Il était une fois, un enfant défavorisé et une femme généreuse

Une histoire terrible ; le cercle vicieux de la pauvreté, une jeune femme dont les hommes profitent, un bébé d’un mois qui dort le ventre vide, qui dort au sol et dont les petits orteils sont rongés par les rats. Une histoire magnifique ; une femme qui décide d’adopter ce bébé et fait de lui un petit bonhomme heureux et épanoui. Ceci est une histoire vraie ; ceci est l’histoire de Shalini (prénom fictif).

« Ne mettez pas nos noms s’il vous plaît. Aujourd’hui mon petit garçon est heureux, il va à l’école… Les gens qui l’entourent ne doivent pas forcement connaitre son histoire… Il est encore petit et puis, c’est le passé et ce n’est pas de sa faute. » 

Nous les appellerons Shalini et Kevin. Et oui, le petit Kevin n’y est pour rien. Il ne choisit pas de naitre dans la pauvreté absolue. Il a peur du noir, il a faim ; il ne comprend pas que chez lui il n’y a pas d’électricité, pas de nourriture. Il ne sait pas encore que papa a quitté maman, qu’il ne reviendra jamais.

Shalini : «La mère de Kevin était naïve ; les hommes ne faisaient que passer du bon temps avec elle. Ils lui faisaient un enfant et ils se sauvaient. Kevin était son quatrième enfant. Elle avait déjà beaucoup de mal à s’occuper de ses trois autres filles ; Kevin était complètement négligé. Ils habitaient une petite maison pourrie à côté de nous et je voyais ce bébé souffrir tous les jours.»

Le bébé d’un mois est livré à lui-même. Il dort par terre, il est malade, il est sale. Ses couches ? Des morceaux de drap. Ses compagnons de jeux ? Des rats.

« Depuis sa naissance, on ne changeait pas ses couches, il restait dans les couches trempées. Lerat ti fini koumens mord so ban ti ledwa… Puis il y avait du sang dans ses selles. J’ai eu peur pour cet enfant, je l’ai emmené chez le médecin. Il a dit que Kevin souffrait de dysenterie. Au début j’apportais des couches, du lait pour lui. Puis, un jour j’ai demandé à sa mère de le laisser dormir chez moi. Elle a accepté. Kevin avait 2 mois. »

Kevin vit chez Shalini. Les liens se tissent. Elle s’attache à ce petit bout de chou aux grands yeux innocents. Shalini est machiniste, elle ne gagne pas beaucoup mais avec le peu qu’elle a, elle va le nourrir, l’aimer.

« A 6 mois, il était gaillard, linn vine cocass net ! (rires) Là, sa mère a voulu le reprendre. J’avais bien expliqué que je ne lui vole pas son fils, je ne fais qu’aider. Elle voulait que je lui rende son enfant, je n’ai pas persisté. »

Mais l’univers a d’autres desseins. Tout se met à nouveau en place pour réunir Shalini et Kevin. Le grand-père maternel de Kevin demande à sa fille (mère de Kevin) de retourner l’enfant à Shalini, les propriétaires de la maison où habitent la mère de Kevin leur demande de vider les lieux, les autorités apprennent que le petit Kevin et ses sœurs sont négligés, qu’ils vivent dans des conditions dangereuses… La CDU intervient.

« La CDU est venue et est partie avec les enfants. Mais comme les autorités savaient que Kevin a déjà vécu avec moi, elles m’ont proposée de l’adopter. Je n’ai pas réfléchi deux fois ; j’ai fait les démarches nécessaires. »

Kevin a maintenant une maman, un papa, une grande sœur d’une vingtaine d’années. C’est un enfant comme les autres. Il a des jouets, une bonne alimentation, un foyer et surtout beaucoup d’amour. Mais les séquelles sont là. Alors qu’il n’était qu’un fœtus, cet enfant a connu le manque. Le manque laisse des marques. Shalini remarque que son petit bonhomme n’a pas de testicules ; elle l’emmène chez le médecin, on opère Kevin mais elle apprend que son fils n’aura jamais d’enfants. Elle veut qu’il ait une bonne éducation, elle l'envoie à l’école;  son fils a des troubles d’apprentissage et doit aller dans une école spécialisée. Elle fait les démarches. Elle paie l’école, le transport. Elle fait une demande auprès de la sécurité sociale pour une allocation, mais parce que son fils ne souffre pas d’handicap elle ne perçoit rien.

