Terry, 21 ans : « Je ne toucherai plus jamais à la drogue synthétique »

Le pays va mal depuis que la drogue synthétique a inondé le marché. On a beau expliquer aux jeunes les méfaits et les dangers de cette substance néfaste, rien n’y fait ! Pourquoi continuent-ils à en consommer ? Comment s’approvisionnent-t-ils ? Terry, un ancien fumeur de drogue synthétique a accepté de nous faire part de son expérience.

Terry, 21 ans : « Je ne toucherai plus jamais à la drogue synthétique »

Comme plusieurs autres jeunes, Terry a été motivé par la curiosité.

« Tout le monde parlait de la drogue synthétique, c’était nouveau, c’était puissant… J’ai voulu essayer».

À cette époque, Terry a 19 ans. Tous ses amis en prennent, il décide de faire comme eux. Est-il conscient du danger ? « Oui, je savais que c’était dangereux mais bon, à cet instant-là on ne pense qu’à la sensation, on veut juste avoir notre nisa, on ne pense à rien d’autre. »

Il n’a pas peur aussi parce qu’on l’informe que les effets ne durent que trente minutes. Durent-ils vraiment trente minutes ? « Oui mais pendant ces trente minutes, c’est l’enfer ! » Palpitations, perte de mémoire temporaire, tremblements sont autant d’effets qu’il ressent.

« Si enn dimounn ena problem leker, fasil so leker arete ». Pourquoi tant d’effets virulents?  Que peuvent bien contenir ces drogues ? « Ayo ils mélangent n’importe quoi, des insecticides, du poison pour les rats… ».

Malgré les effets négatifs, Terry renouvèle l’expérience. C’est justement le sentiment d’avoir frôlé et esquivé le danger qui le pousse à recommencer. « Après c’est normal, tous les amis s’asseyent, on fume notre truc, ça fait partie du processus de socialisation… ».

Il renouvèle l’expérience trois ou quatre fois et devient accro. Il fume de la drogue synthétique tous les jours, souvent plusieurs fois par jour. « Dès que je terminais un joint, j’allumais un autre ». Des fois, le jeune marin part travailler sous l’effet de la drogue. « Je fumais mon truc ensuite je partais travailler ».

Travailler à cette époque-là demande toutefois un effort supplémentaire. Il s’affaiblit, il maigrit, ses joues deviennent creuses.

Et la famille dans tout ça ?

« Oui, ils étaient au courant, ils me demandaient d’arrêter, mais mo latet ti dir ».

Pourtant, il fait une expérience qui le convainc d’arrêter. Son corps s’étant habitué aux petites doses, il décide un jour de prendre une plus grande dose d’une drogue plus forte. Il consomme du bat dan latet d’une valeur de Rs. 500.

Pendant trente minutes, il vit un véritable cauchemar :

« Mon cœur battait tellement vite, je ne comprenais rien, j’ai fini par perdre connaissance ».

Il est heureusement accompagné d’un ami qui arrive à s’occuper de lui. Cela demeure néanmoins une expérience traumatisante. « Ayo je préfère boire dix bouteilles de rhum » dit-il avec un petit rire avant d’ajouter qu’il aurait pu mourir. Justement, des gens sont-ils morts à cause de la drogue synthétique ? « Ah oui, beaucoup !  Moi-même je connais deux personnes qui sont mortes à Port-Louis ».

Il s’agit là de substances mortelles qui restent néanmoins très accessibles. Dans quelques banlieues de la capitale, c’est comme au marché :

chaque dealer vante les mérites de son produit. « Zot vini, zot dir pa aste laba, aste kot mwa, kot mwa pli bon ». En sus d’être accessibles, ces produits ne coûtent pas chers ; ils se vendent à partir de Rs. 100. La drogue synthétique coûte peu mais se vend très bien. « Chez certains dealers, les gens font la queue depuis cinq heures du matin. Imaginez combien d’argent cela rapporte !» Il précise que les clients sont souvent très jeunes. « Beaucoup n’ont que douze ou treize ans. Il y a certains jeunes qui agissent par méchanceté ; ils font passer de la drogue synthétique pour du cannabis et bernent leurs camarades. D’autres ignorent les répercussions de la drogue synthétique et tombent dans le piège ».

