Il était une fois, un enfant défavorisé et une femme généreuse | Objectif Santé

Il était une fois, un enfant défavorisé et une femme généreuse

Une histoire terrible ; le cercle vicieux de la pauvreté, une jeune femme dont les hommes profitent, un bébé d’un mois qui dort le ventre vide, qui dort au sol et dont les petits orteils sont rongés par les rats. Une histoire magnifique ; une femme qui décide d’adopter ce bébé et fait de lui un petit bonhomme heureux et épanoui. Ceci est une histoire vraie ; ceci est l’histoire de Shalini (prénom fictif).

« Ne mettez pas nos noms s’il vous plaît. Aujourd’hui mon petit garçon est heureux, il va à l’école… Les gens qui l’entourent ne doivent pas forcement connaitre son histoire… Il est encore petit et puis, c’est le passé et ce n’est pas de sa faute. » 

Nous les appellerons Shalini et Kevin. Et oui, le petit Kevin n’y est pour rien. Il ne choisit pas de naitre dans la pauvreté absolue. Il a peur du noir, il a faim ; il ne comprend pas que chez lui il n’y a pas d’électricité, pas de nourriture. Il ne sait pas encore que papa a quitté maman, qu’il ne reviendra jamais.

Shalini : «La mère de Kevin était naïve ; les hommes ne faisaient que passer du bon temps avec elle. Ils lui faisaient un enfant et ils se sauvaient. Kevin était son quatrième enfant. Elle avait déjà beaucoup de mal à s’occuper de ses trois autres filles ; Kevin était complètement négligé. Ils habitaient une petite maison pourrie à côté de nous et je voyais ce bébé souffrir tous les jours.»

Le bébé d’un mois est livré à lui-même. Il dort par terre, il est malade, il est sale. Ses couches ? Des morceaux de drap. Ses compagnons de jeux ? Des rats.

« Depuis sa naissance, on ne changeait pas ses couches, il restait dans les couches trempées. Lerat ti fini koumens mord so ban ti ledwa… Puis il y avait du sang dans ses selles. J’ai eu peur pour cet enfant, je l’ai emmené chez le médecin. Il a dit que Kevin souffrait de dysenterie. Au début j’apportais des couches, du lait pour lui. Puis, un jour j’ai demandé à sa mère de le laisser dormir chez moi. Elle a accepté. Kevin avait 2 mois. »

Kevin vit chez Shalini. Les liens se tissent. Elle s’attache à ce petit bout de chou aux grands yeux innocents. Shalini est machiniste, elle ne gagne pas beaucoup mais avec le peu qu’elle a, elle va le nourrir, l’aimer.

« A 6 mois, il était gaillard, linn vine cocass net ! (rires) Là, sa mère a voulu le reprendre. J’avais bien expliqué que je ne lui vole pas son fils, je ne fais qu’aider. Elle voulait que je lui rende son enfant, je n’ai pas persisté. »

Mais l’univers a d’autres desseins. Tout se met à nouveau en place pour réunir Shalini et Kevin. Le grand-père maternel de Kevin demande à sa fille (mère de Kevin) de retourner l’enfant à Shalini, les propriétaires de la maison où habitent la mère de Kevin leur demande de vider les lieux, les autorités apprennent que le petit Kevin et ses sœurs sont négligés, qu’ils vivent dans des conditions dangereuses… La CDU intervient.

« La CDU est venue et est partie avec les enfants. Mais comme les autorités savaient que Kevin a déjà vécu avec moi, elles m’ont proposée de l’adopter. Je n’ai pas réfléchi deux fois ; j’ai fait les démarches nécessaires. »

Kevin a maintenant une maman, un papa, une grande sœur d’une vingtaine d’années. C’est un enfant comme les autres. Il a des jouets, une bonne alimentation, un foyer et surtout beaucoup d’amour. Mais les séquelles sont là. Alors qu’il n’était qu’un fœtus, cet enfant a connu le manque. Le manque laisse des marques. Shalini remarque que son petit bonhomme n’a pas de testicules ; elle l’emmène chez le médecin, on opère Kevin mais elle apprend que son fils n’aura jamais d’enfants. Elle veut qu’il ait une bonne éducation, elle l'envoie à l’école;  son fils a des troubles d’apprentissage et doit aller dans une école spécialisée. Elle fait les démarches. Elle paie l’école, le transport. Elle fait une demande auprès de la sécurité sociale pour une allocation, mais parce que son fils ne souffre pas d’handicap elle ne perçoit rien.

