L’augmentation mammaire pour de plus gros seins, mais pas que…

L’augmentation mammaire par implant est l’intervention de référence en matière d’augmentation du volume des seins. Bien que de plus en plus courante, ce type de chirurgie esthétique n’est pas à prendre à la légère. Il faut être sûre de la forme de poitrine désirée et de son volume, et ne pas sous estimer la sécurité.

L’augmentation mammaire concerne les femmes ayant de petits seins, suite à un amaigrissement, une grossesse, une modification hormonale ou lorsque la taille de la poitrine est d’origine constitutionnelle. La pose de prothèses mammaires s’adresse aussi aux patientes dont les seins souffrent d’un relâchement cutané. Vous l’aurez compris, nous  sommes uniquement dans la chirurgie esthétique. L’intervention en elle-même consiste à la mise en place de prothèses mammaires, mais peut aussi être associée à un redrapage (remonter, reformer et repositionner les seins tombants) ou un lifting cutané. À savoir qu’il existe une alternative à l’augmentation mammaire par implants mammaires, cette procédure est appelée lipofilling.

Chirurgie esthétique ou chirurgie réparatrice ?

Bien qu’il s’agisse d’augmentation mammaire dans les deux cas, les objectifs de la chirurgie ainsi que la stratégie employée diffèrent. Dans le cadre d’une chirurgie esthétique, le galbe et le volume de la poitrine sont adaptés en fonction de ce que veut la patiente. Le chirurgien modifiera donc la forme des seins, le volume et agira également sur la base d’implantation. Il conseillera aussi la patiente sur le choix des prothèses, la loge d’implantation, et sur la voie pour la mise en place des prothèses. Les ptôses sont corrigées, ainsi que le relâchement de la poitrine et/ou des aréoles, tandis que la peau est retendue.

De l’autre côté, la chirurgie réparatrice est envisagée dans les cas suivants :

  • Lorsque la glande mammaire n’est pas assez développée, voire absente.
  • Si la patiente a les seins tubéreux. Il s’agit d’une malformation congénitale des seins. Dans un stade plus avancé, ils prennent une forme tubulaire.
  • Reconstruction suite à une ablation des seins due à un cancer ou un accident.
  • Asymétries des seins.
  • Syndrome de Poland, une malformation congénitale des seins, du thorax et du membre supérieur.


Le choix des prothèses dans l’augmentation mammaire


Comme indiqué plus tôt, lors d’un examen morphologique des seins : glande mammaire, tissu graisseux mammaire, muscles thoraciques ou encore qualité de la peau, le chirurgien est en mesure d’indiquer les prothèses mammaires les plus adaptées en fonction du résultat souhaité. À savoir qu’il existe des prothèses rondes et des prothèses anatomiques. Les prothèses anatomiques permettent d’obtenir un résultat plus naturel puisqu’elles peuvent prendre la forme naturelle des seins. Toutefois, les risques de rotation des implants sont là, bien qu’exceptionnels si la chirurgie a été réalisée correctement. Les prothèses rondes, quant à elles, permettent d’obtenir un résultat plus bombé. De plus, la rotation de la prothèse ne modifiera pas la forme des seins, étant hémisphérique.

Gel de silicone ou sérum physiologique ?

Dans le cadre d’une augmentation mammaire, le chirurgien peut utiliser des implants contenant du gel de silicone ou un sérum physiologique. Les prothèses renfermant du gel de silicone sont les plus utilisées puisqu’ils donnent des résultats plus naturels et sont plus agréables au toucher. En plus de ce côté naturel lors de la palpation, les prothèses en gel de silicone offrent aussi un résultat très esthétique. Par ailleurs, l’innocuité du gel de silicone représente une garantie pour les patientes. Ce dernier ne risque pas de provoquer des affections malignes ou encore des maladies auto-immunes. Les prothèses mammaires contenant du sérum physiologique sont d’abord placées (dégonflées) dans la loge d’implantation, avant d’être remplies, une fois implantées. Le sérum physiologique n’est pas dangereux pour la santé, mais donnera un résultat moins naturel et plus « liquide » au toucher, surtout si la patiente a une peau fine.

Implants mammaires : les sites d’emplacement

Un autre élément à considérer lors d’une augmentation mammaire est le site d’emplacement des prothèses. Celles-ci peuvent être placées :• En position rétro-musculaire : le chirurgien place les prothèses sous le muscle grand pectoral, ce qui permet non seulement d’obtenir un résultat naturel, mais aussi de camoufler les contours de la prothèse. Cet emplacement est conseillé aux patientes très minces.• En position rétro-glandulaire : les prothèses sont placées entre la glande mammaire et le muscle grand pectoral. Cet emplacement est conseillé aux femmes ayant une peau plus épaisse, car elle permet de mieux dissimuler l’implant, ou à celles qui présentent un certain affaissement de la poitrine (ptôse).• En dual plan (bi-plan) : les implants sont placés en deux plans, c’est-à-dire : la partie haute de la prothèse est placée derrière le muscle pectoral tandis que la partie basse est placée derrière la glande mammaire. Il s’agit d’une technique plus moderne, produisant des résultats plus naturels. Cette technique est recommandée aux patientes ayant une peau moins épaisse et un faible volume de tissu glandulaire. 