Mais ce n’est pas grave. Elle arrive à nourrir et à éduquer son enfant. Elle est machiniste dans une usine, son mari est soudeur et pêche de temps en temps. Leurs moyens sont limités, mais le peu qu’ils ont est suffisant :

« Dieu m’aide. C’est lui qui a envoyé Kevin chez moi et je sais qu’il m’aidera toujours.  Evidemment, mon mari et ma fille adorent Kevin. Ensemble, on s’en sortira. »

Elle persévéra. Pour donner à ce fils la vie qu’il mérite. Shalini ne sait pas lire et écrire mais elle a pu envoyer sa fille à l’université. Shalini n’a pas eu une enfance heureuse mais aujourd’hui, le petit Kevin âgé de 7 ans court et joue gaiement chez elle. Tout ce qu’elle n’a pas eu, elle le donne à ses enfants :

« Je suis moi-même un enfant adopté et j’ai eu une enfance difficile. Je ne peux pas voir souffrir les enfants. Si j’avais les moyens, j’adopterais volontiers encore quelques enfants. Mais déjà là, ma famille et moi faisons de notre mieux pour Kevin. Il adore la musique ; j’espère pouvoir payer des cours de musique pour lui bientôt. Je suis fière de mon petit garçon.»

Shalini a expliqué au petit Kevin qu’il a deux mamans. Parce que comme elle l’a dit, elle n’a jamais voulu voler l’enfant d’autrui. Elle ne fait qu’aimer et donner. Inconditionnellement. Pour que son petit garçon ne soit pas jugé pour son passé, elle ne dévoile pas son nom. Elle n’a pas besoin qu’on sache qui elle est, elle n’a pas besoin de reconnaissance ; elle a la satisfaction de bien faire et de donner de l'amour, car de l'amour elle en a tellement.

Oui, même aujourd’hui dans notre ile dite moderne il y a encore des gens qui vivent dans la précarité et la pauvreté, il y a des petits ‘Kevin’ qui dorment le ventre vide. Mais il y a aussi des femmes comme Shalini ; des personnes simples, ordinaires qui font des choses extraordinaires.

Sur le même sujet

Mevina, Uzmah et Anabelle : « Toutes les belles-mères ne sont pas méchantes ! »

Mevina, Uzmah et Anabelle : « Toutes les belles-mères ne sont pas méch

Savita de Kyuni Saans Bhi Kabhi Bahu Thi, Angelica de Marymar, vous vous en souvenez ? Elles sont hautaines, j...

Lire

Pourquoi les hommes préfèrent la cuisine de leur maman

Pourquoi les hommes préfèrent la cuisine de leur maman

La cuisine est une grande préoccupation. En plus du ‘Ayo ki mo pu al kwi tanto ?’ Il y a aussi cette petite fr...

Lire

Manipulation des enfants : comment réagir face à leurs caprices

Manipulation des enfants : comment réagir face à leurs caprices

Chantages, mensonges, caprices…Parfois, il est difficile pour les parents de se rendre compte que leurs enfant...

Lire

Manipulation des enfants : comment réagi

Manipulation des enfants : comment réagir face à leurs caprices

Chantages, mensonges, caprices…Parfois, il est difficile pour les parents de se rendre compte que leurs enfant...

Lire

Moi, Gassen ; veuf et père de trois enfa

Moi, Gassen ; veuf et père de trois enfants

Nous entendons souvent parler des mères qui s’occupent seules de leurs enfants. Nous apprécions et louons leur...

Lire

A lire aussi

Aloe vera : 3 soins visage à réaliser selon votre type de peau

Aloe vera : 3 soins visage à réaliser selon votre type de peau

En plus d’être nourrissante, hydratante et rajeunissante, l'aloe vera a des vertus apaisantes sur les inf...

Lire

Vous voulez vous offrir une tondeuse à barbe pour les fêtes ? Petit guide

Vous voulez vous offrir une tondeuse à barbe pour les fêtes ? Petit gu

Drue ou frisée, longue ou courte, elle est le symbole de votre virilité. Et parce que la barbe est maintenant...

Lire

Dites au revoir aux termites ( caria) grâce à ces trucs et astuces naturels

Dites au revoir aux termites ( caria) grâce à ces trucs et astuces nat

Les termites ( caria ) à Maurice, vivent en colonies et sont responsables de la dégradation de matériaux cont...

Lire
L'annuaire des professionnels

Sur le même sujet

Mevina, Uzmah et Anabelle : « Toutes les belles-mères ne sont pas méchantes ! »

Mevina, Uzmah et Anabelle : « Toutes les belles-mères ne sont pas méch

Savita de Kyuni Saans Bhi Kabhi Bahu Thi, Angelica de Marymar, vous vous en souvenez ? Elles sont hautaines, j...