Mais ce n’est pas grave. Elle arrive à nourrir et à éduquer son enfant. Elle est machiniste dans une usine, son mari est soudeur et pêche de temps en temps. Leurs moyens sont limités, mais le peu qu’ils ont est suffisant :

« Dieu m’aide. C’est lui qui a envoyé Kevin chez moi et je sais qu’il m’aidera toujours.  Evidemment, mon mari et ma fille adorent Kevin. Ensemble, on s’en sortira. »

Elle persévéra. Pour donner à ce fils la vie qu’il mérite. Shalini ne sait pas lire et écrire mais elle a pu envoyer sa fille à l’université. Shalini n’a pas eu une enfance heureuse mais aujourd’hui, le petit Kevin âgé de 7 ans court et joue gaiement chez elle. Tout ce qu’elle n’a pas eu, elle le donne à ses enfants :

« Je suis moi-même un enfant adopté et j’ai eu une enfance difficile. Je ne peux pas voir souffrir les enfants. Si j’avais les moyens, j’adopterais volontiers encore quelques enfants. Mais déjà là, ma famille et moi faisons de notre mieux pour Kevin. Il adore la musique ; j’espère pouvoir payer des cours de musique pour lui bientôt. Je suis fière de mon petit garçon.»

Shalini a expliqué au petit Kevin qu’il a deux mamans. Parce que comme elle l’a dit, elle n’a jamais voulu voler l’enfant d’autrui. Elle ne fait qu’aimer et donner. Inconditionnellement. Pour que son petit garçon ne soit pas jugé pour son passé, elle ne dévoile pas son nom. Elle n’a pas besoin qu’on sache qui elle est, elle n’a pas besoin de reconnaissance ; elle a la satisfaction de bien faire et de donner de l'amour, car de l'amour elle en a tellement.

Oui, même aujourd’hui dans notre ile dite moderne il y a encore des gens qui vivent dans la précarité et la pauvreté, il y a des petits ‘Kevin’ qui dorment le ventre vide. Mais il y a aussi des femmes comme Shalini ; des personnes simples, ordinaires qui font des choses extraordinaires.

Sur le même sujet

La cinquantaine : quelques pistes pour bien vivre cet âge

La cinquantaine : quelques pistes pour bien vivre cet âge

La cinquantaine marque pour beaucoup une nouvelle étape dans leur vie. Un moment de crise, une période de tran...

Lire

Oui, les grand-parents sont importants !

Oui, les grand-parents sont importants !

« Ils ne me grondent jamais, ils m’achètent ce que je veux, ils ne m’obligent pas à finir mon assiette ! » Nos...

Lire

Enfants tyrans : la face cachée de leurs comportements

Enfants tyrans : la face cachée de leurs comportements

La logique veut que ce soient les parents qui disciplinent et qui éduquent leurs enfants. Les punitions, ce n’...

Lire

Enfants tyrans : la face cachée de leurs

Enfants tyrans : la face cachée de leurs comportements

La logique veut que ce soient les parents qui disciplinent et qui éduquent leurs enfants. Les punitions, ce n’...

Lire

Examen oral : conseils et astuces pour b

Examen oral : conseils et astuces pour bien se préparer

L’examen oral est redouté par bon nombre d’élèves. Stress, bégaiements, timidité… Nous sommes tous à un moment...

Lire

A lire aussi

Courir à jeun : bonne ou mauvaise idée ?

Courir à jeun : bonne ou mauvaise idée ?

Courir à jeun serait pour beaucoup une bonne façon de perdre en masse graisseuse. Mais aller courir l’estomac...

Lire

Sac à main trop lourd, quels risques pour la santé ?

Sac à main trop lourd, quels risques pour la santé ?

Vous aimez vous balader avec votre gros sac à main. Il y abrite vos indispensables mais aussi vos « on ne sait...

Lire

Orgasme : pourquoi ce besoin de simuler l'orgasme ?

Orgasme : pourquoi ce besoin de simuler l'orgasme ?

Qui n’a jamais simulé un orgasme lors d’un rapport sexuel ? Soyez honnête ! Pour pimenter leurs ébats, certain...

Lire
L'annuaire des professionnels

Sur le même sujet

La cinquantaine : quelques pistes pour bien vivre cet âge

La cinquantaine : quelques pistes pour bien vivre cet âge

La cinquantaine marque pour beaucoup une nouvelle étape dans leur vie. Un moment de crise, une période de tran...

Lire

Oui, les grand-parents sont importants !

Oui, les grand-parents sont importants !

« Ils ne me grondent jamais, ils m’achètent ce que je veux, ils ne m’obligent pas à finir mon assiette ! » Nos...