Les voies d’abord pour la mise en place des implants

 Avant de procéder à l’augmentation mammaire, le chirurgien doit aussi décider de la voie d’abord pour la mise en place des prothèses. Il en existe trois :• La voie axillaire : située dans le pli naturel de l’aisselle. Elle n’entraîne pas de cicatrices sur les seins. À éviter toutefois si la poitrine de la patiente s’affaissent ou en cas de distension cutanée.• La voie sous-mammaire : une incision est effectuée dans le sillon sous-mammaire. La cicatrice est dissimulée plus facilement en cas de ptôse mammaire ou si le volume des seins est déjà conséquent.
• Puisque cette zone est très pigmentée naturellement, la cicatrice ne se verra pas. Malheureusement, il faut inciser dans le sein pour y insérer la prothèse ce que beaucoup de chirurgiens refusent de faire.

Augmentation mammaire : le déroulement de l’intervention

Une opération d’augmentation mammaire dure entre 40 minutes à une heure en fonction du type d’implant choisi et de la voie d’implantation. La patiente est placée sous anesthésie générale. Si un œdème apparaît après l’intervention, celui-ci se résorbera après quelques semaines. Par ailleurs, le port d’un soutien-gorge de maintien adapté est nécessaire, et ce, pendant un mois. À savoir également que les cicatrices ne doivent pas être exposées au soleil pendant quelques mois et qu’il faut attendre environ 4 à 6 semaines avant la reprise des activités physiques, selon leur intensité.

Lipofilling ou augmentation mammaire sans prothèses

La pose de prothèses mammaires n’est pas le seul moyen d’augmenter le volume des seins. Le lipofilling permet aussi d’obtenir une plus grosse poitrine, sans placer de corps étranger dans le corps d’une patiente. En effet, le chirurgien arrive à remodeler et à repulper les seins en procédant à une injection de graisse. Celle-ci est prélevée sur le corps même de la patiente. Ainsi, pas de risques de rejet d’implant. De plus, grâce à cette intervention, il est possible de resculpter le corps de la patiente en affinant sa silhouette là où la graisse a été prélevée.

Avant d’avoir recours à une augmentation mammaire, il est important de bien s’informer sur le sujet. Ne pas oublier de se tourner vers un chirurgien compétent, en qui vous pouvez avoir confiance, et qui sera également à votre écoute afin que vous obteniez, dans les limites du possible, la poitrine dont vous avez toujours rêvée.

Sur le même sujet

La liposuccion : un moyen d’affiner sa silhouette

La liposuccion : un moyen d’affiner sa silhouette

La liposuccion ou lipoaspiration est un procédé chirurgical réalisé par un spécialiste dans le but d’enlever l...

Lire

Traitement du visage au laser pour une peau lisse, jeune et belle !

Traitement du visage au laser pour une peau lisse, jeune et belle !

Le traitement au laser à visée esthétique permet de corriger les taches, d’éliminer les rides profondes et sup...

Lire

Misez sur le botox pour un relifting du visage !

Misez sur le botox pour un relifting du visage !

Le botox est utilisé pour lutter contre le vieillissement du visage. Il attaque plus particulièrement les ride...

Lire

Lifting : tout ce qu’il faut savoir sur

Lifting : tout ce qu’il faut savoir sur le sujet

Le vieillissement de la peau, du visage et du cou, est un signe incontestable du temps qui passe. Alors que ce...

Lire

La blépharoplastie ou la chirurgie des p

La blépharoplastie ou la chirurgie des paupières

Vos yeux ont une apparence bouffie et vous avez le regard fatigué ? La première chose qui vient à l’esprit. C’...

Lire

A lire aussi

10 raisons surprenantes qui expliquent la prise de poids

10 raisons surprenantes qui expliquent la prise de poids

Il y a des gens qui consomment plus de calories que leurs corps n’en demandent et pratiquent rarement des acti...

Lire

Sarah Walters, une artiste henné qui combat le cancer à sa manière !

Sarah Walters, une artiste henné qui combat le cancer à sa manière !

Tatouer le crâne de personnes atteintes de cancer, c’est ce que fait Sarah Walters, une spécialiste du henné....

Lire

Pour perdre du poids, misez sur les bonnes bactéries !

Pour perdre du poids, misez sur les bonnes bactéries !