Lire

Pourquoi les hommes préfèrent la cuisine de leur maman

Pourquoi les hommes préfèrent la cuisine de leur maman

La cuisine est une grande préoccupation. En plus du ‘Ayo ki mo pu al kwi tanto ?’ Il y a aussi cette petite fr...

Lire

Manipulation des enfants : comment réagir face à leurs caprices

Manipulation des enfants : comment réagir face à leurs caprices

Chantages, mensonges, caprices…Parfois, il est difficile pour les parents de se rendre compte que leurs enfant...

Lire
La réponse

Hello, it is important that you have the right food choice rather than depriving your body of food. You should avoid skip ...

Vous avez une question?

Les sujets plus

6 choses qui vous font échouer à votre examen du permis de conduire

6 choses qui vous font échouer à votre examen du permis de conduire

Vous avez échoué à votre examen de permis de conduire ? Ou, vous vous apprêtez à passer l’examen et avez peur...

Lire
Moi

Se raser les parties intimes, pas conseillé du tout !

Se raser les parties intimes, pas conseillé du tout !

Ça pique trop ! Ce n’est pas propre ! Bah, tout le monde le fait… Pour des raisons d’hygiène ou simplement pou...

Lire

Boules de chair : 5 traitements maison pour s’en débarrasser

Boules de chair : 5 traitements maison pour s’en débarrasser

Acrochordons, polype fibroépithélial, papillome fibro-épithélial… ces noms ne vous disent rien ? Évidemment, p...

Lire

Dites adieu aux cafards grâce à ce remède miracle

Dites adieu aux cafards grâce à ce remède miracle

Les cafards, quelle nuisance ! Ils sont malpropres, désagréables et se reproduisent à une vitesse incroyable....

Lire

Astuces naturelles pour en finir avec les lézards

Astuces naturelles pour en finir avec les lézards

Fatigue trouv lezar dans lakaz ? Ils sont sales, ils sont partout dans la maison ; dans la cuisine, dans votre...

Lire

La belle mère, la plus grande crainte des belles-filles

La belle mère, la plus grande crainte des belles-filles

‘Ma belle-mère ne m’aime pas. Elle ne veut pas de moi. Elle me fait sentir que je ne suis pas digne de son fil...

Lire

Contraception : à chaque tranche d’âge sa méthode contraceptive !

Contraception : à chaque tranche d’âge sa méthode contraceptive !

Préservatif, patch, pilule, anneau, implant, stérilet… Les moyens de contraception utilisés dans le cadre d’un...

Lire

Je ne voulais pas faire cette césarienne ; ils m’ont forcée

Je ne voulais pas faire cette césarienne ; ils m’ont forcée

Comme tant d’autres femmes, elle n’avait pas les moyens de suivre un traitement à la clinique. Comme elles, el...

Lire

5 remèdes naturels pour en finir avec le tartre

5 remèdes naturels pour en finir avec le tartre

Cachez ces horribles dents qu’on ne saurait voir ! Lorsqu’on a les dents recouvertes de tartre, on ose à peine...

Lire

L’angine de la poitrine en quelques mots

L’angine de la poitrine en quelques mots

L’angine de la poitrine, aussi appelée angor, fait partie des maladies coronariennes. Elle est caractérisée pa...

Lire

Les accidents arrivent toujours soudainement. Quels sont les premiers gestes ? Savez-vous comment réagir face à un accident ? Faites ce test pour le savoir. Il vous permettra aussi de retenir les informations essentielles.

Faites le test
10 question(s)

Alors que beaucoup de personnes atteignent l’orgasme pendant leurs ébats sexuels, d’autres ont encore du mal. Si on parle d’orgasme comme étant le point culminant du plaisir sexuel, bon nombre de personnes ne savent toujours pas de quoi il s’agit. Et vous, êtes-vous incollable sur le sujet ? Testez vos connaissances !

Faites le test
10 question(s)

C’est un fait que personne ne pourra nier, nous sommes tous différents. Et pourtant ! Certaines de nos particularités physiques ne nous plaisent pas et peuvent parfois se transformer en drame.. Acceptez-vous votre corps ? Êtes-vous du genre complexée ? Un test à faire sans complexe...

Faites le test
10 question(s)
Parlons-Nous
Vous souhaitez témoigner, partager votre expérience ? Contacter Anne Gaelle en écrivant à redaction@objectifsante.mu

Rechercher

L'annuaire des professionnels

Message envoyé!

Merci de votre message, nous vous répondrons le plus rapidement possible.

Contactez-nous

Mettez du bien-être dans votre boîte mail

Abonnez-vous à la newsletter

Merci de vous être abonné.