« Mon mari est alcoolique et ma vie est devenue un enfer » | Objectif Santé

« Mon mari est alcoolique et ma vie est devenue un enfer »

Elle n’en peut plus. Pendant 12 années, elle a vécu un calvaire avec son mari alcoolique. Elle a tout essayé, mais a dû s’avouer vaincue. A travers cet article, elle fait part de sa souffrance et lance un appel à l’aide à nos lecteurs. Nous l’appellerons Rita.

« Mon mari est alcoolique et ma vie est devenue un enfer »

Une chose insidieuse qui détruit les familles, qui, d’un seul coup, transforme un homme respectable en un être monstrueux, méconnaissable :

« Mon mari n’est pas mauvais, il peut être un homme responsable, un père affectueux. Mais lorsqu’il est ivre, il se transforme, il devient comme un fou, comme un animal. Il n’écoute rien, il ne comprend rien. Il nous fait peur. »

Pourtant, il y a 12 ans, lorsque Rita rencontre cet homme, elle ne sait pas qu’il a un penchant pour l’alcool. C’est après le mariage qu’il commence à boire. Il se sent plus autonome, il a un bon emploi et un bon salaire ; chaque fin du mois une bonne partie de son salaire est dépensée dans la boisson. Le soir, il rentre ivre, il hurle, il brise des vitres…

« Komie fwa monn bizin ploy mo ti baba, sove al kashiet emba pie banann… Le bébé était traumatisé, il pleurait. Je devais l’emmener ailleurs. »

Le bébé a peur de cet homme qui sent l’alcool et qui crie. Lorsque l’enfant a un an, Rita est contrainte de faire admettre son mari à l’hôpital Brown Sequard.

« Je n’en pouvais plus, il était devenu incontrôlable, il brisait des vitres… Il pouvait se blesser et nous blesser. J’ai dû demander aux policiers de m’aider. Les policiers ont dû le menotter pour l’emmener à l’hôpital… »

A l’hôpital, il pleure, il dit que le traitement est trop pénible, il la supplie de le sortir de là.

« Une semaine après son admission, j’ai reçu un appel. Peut-être d’un autre patient de là-bas. Il m’a dit que si je ne fais pas sortir mon mari, il finira par mourir. J’ai eu peur. Saem erer monn fer, monn tir li. »

C’est le même cycle infernal. Dans un premier temps, il promet de changer. Il travaille, il s’occupe de son enfant puis dès qu’il a son salaire il redevient l’alcoolique méconnaissable. Ce n’est pas grave s’il n’a pas pu suivre le traitement de l’hôpital, se dit Rita. Elle l’accompagne chez un psychiatre.

« Dokter la inn dir li si li pa aret bwar li pu vinn fou ! Li ti gagn medsin pu bwar. Li ti koumans byen. »

C’est toujours la même histoire. Dans un premier temps, il affirme vouloir changer, il suit assidument son traitement. Puis il cède à la tentation. Il cache les comprimés, il recommence à boire.

« Après j’ai su qu' il ne buvait plus les comprimés, il les cachait sous une armoire… Que pouvais-je faire ? »

Depuis, les années passent et se ressemblent. Il rentre, ivre et brise les meubles et les objets. Puis, plus tard, il pleure, il s’excuse et promet de ne pas recommencer. Mais il recommence ; à chaque fois. Il perd son emploi. Parfois, il n’y a plus de nourriture dans la maison ; Rita et son enfant dorment le ventre vide. Rita commence à travailler comme bonne pour joindre les deux bouts. Pendant tout ce temps, leur enfant grandit. Que se passe-t-il dans la tête de cet enfant qui a vu son papa menotté et transporté au Brown Sequard ? Que se passe-t-il lorsque qu’il voit papa se transformer en quelqu’un d’incontrôlable ?

