Les différences entre la boulimie et l’anorexie | Objectif Santé

Les différences entre la boulimie et l’anorexie

L’anorexie et la boulimie sont décrites comme des troubles du comportement alimentaire dont les symptômes tels que nous les connaissons : amaigrissement ou encore les vomissements, cachent en vérité un mal-être et des peurs. Mais comment différencier les deux, en sachant que les personnes boulimiques ont d’abord été anorexiques pendant l’adolescence et qu’elles alternent souvent entre l’anorexie et la boulimie tout au long de leur vie ? Le point avec objectifsante.mu.

Nous croyons, à tort, que les anorexiques sont maigres et les boulimiques grosses. Ce n’est pas toujours le cas. Les anorexiques sont également obsédées par la nourriture, mais contrairement aux boulimiques, elles arrivent à garder le contrôle. Cependant, sachez qu’il existe des boulimiques « vomisseuses » qui sont aussi parfois aussi maigres que les anorexiques très graves.

L’anorexie

L’anorexie se manifeste dans un premier temps par une obsession de la minceur. Pour concrétiser ce désir de perdre du poids, le sujet développe des stratégies de contrôle, diverses et sophistiquées, et refuse de s’alimenter. En effet, le fait de devoir s’alimenter se transforme en un vrai calvaire : le jeûne est perçu comme un plaisir tandis que se nourrir devient un véritable supplice. De plus, un anorexique s’impose un régime draconien et carencé, éliminant féculents, sucres et graisses de son alimentation. Il met aussi en place des stratégies pour contrôler son poids : prise de laxatifs, de diurétiques et de coupe-faim, vomissement ou encore hyperactivité.

L’anorexie se développe sur un fond de manque de confiance en soi et cela pousse le sujet anorexique à vouloir se sentir fort. L’activité physique et le jeûne alimentaire sont ainsi valorisés. Il éprouve alors une certaine fierté d’avoir pu dépasser ses limites. Ainsi, sa sensation de puissance est renforcée.

La boulimie

Les boulimiques, contrairement aux anorexiques, compensent leurs souffrances et leur vide en ingérant des aliments. Mais leur souffrance n’est jamais rassasiée et après avoir mangé, la seule façon de se libérer est de vomir... un véritable cercle infernal. La boulimie se manifeste par un besoin irrépressible de manger en grandes quantités et dans un délai très court. Sucré, salé, aigre, amer… tout y passe. Il ne s’agit pas d’un repas qu’on prend la peine de préparer, mais d’un besoin de se remplir, comme une pulsion. Tout comme un alcoolique ou un toxicomane, un boulimique ne se maîtrise pas devant la nourriture. Il mange jusqu’à ce que sa gorge et son estomac l’empêchent d’avaler quoi que ce soit de plus.

S’en suit ce que l’on appelle un « état de conscience ». Le sujet se retrouve face à ses regrets et pense aux kilos qu’il va prendre, aux calories absorbées. Pour se libérer à la fois psychologiquement et physiquement, il n’y a qu’une solution, se faire vomir. Un moyen de remettre les compteurs à zéro pour mieux recommencer le lendemain.

Comment différencier les deux troubles ?

Pour faire la différence entre un trouble et l’autre, il faut surtout se montrer attentif au discours des personnes concernées. Parce que les symptômes sont quelquefois plus ou moins les mêmes, il faut surtout faire attention à ce qu’elles disent d’elles. Vous remarquerez que de manière générale, les boulimiques ont une image très négative d’elles et se dévalorisent beaucoup. Les anorexiques quant à elles, ont une image moins mauvaise d’elles-mêmes et n’acceptent pas toujours de se remettre en question.

L’attitude face à la thérapie est aussi différente

Il s’agit de la différence essentielle. Les anorexiques sont ceux qui mettent davantage leur vie en danger à cause de leur comportement alimentaire, mais sont rarement en demande de psychothérapie. D’habitude, ce sont les membres de la famille ou encore les amis qui poussent un anorexique à accepter une aide médicale et à se remettre en question.

C’est surtout le mal-être des boulimiques qui leur sauve la vie : ils n’hésitent pas à consulter tant ils considèrent leur mal-être difficile à gérer. Di-gérer ?  Et parce que la démarche vient d’eux-mêmes, les parents n’ont pas forcément besoin d’intervenir.

Il arrive que les personnes anorexiques et boulimiques présentent des similitudes dans leur profil comportemental et psychologique, ce qui rend difficile l’identification du trouble. La thérapie n’est pas la même selon que la santé de la personne est immédiatement en danger ou non. Dans les cas où l’état de santé est très grave et nécessite une hospitalisation, c’est la famille qui vient faire la demande, car les sujets très dénutries ont un cerveau dénutri et ne sont pas en mesure de réfléchir clairement.

Sur le même sujet

Coronavirus : comment faire ses courses en toute sécurité

Coronavirus : comment faire ses courses en toute sécurité

Si nos habitudes quotidiennes ont changé radicalement ces derniers jours, une chose n’a pas changé : le besoin...

Lire

Thrombose veineuse : les signes avant-coureurs qui doivent alerter

Thrombose veineuse : les signes avant-coureurs qui doivent alerter

La phlébite ou la thrombose veineuse renvoie à la formation d’un caillot sanguin dans une veine (le plus souve...

Lire

Troubles de la thyroïde : explications du Dr Shimjee

Troubles de la thyroïde : explications du Dr Shimjee

Ce jeudi 26 septembre 2019, la Clinique Darné a organisé une causerie sur la thyroïde. L’intervenant était le...

Lire

La diaboulimie : un trouble alimentaire

La diaboulimie : un trouble alimentaire grave et mal connu

Ce nouveau mot est issu de la contraction de «diabète» et de «boulimie». Tout comme la boulimie et l’anorexie,...

