« L’amour de ma vie est mort et je ne me suis jamais mariée »

Ils s’aimaient, la date du mariage était déjà fixée, les cartes étaient déjà imprimées. Puis, il s’en est allé. Elle ne s’est jamais mariée. Aujourd’hui, Sanjana, 50 ans, pense toujours à l’homme qu’elle a jadis aimé.

En 1986, c’est une Sanjana timide et hésitante qui se rend à l’anniversaire d’une amie. Peu habituée aux sorties, stressée à cause d’une interview de travail qu’elle a le lendemain, elle s’assied dans un coin et ne parle à personne. Tout le monde parle, s’amuse ; on ne la remarque presque pas. Mais un jeune homme se dirige vers elle. Lui, l’a remarquée. Plus tard, il admettra avoir été intrigué par elle. Il lui offre des sucreries ; il s’agit de ‘smarties’ dans une petite soucoupe. Elle n’en prend que deux et sourit. Il s’installe à côté d’elle.

« Au début, je voulais qu’il s’en aille. J’étais sortie uniquement parce que mes parents se disputaient et que je voulais me changer les idées. Il est venu, il s’est assis. ‘Tiabon li pa koz ek mwa, tiabon li pa koz ek mwa’ espérais-je. Et il a sûrement remarqué je ne voulais pas faire la conversation. Il est resté silencieux. »

Un silence complice. Devant eux, on joue au musical chair. On danse, on rigole. Lorsque quelque chose de comique se passe, Sanjana et son voisin silencieux rient ensemble. Lorsque quelqu’un gagne, ils applaudissent ensemble. Le temps passe, elle se détend. Elle apprécie la présence joviale et silencieuse de ce jeune homme. ‘Tiabon li koz ar mwa, tiabon li koz ar mwa’ se met-elle à penser maintenant.

Heureusement, son amie vient à la rescousse. Elle fait les présentations. Sanjana fait enfin la connaissance d’Oumesh :

« C’était le grand frère de mon amie ! Wi, sa camarad ki ti pe fete so laniverser la so frer. On était dans sa maison ! (rires) Il m’a posé des questions. Il était tellement respectueux et attentif. Je lui ai parlé de l’interview que j’avais le lendemain. Il m’a dit qu’il était sûr que tout allait bien se passer ; que je n’avais aucune raison d’avoir peur. »

Effectivement, l’interview se passe bien. La dame qui lui fait passer l’entretien est très sympathique; elle lui demande de commencer le lendemain. C’est l’effervescence. Enfin une indépendance financière ! Enfin, elle a osé sortir de sa bulle ! Elle aurait aimé partager sa joie avec ce jeune homme qui, mine de rien, l’avait encouragée la veille. Mais à l’époque, pas de messenger, pas de Facebook, pas même de téléphone portable. On languit en silence.

« J’aurais pu appeler mon amie mais j’hésitais. Finalement, c’est elle-même qui a appelé, sur le téléphone fixe de la maison. Elle m’a dit que mon ‘admirateur’ voulait savoir si tout s’est bien passé. Evidemment, elle faisait allusion à son frère. »

Pour l’amie en question, c’est une histoire marrante. Elle ne s’attend sûrement pas à ce que les deux tombent vraiment amoureux. Avant, les rencontres se faisaient devant les proches. Des fois, Sanjana se rend chez son amie, prétend devoir parler à cette dernière et arrive à échanger quelques bribes de conversations avec Oumesh. D’autres fois,  c’est Oumesh qui, accompagné de sa sœur, vient chez Sanjana lorsqu’elle est malade. Finalement, le cœur battant, Sanjana se rend à leur premier ‘rendez-vous’ amoureux.

« Si mon père avait su, il m’aurait tuée ! Il nous surveillait, comme un dictateur. Nu pa ti gagn drwa koz ar garson. Mais là, j’avais commencé à prendre des risques. Je n’avais plus peur. Eventuellement, j’ai annoncé à mon père que j’aimais un garçon. Ma mère et mes sœurs étaient scandalisées !(rires). »

D’où lui vient tant de courage ? Elle ne sait pas. Au début, son père ne veut pas en entendre parler. Puis, lorsqu’Oumesh et sa famille viennent faire leur demande, il est contraint de se raviser. Les parents d’Oumesh adorent Sanjana. Elle fait souvent le va-et-vient là-bas ; elle s’y sent à l’aise, heureuse.

L’amour grandit, eux aussi grandissent. Il l’aide à avoir confiance en elle. Elle l’encourage à quitter un travail qu’il n’aime pas pour poursuivre la carrière de ses rêves. Il dit qu’il aura moins d’argent, elle lui dit que ce n’est pas grave ; elle n’a pas besoin d’un époux riche, elle veut juste vivre avec un homme aimant et heureux. Elle, rêve d’un mariage simple, lui, l’extraverti, veut une grande célébration. Ils trouvent un juste milieu.