Lire

Enfants tyrans : la face cachée de leurs comportements

Enfants tyrans : la face cachée de leurs comportements

La logique veut que ce soient les parents qui disciplinent et qui éduquent leurs enfants. Les punitions, ce n’...

Lire
La réponse

Bonjour Madame Elle a peut-être des végétations partiellement obstructives. Il serait judicieux de faire vérifier par un O...

La réponse

Bonjour Madame Le bilimbi ne fait pas baisser la pression artérielle. C'est un mythe. Même l'idée que les lentilles ou son...

La réponse

Bonjour Madame Il y a peut -être un probleme d'allergie sous-jacente ou d'infection qui provoque l'écoulement nasal. L'...

Vous avez une question?

Les sujets plus

Dites adieu aux cafards grâce à ce remède miracle

Dites adieu aux cafards grâce à ce remède miracle

Les cafards, quelle nuisance ! Ils sont malpropres, désagréables et se reproduisent à une vitesse incroyable....

Lire

Rubina: « Voilà ce que j'ai appris en étant prostituée »

Rubina: « Voilà ce que j'ai appris en étant prostituée »

Une ex prostituée. Celle qui a vu la face cachée de notre société. Celle qui a côtoyé le vice et la solitude d...

Lire

Fellation : 7 conseils pour bien lui donner du plaisir

Fellation : 7 conseils pour bien lui donner du plaisir

Ce n’est un secret pour personne : les hommes adorent qu’on leur fasse une fellation. Mais attention, pas n’im...

Lire

Se raser les parties intimes, pas conseillé du tout !

Se raser les parties intimes, pas conseillé du tout !

Ça pique trop ! Ce n’est pas propre ! Bah, tout le monde le fait… Pour des raisons d’hygiène ou simplement pou...

Lire

Astuces naturelles pour en finir avec les lézards

Astuces naturelles pour en finir avec les lézards

Fatigue trouv lezar dans lakaz ? Ils sont sales, ils sont partout dans la maison ; dans la cuisine, dans votre...

Lire

Onychomycose ou infection des ongles : tout savoir sur le sujet

Onychomycose ou infection des ongles : tout savoir sur le sujet

Une onychomycose est une infection des ongles assez courante chez les adultes dans les pays tropicaux. Différe...

Lire

Problèmes d'érection : comment y remédier ?

Problèmes d'érection : comment y remédier ?

Se sentir impuissant. C’est le cauchemar de tous les hommes. Comment alors faire face aux troubles de l’érecti...

Lire

Terry, 21 ans : « Je ne toucherai plus jamais à la drogue synthétique »

Terry, 21 ans : « Je ne toucherai plus jamais à la drogue synthétique

Le pays va mal depuis que la drogue synthétique a inondé le marché. On a beau expliquer aux jeunes les méfaits...

Lire

Pendaison d’un enfant au Congo ; la photo qui fait toujours mal

Pendaison d’un enfant au Congo ; la photo qui fait toujours mal

C’est une photo vue sur Pinterest et qui circulait sur les réseaux sociaux. La photo fût prise en 1908 au Cong...

Lire

Le glutamate : un véritable danger pour la santé

Le glutamate : un véritable danger pour la santé

On entend tous parler du glutamate et de ses méfaits pour la santé, mais que savons-nous exactement du glutama...

Lire

Avez-vous une attitude saine envers le jeu ? Montrez-vous des signes de dépendance ? Pour vous aider à le savoir, nous avons, avec l'aide de Lottotech, créé ce test. Répondez aux questions et choisissez une seule réponse.

Faites le test
8 question(s)

Les accidents arrivent toujours soudainement. Quels sont les premiers gestes ? Savez-vous comment réagir face à un accident ? Faites ce test pour le savoir. Il vous permettra aussi de retenir les informations essentielles.

Faites le test
10 question(s)

Alors que beaucoup de personnes atteignent l’orgasme pendant leurs ébats sexuels, d’autres ont encore du mal. Si on parle d’orgasme comme étant le point culminant du plaisir sexuel, bon nombre de personnes ne savent toujours pas de quoi il s’agit. Et vous, êtes-vous incollable sur le sujet ? Testez vos connaissances !

Faites le test
10 question(s)
Parlons-Nous
Vous souhaitez témoigner, partager votre expérience ? Contacter Anne Gaelle en écrivant à [email protected]

Rechercher

L'annuaire des professionnels

Message envoyé!

Merci de votre message, nous vous répondrons le plus rapidement possible.

Contactez-nous

Ce formulaire recueille votre nom, numéro de téléphone et adresse e-mail afin que nous puissions répondre à votre demande. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.

Mettez du bien-être dans votre boîte mail

Abonnez-vous à la newsletter

Merci de vous être abonné.