« Aujourd’hui mon fils a 11 ans. Même l’enseignante me dit que mon fils a l’air d’être un enfant traumatisé. C’est un enfant qui reste dans son coin, qui sursaute à chaque fois que quelqu’un le gronde. Et il aime son papa. Lorsque le père n’est pas ivre, ils s’enlacent et s’endorment. Même s’il veut s’acheter un bonbon il achètera un deuxième pour son père. A tel point il l’aime. »

Avec le temps, le courage de Rita s’amenuise. Elle est fatiguée de ces nuits blanches qu’elle et son enfant passent parce que son mari crie et les insulte toute la nuit. Elle est fatiguée de ces matins où elle doit ramasser les morceaux d’objets qu’il a brisés. Fatiguée aussi d’essuyer les larmes de son enfant ou de laver le matelas sur lequel le mari a fait ses besoins :

« Je le répète, lorsqu’il est ivre, il n’est plus humain… Il ne comprend rien. Il fait ses besoins dans le lit et c’est à moi de tout nettoyer, de le laver… Li pa fasil. Dan mo sey tini li em mo disk inn deplace… Là j’ai eu un problème de santé… Je n’ai plus la force, jusqu’à quand vais-je tenir le coup? »

Parce que maintenant, elle s’attend au pire. Depuis une semaine, elle est retournée chez sa mère. Il est difficile d’espérer :

« Depuis, nous avons essayé tant de choses… Rien ne marche. Monn fini panse pu met mo zanfan lor mo ser so nom, je me dis que s’il m’arrive quelque chose, ma sœur pourra adopter mon fils… »

Mais quelque part en elle, il reste toujours une minuscule lueur d’espoir. Il doit, quelque part, avoir quelqu’un qui pourra leur aider :

« Tout ce que je pouvais faire, je l'ai fait, je suis fatiguée. Mais il doit y avoir une solution. J’ai lu tant de témoignages d’anciens alcooliques ou drogués qui ont changé. Peut-être qu’un de ce ex alcooliques ou l’un de leurs proches pourrait soutenir mon mari ?

Peut-être que quelqu’un a une autre solution pour le corriger, fer li revinn dimoun ? Parce que je ne sais plus où donner la tête, je fais appel aux conseils des autres. Mon fils et moi ne demandons pas beaucoup. Nous voulons juste vivre en paix. »

 

Sur le même sujet

Claudette Marmarot : après les épreuves, le répit

Claudette Marmarot : après les épreuves, le répit

Son mari était indifférent, alcoolique. Seule, elle a travaillé le jour et la nuit, sous le soleil et la pluie...

Lire

La respiration. une arme pour lutter contre le stress

La respiration. une arme pour lutter contre le stress

Savoir contrôler sa respiration est un moyen de surmonter son anxiété et se préserver des conséquences négativ...

Lire

Maladie grave : accepter le diagnostic et continuer à vivre

Maladie grave : accepter le diagnostic et continuer à vivre

Quand une maladie grave vient chambouler notre vie ou celle de quelqu’un qu’on aime, on n’a pas d’autres choix...

Lire

Le sadisme sous toutes ses formes

Le sadisme sous toutes ses formes

On se retrouve souvent à coller des étiquettes de " sadique " sur le dos de tout le monde. Surtout p...

Lire

Maladie grave : accepter le diagnostic e

Maladie grave : accepter le diagnostic et continuer à vivre

Quand une maladie grave vient chambouler notre vie ou celle de quelqu’un qu’on aime, on n’a pas d’autres choix...

Lire

A lire aussi

La technique pour s’endormir en moins d’une minute !

La technique pour s’endormir en moins d’une minute !

Si nous vous disions qu’il y a une technique qui vous permet de trouver facilement le sommeil et que vous pouv...

Lire

Sucres cachés : on les trouve ou?

Sucres cachés : on les trouve ou?

Difficile de ne pas manger de sucre ! Même sans se gaver de soda et de gâteaux, du sucre, on en consomme en pe...

Lire

Maigrir sans régime en écoutant ses sensations alimentaires

Maigrir sans régime en écoutant ses sensations alimentaires

Pour perdre du poids naturellement, rien ne sert de compter les calories, il faut ressentir ses sensations. Ou...

Lire
L'annuaire des professionnels

Sur le même sujet

Claudette Marmarot : après les épreuves, le répit

Claudette Marmarot : après les épreuves, le répit

Son mari était indifférent, alcoolique. Seule, elle a travaillé le jour et la nuit, sous le soleil et la pluie...

Lire

La respiration. une arme pour lutter contre le stress

La respiration. une arme pour lutter contre le stress

Savoir contrôler sa respiration est un moyen de surmonter son anxiété et se préserver des conséquences négativ...