« On était différents mais on arrivait à trouver un accord. Bien sûr, on avait tous les deux nos défauts, on avait nos petites disputes. Un an après notre première rencontre, il fait sa demande à ma famille. Mais mon père nous a demandé d’attendre. J’avais deux grandes sœurs, il fallait qu’elles se marient avant. Donc on a attendu 6 ans. »

6 ans. Ils ont amplement de temps pour planifier leur mariage, rêver de leur vie à deux. Ils se disent qu’ils peuvent faire ça, acheter ça… Ils se disent qu’ils auront des enfants, cuisineront ensemble… Les années passent tranquillement. S’approche enfin la date du mariage.  Ils attendent, ils prévoient. Puis survient l’imprévisible.

C’est un samedi. Ils doivent faire des achats ensemble. Elle attend, il ne vient pas. Il ne viendra jamais.

« Il a fait un accident, il est mort sur le coup. J’ai appris la nouvelle et je suis devenue une automate. Je ne suis même pas allée à l’hôpital. Je ne savais pas quoi faire, comment réagir. »

Elle se préparait pour son mariage, elle doit maintenant assister à l’enterrement de son fiancé. Le jour de l’enterrement, elle regarde le visage blême de cet homme qui jadis, lui souriait et lui tenait la main. Le pandit fait des prières, les proches pleurent. Une larme coule, puis une deuxième. Finalement, elle arrive à pleurer. Les larmes ne sècheront pas de sitôt.

Elle range ses bijoux et saris qu’elle avait acheté pour son mariage. Elle range aussi les rêves et espoirs de vie conjugale. Quelques proches disent que ce n’est pas grave, heureusement qu’elle n’est pas devenue veuve. Ils proposent de chercher un autre prétendant. Elle décline. Elle part souvent chez lui, elle soutient ses parents. Oumesh s’en est allé mais elle a tissé de nouveaux liens. Les parents de cet homme deviennent les siens, leur maison, la sienne. Elle les aide financièrement, elle y va pour faire le ménage parfois…

25 ans plus tard, elle ne s’est pas mariée. Non, elle n’a pas passé 25 ans à se lamenter sur son sort. Non, elle n’a pas cessé de vivre. Elle profite de la vie, elle est heureuse. En 25 ans, beaucoup de choses se sont passées. La grande sœur meurt, le mari de cette dernière décide de se remarier et Sanjana propose d’adopter leur fille. Qui l’aurait cru ? La fille timide d’autrefois est aujourd’hui une femme indépendante ; elle vit seule avec sa fille. Certaines personnes pensent parfois qu’elle est une mère célibataire et critiquent ; elle ne fait pas attention.

« Oumesh a grandement contribué à mon développement personnel. Si je ne l’avais pas rencontré, ma vie allait peut-être être différente. Il s’en est allé mais il a fait de moi une femme plus forte et plus libre. Certaines personnes me plaignent peut-être mais moi je suis contente de vivre seule avec ma fille. J’ai eu d’autres prétendants par la suite (rires) mais cela ne m’intéresse pas. »

Une femme n’a pas obligatoirement besoin d’un homme pour vivre, me dit-elle. Oui, à un moment donné, elle a rencontré un homme merveilleux. Ils avaient partagé des Smarties dans une petite fête et ils avaient envisagé une vie à deux. Puis l’homme est parti et elle n’a pas cherché à le remplacer. Mais elle est heureuse. Oumesh voulait qu’elle soit toujours heureuse.

 

Sur le même sujet

La peur de l’engagement, ce que les hommes craignent réellement !

La peur de l’engagement, ce que les hommes craignent réellement !

En ce mardi 14 février, alors que beaucoup célèbrent ouvertement l’amour, d’autres espèrent seuls dans leur co...

Lire

Au secours ! Le smartphone gâche mon couple !

Au secours ! Le smartphone gâche mon couple !

Ma femme ne peut pas se passer de lui. Il est toujours présent ; dans le salon, dans le lit… Même lorsque ma c...

Lire

Ces palabres autour du mariage

Ces palabres autour du mariage

Les mariages se succèdent en cette saison. Et s’il y a bien une chose qui fatigue les futurs mariés plus que l...

Lire

Doit-on tout se dire dans son couple ?

Doit-on tout se dire dans son couple ?

S’il y a bien une chose qui doit être au centre d’une relation amoureuse, c’est bien la communication. On parl...

Lire

Première rencontre : les réflexes pour n

Première rencontre : les réflexes pour ne rien gâcher !

Ça y est, c’est enfin le jour J ! Après avoir parlé à cette fille pendant des semaines sur les réseaux sociaux...

Lire

A lire aussi

Comment se protéger de la foudre

Comment se protéger de la foudre

Depuis le début de l’année, le pays est marqué par un temps orageux. Tempêtes électriques, éclairs, orages… si...