Selon la science, les bactéries jouent un rôle important dans l’apparition de maladies chroniques, maladies me...

Lire
L'annuaire des professionnels

Sur le même sujet

La liposuccion : un moyen d’affiner sa silhouette

La liposuccion : un moyen d’affiner sa silhouette

La liposuccion ou lipoaspiration est un procédé chirurgical réalisé par un spécialiste dans le but d’enlever l...

Lire

Traitement du visage au laser pour une peau lisse, jeune et belle !

Traitement du visage au laser pour une peau lisse, jeune et belle !

Le traitement au laser à visée esthétique permet de corriger les taches, d’éliminer les rides profondes et sup...

Lire

Misez sur le botox pour un relifting du visage !

Misez sur le botox pour un relifting du visage !

Le botox est utilisé pour lutter contre le vieillissement du visage. Il attaque plus particulièrement les ride...

Lire
La réponse

Bonjour, Les troubles sexuels à type de difficulté d'érection ainsi que l'éjaculation précoce sont un sujet bien souvent t...

Vous avez une question?

Les sujets plus

Boules de chair : 5 traitements maison pour s’en débarrasser

Boules de chair : 5 traitements maison pour s’en débarrasser

Acrochordons, polype fibroépithélial, papillome fibro-épithélial… ces noms ne vous disent rien ? Évidemment, p...

Lire

Taches foncées sur votre peau ? Essayez ceci

Taches foncées sur votre peau ? Essayez ceci

Vous avez des taches foncées sur le visage ? Vous pensez acheter des crèmes ? Avant de vous tourner vers des p...

Lire

Graisse abdominale : une recette miracle pour la perdre rapidement !

Graisse abdominale : une recette miracle pour la perdre rapidement !

Vous avez de la graisse au niveau de votre abdomen ? En plus de changer notre apparence physique, elle peut a...

Lire

Dites adieu aux cafards grâce à ce remède miracle

Dites adieu aux cafards grâce à ce remède miracle

Les cafards, quelle nuisance ! Ils sont malpropres, désagréables et se reproduisent à une vitesse incroyable....

Lire

Astuces naturelles pour en finir avec les lézards

Astuces naturelles pour en finir avec les lézards

Fatigue trouv lezar dans lakaz ? Ils sont sales, ils sont partout dans la maison ; dans la cuisine, dans votre...

Lire

Moi ; bonne, femme battue et fonceuse

Moi ; bonne, femme battue et fonceuse

Politiciens corrompus, ragots, des histoires de perte, de désespoir… Voilà des sujets qui intéressent, qui fon...

Lire

Que restera-t-il de notre planète à la fin du siècle ?

Que restera-t-il de notre planète à la fin du siècle ?

La fonte des glaces, la chaleur, la famine. Pour le moment, cela vous fait peut-être penser à des scénarios d’...

Lire

Grippe H1N1 : de quoi s’agit-il vraiment?

Grippe H1N1 : de quoi s’agit-il vraiment?

Le lundi 5 juin, la grippe H1N1 a encore fait une victime à Maurice. Plus que jamais, ce virus interpelle. H1...

Lire

Graisse abdominale : une recette miracle pour la perdre rapidement !

Graisse abdominale : une recette miracle pour la perdre rapidement !

Vous avez de la graisse au niveau de votre abdomen ? En plus de changer notre apparence physique, elle peut a...

Lire

L’augmentation mammaire pour de plus gros seins, mais pas que…

L’augmentation mammaire pour de plus gros seins, mais pas que…

L’augmentation mammaire par implant est l’intervention de référence en matière d’augmentation du volume des se...

Lire

Avoir une bonne hygiène de vie, ça dépend de plusieurs choses. Le rythme de vie, l’alimentation, l’exercice physique. Pensez-vous avoir une bonne hygiène de vie ? C’est le moment de le découvrir. Faites le test et surtout répondez honnêtement aux questions.

Faites le test
10 question(s)

Le diabète est la première cause d’insuffisance rénale dans le monde développé. Etes-vous diabétique ? Un de vos proches l’est-il ? Saviez-vous toutes ces informations ?

Faites le test
12 question(s)

Nous avons tous une part de méchanceté en nous. Tantôt critique, tantôt provocateur ou « palabreur », quand il s’agit de faire mal, nous n’y allons pas de main morte !  Mais dans la catégorie des méchants, où vous situez-vous réellement ? Faites le test !

Faites le test
10 question(s)
Parlons-Nous
Vous souhaitez témoigner, partager votre expérience ? Contacter Anne Gaelle en écrivant à redaction@objectifsante.mu

Rechercher

L'annuaire des professionnels

Message envoyé!

Merci de votre message, nous vous répondrons le plus rapidement possible.

Contactez-nous

Mettez du bien-être dans votre boîte mail

Abonnez-vous à la newsletter

Merci de vous être abonné.