Lire

Un lien entre le microbiote intestinal e

Un lien entre le microbiote intestinal et la fibromyalgie

Une équipe de chercheurs canadiens a démontré qu’il existe un lien entre le microbiote intestinal et les doule...

Lire

A lire aussi

Confinement : astuces pour éviter la prise de poids

Confinement : astuces pour éviter la prise de poids

Télétravail, cloitré avec ou sans enfants, manque d’activité physique, stress… Beaucoup se demandent comment é...

Lire

Confinement : les activités utiles et pratiques à faire

Confinement : les activités utiles et pratiques à faire

Etre confiné, c’est rester chez soi. S’isoler …Mais s’isoler ne signifie pas s’asseoir pendant des jours et de...

Lire

Confinement : Conseils pour bien gérer le télétravail

Confinement : Conseils pour bien gérer le télétravail

Cela fait plusieurs années déjà que le télétravail existe. Mais la différence aujourd’hui, c’est que de nombre...

Lire
L'annuaire des professionnels

Sur le même sujet

Coronavirus : comment faire ses courses en toute sécurité

Coronavirus : comment faire ses courses en toute sécurité

Si nos habitudes quotidiennes ont changé radicalement ces derniers jours, une chose n’a pas changé : le besoin...

Lire

Thrombose veineuse : les signes avant-coureurs qui doivent alerter

Thrombose veineuse : les signes avant-coureurs qui doivent alerter

La phlébite ou la thrombose veineuse renvoie à la formation d’un caillot sanguin dans une veine (le plus souve...

Lire

Troubles de la thyroïde : explications du Dr Shimjee

Troubles de la thyroïde : explications du Dr Shimjee

Ce jeudi 26 septembre 2019, la Clinique Darné a organisé une causerie sur la thyroïde. L’intervenant était le...

Lire
La réponse

Bonjour Monsieur Je comprends que vous ayez des difficultés à en parler mais rassurez-vous ; vous n'avez aucune raison d'ê...

Vous avez une question?

Les sujets plus

Se raser les parties intimes, pas conseillé du tout !

Se raser les parties intimes, pas conseillé du tout !

Ça pique trop ! Ce n’est pas propre ! Bah, tout le monde le fait… Pour des raisons d’hygiène ou simplement pou...

Lire

6 choses qui vous font échouer à votre examen du permis de conduire

6 choses qui vous font échouer à votre examen du permis de conduire

Vous avez échoué à votre examen de permis de conduire ? Ou, vous vous apprêtez à passer l’examen et avez peur...

Lire
Moi

Taches blanches sur la peau ? Voici les remèdes

Taches blanches sur la peau ? Voici les remèdes

Vous avez des taches blanches sur la peau ? Elles se trouvent sur le visage, le cou, l’abdomen ou les bras et...

Lire

Votre urine sent fort ? En voici les causes !

Votre urine sent fort ? En voici les causes !

L’odeur de votre pipi ne vous interpelle pas forcément. Après tout, ce n’est qu’une odeur d’urine ! Mais parfo...

Lire

Fellation : 7 conseils pour bien lui donner du plaisir

Fellation : 7 conseils pour bien lui donner du plaisir

Ce n’est un secret pour personne : les hommes adorent qu’on leur fasse une fellation. Mais attention, pas n’im...

Lire

Masques de protection contre la grippe : ce que vous devez savoir

Masques de protection contre la grippe : ce que vous devez savoir

Pour se protéger contre la grippe, il faut suivre des règles d'hygiène simples : tousser ou éternuer dans...

Lire

Fautes éliminatoires au permis de conduire : les connaissez-vous vraiment ?

Fautes éliminatoires au permis de conduire : les connaissez-vous vraim

Passer son permis de conduire représente une étape importante de la vie, et ce, quel que soit son âge. Il rest...

Lire
Moi

Que signifient les 3 ou 4 lignes sur votre poignet ?

Que signifient les 3 ou 4 lignes sur votre poignet ?

Il est courant de lire les lignes de la main mais qu’en est-il de celles du poignet ? Parce que oui, elles ont...

Lire

Combien de cheveux avons-nous ? Pourquoi deviennent-ils blancs ? Les couper les rend-ils plus forts ? Etes-vous incollable sur les cheveux ? Faites le test pour le savoir !

Faites le test
10 question(s)

L’acné concerne uniquement les adolescents, manger du chocolat donne des boutons, il ne faut pas se maquiller quand on a de l’acné… les idées reçues concernant l’acné sont nombreuses mais sont-elles vraies ? Que savez-vous réellement de l’acné ? Faites ce test pour évaluer vos connaissances sur le sujet.

Faites le test
8 question(s)

On trouve tout un tas de produits minceur sur le marché : réducteurs d’appétit, boissons détox, pilules anti-graisses, produits allégés, etc. De plus en plus de personnes ressentent l’envie de maigrir au plus grand bonheur des laboratoires. Elles semblent bouder les alliés minceur que la nature leur offre. Mais les connaissent-ils seulement ? Et vous, saurez-vous les trouver ? Faites ce test pour évaluer vos connaissances sur les aliments minceur.

Faites le test
8 question(s)
Parlons-Nous
Vous souhaitez témoigner, partager votre expérience ? Contacter Anne Gaelle en écrivant à [email protected]

Rechercher

L'annuaire des professionnels

Message envoyé!

Merci de votre message, nous vous répondrons le plus rapidement possible.

Contactez-nous

Ce formulaire recueille votre nom, numéro de téléphone et adresse e-mail afin que nous puissions répondre à votre demande. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.

Mettez du bien-être dans votre boîte mail

Abonnez-vous à la newsletter

Merci de vous être abonné.