Une fois tombés, peut-on facilement sortir de ce piège ?

« Non ce n’est pas facile. Cela demande de la volonté… » Terry peut heureusement compter sur le soutien d’un ami qui essaie lui aussi d’en finir avec la drogue synthétique. Ils connaissent des moments de doutes mais se soutiennent mutuellement.

Ils réussissent à mettre fin à leur dépendance. « Il y a des fois où des gens venaient me voir pour m’offrir de la drogue synthétique. Je prenais et je jetais ».

Maintenant qu’il a pu s’en sortir, Terry veut faire passer message aux plus jeunes.

«  Surtout ne tombez pas dans ce piège-là. Vos parents vous donnent de l’argent, n’utilisez pas cet argent pour acheter de la drogue synthétique. Achetez plutôt de la nourriture, des choses qui nourrissent. Prenez soins de vous ».

Craignez - vous une rechute Terry ? « Ah ça jamais !  Je suis victorieux maintenant ! »

A lire aussi

 

Sur le même sujet

Cannabis : les peines que vous risquez

Cannabis : les peines que vous risquez

Le débat a toujours lieu concernant la dépénalisation et la légalisation du gandia à Maurice. Mais entre-temps...

Lire

Alcool : où en est votre proche ?

Alcool : où en est votre proche ?

Prendre un verre de temps en temps, avec des amis ou même la famille, est très agréable. Mais quand un verre s...

Lire

Apprenez à évaluer vous-même votre alcoolémie

Apprenez à évaluer vous-même votre alcoolémie

En cette période de fêtes, il est plus que nécessaire de faire attention à sa consommation SURTOUT si vous dev...

Lire

Boire ou faire l’amour ? Faites le bon c

Boire ou faire l’amour ? Faites le bon choix !

L’alcool est présent en toute occasion : baptême, mariage, fiançailles, fête de fin d’année… Certaines personn...

Lire

Alcool : où en est votre proche ?

Alcool : où en est votre proche ?

Prendre un verre de temps en temps, avec des amis ou même la famille, est très agréable. Mais quand un verre s...

Lire

A lire aussi

Quels sports pour lutter contre le stress ?

Quels sports pour lutter contre le stress ?

Des fois, quand vous avez un petit coup de blues ou êtes angoissé, il vaut mieux ne pas se réfugier sous la co...

Lire

En Angleterre : une obstétricienne poursuivie pour avoir décapité un bébé

En Angleterre : une obstétricienne poursuivie pour avoir décapité un b

Cela ressemble à un film d’horreur. Une patiente devait accoucher prématurément, l’obstétricienne a refusé de...

Lire

La solitude et l’isolement social sont des tueurs silencieux

La solitude et l’isolement social sont des tueurs silencieux

Les chercheurs américains sont d’avis que la solitude tue à petit feu. Ils ont établi un lien entre la solitud...

Lire
L'annuaire des professionnels

Sur le même sujet

Cannabis : les peines que vous risquez

Cannabis : les peines que vous risquez

Le débat a toujours lieu concernant la dépénalisation et la légalisation du gandia à Maurice. Mais entre-temps...

Lire

Alcool : où en est votre proche ?

Alcool : où en est votre proche ?

Prendre un verre de temps en temps, avec des amis ou même la famille, est très agréable. Mais quand un verre s...

Lire

Apprenez à évaluer vous-même votre alcoolémie

Apprenez à évaluer vous-même votre alcoolémie

En cette période de fêtes, il est plus que nécessaire de faire attention à sa consommation SURTOUT si vous dev...

Lire

Vous avez une question?

