Yoshika Sunnassee, psychologue chez T1 Diams : « pour une meilleure écoute »

Assistante sociale et psychologue à l’ONG T1 Diams, Yoshika Sunnassee prône une meilleure écoute pour les diabétiques Type 1. Il s’agit selon elle de se mettre à la place de l’enfant ou de l’adolescent diabétique qui vit une réalité différente des autres.

Yoshika Sunnassee se rappelle toujours de ce geste appris au cours de sa formation comme assistante sociale chez T1 Diams :

« On nous a demandé de nous piquer (sans insuline bien sûr !) afin que nous puissions comprendre et ressentir ce que le diabétique Type 1 éprouve pendant ses injections d’insuline. En ce qui me concerne, j’ai trouvé ce geste très difficile à faire. Mais c’est à partir de là que j’ai mieux compris ce qui se passait autour de moi, et surtout ce que vivent les membres de T1 Diams au quotidien ».

Yoshika en fait du chemin depuis les bancs de l’université et ses études en psychologie ! « Déjà à l’époque, mon entourage voyait mal le fait que je veuille poursuivre des études dans ce domaine. On associe la psychologie à la folie, les tabous sont tenaces ! Mais je voulais embrasser cette voie, car il était important pour moi de me mettre ainsi au service des autres ».

Quelques années plus tard, entre un détour parmi le service d’écoute pour suicidaires et un centre de réhabilitation pour adolescents difficiles, Yoshika pose ses valises à l’ONG T1 Diams, en 2012. Et découvre le monde de l’insuline, des injections analogues et surtout des jeunes malades chroniques parfois perdus devant la lourde responsabilité qu’une maladie comme le diabète Type 1 confère : « Je connaissais T1 Diams depuis quelque temps déjà, car j’avais auparavant côtoyé cette ONG comme volontaire. Depuis que j’y travaille, je grandis chaque jour et je ne cesse d’apprendre. Ce, à travers ce contact permanent avec les membres et leur famille ».

Son quotidien, c’est d’abord cette confrontation avec le déni de certains diabétiques, qui ont encore du mal à accepter une telle maladie :

« C’est difficile pour eux, on ne s’en rend pas toujours compte. Il faut qu’ils vivent avec ce diabète Type 1 à vie. Quand on pense qu’il faut se faire quatre à cinq injections ainsi que quatre à cinq glycémies par jour, c’est loin d’être simple pour de jeunes enfants de deux, trois ans de s’adapter à ce protocole. Idem pour les adolescents qui se retrouvent à devoir se faire piquer à l’école, quitte parfois à être traitée de toxicos par certains ».

En plus de cette capacité à encadrer ces jeunes diabétiques Type 1, la psychologue est d’avis que son métier lui permet de découvrir certains aspects de son pays qui lui étaient jusqu’alors méconnus : « J’ai eu la chance de grandir dans un environnement correct, avec des parents formidables qui ne m’ont privée de rien. Mon travail au sein de T1 Diams m’a permis par la suite de visiter certains foyers de nos membres où les réalités de vies sont dures : pas d’eau courante, pas d’électricité… Là encore, il faut trouver un moyen de les conscientiser face à leur maladie, malgré les conditions difficiles dans lesquelles ils évoluent ».

On l’aura compris, l’écoute est  primordiale. Comme pour ces jeunes qui arrêtent l’école juste parce qu’ils sont diabétiques ou encore ces parents traumatisés qui pensent au pire : « Je me suis retrouvée face à des parents qui croyaient que leur enfant n’allait pas survivre à ce diagnostic, et qui les ont simplement fait stopper leur scolarité. Notre rôle à T1 Diams est de dédramatiser la chose, pour les parents comme pour les enfants malades ».