Lire

Quelques conseils pour prendre soin d'une peau déshydratée

Quelques conseils pour prendre soin d'une peau déshydratée

Vous sentez que votre peau est un peu sèche ? Il se peut qu'elle soit simplement déshydratée. Il s'a...

Lire

Rêver de quelqu’un : signification

Rêver de quelqu’un : signification

Vous rêvez de l’être aimé et vous vous réveillez radieux et rougissant. Ou alors, vous rêver d’une personne qu...

Lire
L'annuaire des professionnels

Sur le même sujet

La peur de l’engagement, ce que les hommes craignent réellement !

La peur de l’engagement, ce que les hommes craignent réellement !

En ce mardi 14 février, alors que beaucoup célèbrent ouvertement l’amour, d’autres espèrent seuls dans leur co...

Lire

Au secours ! Le smartphone gâche mon couple !

Au secours ! Le smartphone gâche mon couple !

Ma femme ne peut pas se passer de lui. Il est toujours présent ; dans le salon, dans le lit… Même lorsque ma c...

Lire

Ces palabres autour du mariage

Ces palabres autour du mariage

Les mariages se succèdent en cette saison. Et s’il y a bien une chose qui fatigue les futurs mariés plus que l...

Lire

Vous avez une question?

Les sujets plus

Rubina: « Voilà ce que j'ai appris en étant prostituée »

Rubina: « Voilà ce que j'ai appris en étant prostituée »

Une ex prostituée. Celle qui a vu la face cachée de notre société. Celle qui a côtoyé le vice et la solitude d...

Lire

Fellation : 7 conseils pour bien lui donner du plaisir

Fellation : 7 conseils pour bien lui donner du plaisir

Ce n’est un secret pour personne : les hommes adorent qu’on leur fasse une fellation. Mais attention, pas n’im...

Lire

Se raser les parties intimes, pas conseillé du tout !

Se raser les parties intimes, pas conseillé du tout !

Ça pique trop ! Ce n’est pas propre ! Bah, tout le monde le fait… Pour des raisons d’hygiène ou simplement pou...

Lire

Dites adieu aux cafards grâce à ce remède miracle

Dites adieu aux cafards grâce à ce remède miracle

Les cafards, quelle nuisance ! Ils sont malpropres, désagréables et se reproduisent à une vitesse incroyable....

Lire

Astuces naturelles pour en finir avec les lézards

Astuces naturelles pour en finir avec les lézards

Fatigue trouv lezar dans lakaz ? Ils sont sales, ils sont partout dans la maison ; dans la cuisine, dans votre...

Lire

Nos conseils pour perdre du poids sainement

Nos conseils pour perdre du poids sainement

Oui, perdre du poids sainement est possible ! Avec l’aide de NATURHOUSE, nous vous proposons une vingtaine de ...

Lire

Voilà pourquoi vous devez mettre du sel devant votre porte

Voilà pourquoi vous devez mettre du sel devant votre porte

Le sel, ce n’est pas uniquement pour assaisonner vos plats ; il repousse aussi les énergies négatives. Vous êt...

Lire

Alcoolisme : cri de cœur d’une femme

Alcoolisme : cri de cœur d’une femme

C’est un cri de cœur d’une de nos internautes. Et il nous pousse à la réflexion…...

Lire

Moi ; bonne, femme battue et fonceuse

Moi ; bonne, femme battue et fonceuse

Politiciens corrompus, ragots, des histoires de perte, de désespoir… Voilà des sujets qui intéressent, qui fon...

Lire

L’angine de la poitrine en quelques mots

L’angine de la poitrine en quelques mots

L’angine de la poitrine, aussi appelée angor, fait partie des maladies coronariennes. Elle est caractérisée pa...

Lire

Avez-vous une attitude saine envers le jeu ? Montrez-vous des signes de dépendance ? Pour vous aider à le savoir, nous avons, avec l'aide de Lottotech, créé ce test. Répondez aux questions et choisissez une seule réponse.

Faites le test
8 question(s)

Les accidents arrivent toujours soudainement. Quels sont les premiers gestes ? Savez-vous comment réagir face à un accident ? Faites ce test pour le savoir. Il vous permettra aussi de retenir les informations essentielles.

Faites le test
10 question(s)

Alors que beaucoup de personnes atteignent l’orgasme pendant leurs ébats sexuels, d’autres ont encore du mal. Si on parle d’orgasme comme étant le point culminant du plaisir sexuel, bon nombre de personnes ne savent toujours pas de quoi il s’agit. Et vous, êtes-vous incollable sur le sujet ? Testez vos connaissances !

Faites le test
10 question(s)
Parlons-Nous
Vous souhaitez témoigner, partager votre expérience ? Contacter Anne Gaelle en écrivant à redaction@objectifsante.mu

Rechercher

L'annuaire des professionnels

Message envoyé!

Merci de votre message, nous vous répondrons le plus rapidement possible.

Contactez-nous

Mettez du bien-être dans votre boîte mail

Abonnez-vous à la newsletter

Merci de vous être abonné.