Les sujets plus

Dites adieu aux cafards grâce à ce remède miracle

Dites adieu aux cafards grâce à ce remède miracle

Les cafards, quelle nuisance ! Ils sont malpropres, désagréables et se reproduisent à une vitesse incroyable....

Lire

Rubina: « Voilà ce que j'ai appris en étant prostituée »

Rubina: « Voilà ce que j'ai appris en étant prostituée »

Une ex prostituée. Celle qui a vu la face cachée de notre société. Celle qui a côtoyé le vice et la solitude d...

Lire

Fellation : 7 conseils pour bien lui donner du plaisir

Fellation : 7 conseils pour bien lui donner du plaisir

Ce n’est un secret pour personne : les hommes adorent qu’on leur fasse une fellation. Mais attention, pas n’im...

Lire

Se raser les parties intimes, pas conseillé du tout !

Se raser les parties intimes, pas conseillé du tout !

Ça pique trop ! Ce n’est pas propre ! Bah, tout le monde le fait… Pour des raisons d’hygiène ou simplement pou...

Lire

Astuces naturelles pour en finir avec les lézards

Astuces naturelles pour en finir avec les lézards

Fatigue trouv lezar dans lakaz ? Ils sont sales, ils sont partout dans la maison ; dans la cuisine, dans votre...

Lire

4 masques au curcuma (safran) pour en finir avec les cicatrices d’acné

4 masques au curcuma (safran) pour en finir avec les cicatrices d’acné

Les cicatrices d’acné peuvent parfois être disgracieuses et impacter notre estime de soi. Heureusement, il exi...

Lire

Comment avoir de beaux cheveux lisses ?

Comment avoir de beaux cheveux lisses ?

Selon la classification d’André Walker, célèbre coiffeur américain, les cheveux lisses appartiendraient au Typ...

Lire

Les dangers de la lumière bleue pour vos yeux

Les dangers de la lumière bleue pour vos yeux

La lumière bleue représente de plus en plus un danger pour nos yeux notamment parce qu’elle est aussi émise pa...

Lire

Cerveau de l’homme, cerveau de la femme ; quelles différences ?

Cerveau de l’homme, cerveau de la femme ; quelles différences ?

Hier, j’ai passé la soirée chez ma copine Neha et son mari Yavin. Nous regardions un film ; j’ai assisté à une...

Lire

Quels sont les dangers du henné pour la santé ?

Quels sont les dangers du henné pour la santé ?

Les tatouages au henné sont très à la mode. Eh oui, il est fini le temps où les femmes se faisaient faire des...

Lire

Avez-vous une attitude saine envers le jeu ? Montrez-vous des signes de dépendance ? Pour vous aider à le savoir, nous avons, avec l'aide de Lottotech, créé ce test. Répondez aux questions et choisissez une seule réponse.

Faites le test
8 question(s)

Les accidents arrivent toujours soudainement. Quels sont les premiers gestes ? Savez-vous comment réagir face à un accident ? Faites ce test pour le savoir. Il vous permettra aussi de retenir les informations essentielles.

Faites le test
10 question(s)

Alors que beaucoup de personnes atteignent l’orgasme pendant leurs ébats sexuels, d’autres ont encore du mal. Si on parle d’orgasme comme étant le point culminant du plaisir sexuel, bon nombre de personnes ne savent toujours pas de quoi il s’agit. Et vous, êtes-vous incollable sur le sujet ? Testez vos connaissances !

Faites le test
10 question(s)
Parlons-Nous
Vous souhaitez témoigner, partager votre expérience ? Contacter Anne Gaelle en écrivant à redaction@objectifsante.mu

Rechercher

L'annuaire des professionnels

Message envoyé!

Merci de votre message, nous vous répondrons le plus rapidement possible.

Contactez-nous

Mettez du bien-être dans votre boîte mail

Abonnez-vous à la newsletter

Merci de vous être abonné.