Les défis sont là, constants. Le suivi est essentiel, que ce soit au niveau de l’alimentation, du soutien psychologique et de l’approche :

« Un enfant diagnostiqué à l’âge de deux, trois ans se retrouve avec des parents qui sont ‘malades’ à sa place. Ils doivent apprendre à faire des tests de glycémie et à ajuster les doses d’insuline. Trop d’insuline et c’est l’hypoglycémie tandis qu’une insuline insuffisante peut quant à elle entraîner une hyperglycémie. Sans oublier la culpabilité associée à cette maladie, comme cette maman qui croit qu’elle a dû faire quelque chose de mal pendant sa grossesse ou après. Il s’agit d’expliquer et de rassurer. Essentiel aussi que les papas comprennent qu’ils ont un rôle important à jouer, que les injections aux jeunes enfants ne sont pas que le ‘travail’ de la maman, mais qu’ils doivent s’y mettre également. Un bon environnement familial est essentiel dans de tels cas ».

Éviter par exemple les stigmatisations familiales pour que l’enfant diabétique ne se sente pas exclu quand ses grands-parents ou ses parents donnent des friandises aux autres membres de sa fratrie, et non à lui…

Une écoute de tous les instants. Des explications claires, des évaluations psychologiques pour que les membres puissent faire face à une maladie dont on ne guérit pas. « À travers les sessions de groupe, on obtient de très bons résultats. Le partage permet de se sentir moins seul ».
Yoshika Sunnassee, une main tendue aux diabétiques de Type 1. Et une oreille attentive à chaque instant.

Sur le même sujet

Le pied diabétique, la plus grande attention

Le pied diabétique, la plus grande attention

Le grand danger de perdre la sensibilité au niveau des pieds en raison d’une neuropathie, découle du fait qu’u...

Lire

Diabète Type1 chez l’enfant : détecter les symptômes

Diabète Type1 chez l’enfant : détecter les symptômes

Certains signes avant-coureurs pourraient facilement présager que votre enfant souffre d’un diabète Type 1. Il...

Lire

Diabète : prévention et sensibilisation grâce à l’APSA

Diabète : prévention et sensibilisation grâce à l’APSA

« Pran ou lipie en main ». Cette émission bimensuelle de Jean-Marie Richard sur les ondes de Radio One a permi...

Lire

Fourmillement dans les mains, un symptôm

Fourmillement dans les mains, un symptôme de neuropathie diabétique

La sensation de fourmillement dans les mains est assez courante et souvent banalisée. Lame angourdi, se dit-on...

Lire

Tabac, diabète et reins, un trio mortel

Tabac, diabète et reins, un trio mortel

Une des complications majeures liées au diabète est l’insuffisance rénale terminale qui conduit au rein artifi...

Lire

A lire aussi

Graisse abdominale : les quatre causes principales

Graisse abdominale : les quatre causes principales

La graisse abdominale est non seulement disgracieuse, mais elle est aussi dangereuse si elle est en excès. Ell...

Lire

Granola fait maison : essayez cette recette simple et rapide

Granola fait maison : essayez cette recette simple et rapide

Le granola, vous savez ce que c’est ? C’est un mélange de céréales, de noix, légèrement sucré et toasté. Il pe...

Lire

Vous souvenez-vous des cyclones d’antan ?

Vous souvenez-vous des cyclones d’antan ?

‘Mauritius mein darje do ke toofaan chitawni jaari hain’. Vous souvenez-vous de l’époque où on mangeait des fa...

Lire
L'annuaire des professionnels

Sur le même sujet

Le pied diabétique, la plus grande attention

Le pied diabétique, la plus grande attention

Le grand danger de perdre la sensibilité au niveau des pieds en raison d’une neuropathie, découle du fait qu’u...

Lire

Diabète Type1 chez l’enfant : détecter les symptômes

Diabète Type1 chez l’enfant : détecter les symptômes

Certains signes avant-coureurs pourraient facilement présager que votre enfant souffre d’un diabète Type 1. Il...

Lire

Diabète : prévention et sensibilisation grâce à l’APSA

Diabète : prévention et sensibilisation grâce à l’APSA

« Pran ou lipie en main ». Cette émission bimensuelle de Jean-Marie Richard sur les ondes de Radio One a permi...

Lire
La réponse

Hello, it is important that you have the right food choice rather than depriving your body of food. You should avoid skip ...

Vous avez une question?

Les sujets plus

Fellation : 7 conseils pour bien lui donner du plaisir

Fellation : 7 conseils pour bien lui donner du plaisir

Ce n’est un secret pour personne : les hommes adorent qu’on leur fasse une fellation. Mais attention, pas n’im...

Lire

Se raser les parties intimes, pas conseillé du tout !

Se raser les parties intimes, pas conseillé du tout !

Ça pique trop ! Ce n’est pas propre ! Bah, tout le monde le fait… Pour des raisons d’hygiène ou simplement pou...

Lire

Boules de chair : 5 traitements maison pour s’en débarrasser

Boules de chair : 5 traitements maison pour s’en débarrasser

Acrochordons, polype fibroépithélial, papillome fibro-épithélial… ces noms ne vous disent rien ? Évidemment, p...

Lire

Dites adieu aux cafards grâce à ce remède miracle

Dites adieu aux cafards grâce à ce remède miracle

Les cafards, quelle nuisance ! Ils sont malpropres, désagréables et se reproduisent à une vitesse incroyable....

Lire

Astuces naturelles pour en finir avec les lézards

Astuces naturelles pour en finir avec les lézards

Fatigue trouv lezar dans lakaz ? Ils sont sales, ils sont partout dans la maison ; dans la cuisine, dans votre...

Lire

Nos conseils pour perdre du poids sainement

Nos conseils pour perdre du poids sainement

Oui, perdre du poids sainement est possible ! Avec l’aide de NATURHOUSE, nous vous proposons une vingtaine de ...

Lire

La belle mère, la plus grande crainte des belles-filles

La belle mère, la plus grande crainte des belles-filles

‘Ma belle-mère ne m’aime pas. Elle ne veut pas de moi. Elle me fait sentir que je ne suis pas digne de son fil...

Lire

Contraception : à chaque tranche d’âge sa méthode contraceptive !

Contraception : à chaque tranche d’âge sa méthode contraceptive !

Préservatif, patch, pilule, anneau, implant, stérilet… Les moyens de contraception utilisés dans le cadre d’un...

Lire

5 remèdes naturels pour en finir avec le tartre

5 remèdes naturels pour en finir avec le tartre

Cachez ces horribles dents qu’on ne saurait voir ! Lorsqu’on a les dents recouvertes de tartre, on ose à peine...

Lire

L’angine de la poitrine en quelques mots

L’angine de la poitrine en quelques mots

L’angine de la poitrine, aussi appelée angor, fait partie des maladies coronariennes. Elle est caractérisée pa...

Lire

Les accidents arrivent toujours soudainement. Quels sont les premiers gestes ? Savez-vous comment réagir face à un accident ? Faites ce test pour le savoir. Il vous permettra aussi de retenir les informations essentielles.

Faites le test
10 question(s)

Alors que beaucoup de personnes atteignent l’orgasme pendant leurs ébats sexuels, d’autres ont encore du mal. Si on parle d’orgasme comme étant le point culminant du plaisir sexuel, bon nombre de personnes ne savent toujours pas de quoi il s’agit. Et vous, êtes-vous incollable sur le sujet ? Testez vos connaissances !

Faites le test
10 question(s)

C’est un fait que personne ne pourra nier, nous sommes tous différents. Et pourtant ! Certaines de nos particularités physiques ne nous plaisent pas et peuvent parfois se transformer en drame.. Acceptez-vous votre corps ? Êtes-vous du genre complexée ? Un test à faire sans complexe...

Faites le test
10 question(s)
Parlons-Nous
Vous souhaitez témoigner, partager votre expérience ? Contacter Anne Gaelle en écrivant à redaction@objectifsante.mu

Rechercher

L'annuaire des professionnels

Message envoyé!

Merci de votre message, nous vous répondrons le plus rapidement possible.

Contactez-nous

Mettez du bien-être dans votre boîte mail

Abonnez-vous à la newsletter

Merci de vous être abonné.