Lire

Maladie grave : accepter le diagnostic et continuer à vivre

Maladie grave : accepter le diagnostic et continuer à vivre

Quand une maladie grave vient chambouler notre vie ou celle de quelqu’un qu’on aime, on n’a pas d’autres choix...

Lire
La réponse

Bonjour Madame Elle a peut-être des végétations partiellement obstructives. Il serait judicieux de faire vérifier par un O...

Vous avez une question?

Les sujets plus

Dites adieu aux cafards grâce à ce remède miracle

Dites adieu aux cafards grâce à ce remède miracle

Les cafards, quelle nuisance ! Ils sont malpropres, désagréables et se reproduisent à une vitesse incroyable....

Lire

Rubina: « Voilà ce que j'ai appris en étant prostituée »

Rubina: « Voilà ce que j'ai appris en étant prostituée »

Une ex prostituée. Celle qui a vu la face cachée de notre société. Celle qui a côtoyé le vice et la solitude d...

Lire

Fellation : 7 conseils pour bien lui donner du plaisir

Fellation : 7 conseils pour bien lui donner du plaisir

Ce n’est un secret pour personne : les hommes adorent qu’on leur fasse une fellation. Mais attention, pas n’im...

Lire

Se raser les parties intimes, pas conseillé du tout !

Se raser les parties intimes, pas conseillé du tout !

Ça pique trop ! Ce n’est pas propre ! Bah, tout le monde le fait… Pour des raisons d’hygiène ou simplement pou...

Lire

Astuces naturelles pour en finir avec les lézards

Astuces naturelles pour en finir avec les lézards

Fatigue trouv lezar dans lakaz ? Ils sont sales, ils sont partout dans la maison ; dans la cuisine, dans votre...

Lire

Le téléphone portable, notre meilleur ennemi ?

Le téléphone portable, notre meilleur ennemi ?

A quand remonte la dernière utilisation de votre téléphone portable ou smartphone ? Beaucoup diront certaineme...

Lire

Infections virales et infections bactériennes : comment les différencier ?

Infections virales et infections bactériennes : comment les différenci

Fièvre, nez qui coule, maux de tête, gorge irritée… ça nous est tous arrivé de nous réveiller un matin avec l&...

Lire

Onychomycose ou infection des ongles : tout savoir sur le sujet

Onychomycose ou infection des ongles : tout savoir sur le sujet

Une onychomycose est une infection des ongles assez courante chez les adultes dans les pays tropicaux. Différe...

Lire

Le glutamate : un véritable danger pour la santé

Le glutamate : un véritable danger pour la santé

On entend tous parler du glutamate et de ses méfaits pour la santé, mais que savons-nous exactement du glutama...

Lire

Je n’aime pas mon travail

Je n’aime pas mon travail

« Je n’aime pas mon travail ». La phrase qui claque. La phrase qui tue presque. Peut-on se permettre de ne p...

Lire

Le four à micro-ondes : il est pratique, rapide… Mais certains affirment aussi qu’il peut être dangereux ou qu’il ne doit pas être utilisé pour tel ou tel aliment… Savez-vous utiliser le micro-ondes correctement ? Faites le quiz ; vous apprendrez aussi de nouvelles choses tout en vous amusant !

Faites le test
8 question(s)

Vous pensez être une mère parfaite ou un papa parfait, qui sait tout de la santé et de la croissance de bébé ? Et si vous testiez vos connaissances sur le sujet ? Il suffit de cliquer sur la bonne réponse.

Faites le test
7 question(s)

Savez-vous prendre soin de votre hygiène corporelle ? En êtes-vous sûre ? Faites le test ; la réponse pourra vous surprendre.

Faites le test
9 question(s)
Parlons-Nous
Vous souhaitez témoigner, partager votre expérience ? Contacter Anne Gaelle en écrivant à [email protected]

Rechercher

L'annuaire des professionnels

Message envoyé!

Merci de votre message, nous vous répondrons le plus rapidement possible.

Contactez-nous

Ce formulaire recueille votre nom, numéro de téléphone et adresse e-mail afin que nous puissions répondre à votre demande. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.

Mettez du bien-être dans votre boîte mail

Abonnez-vous à la newsletter

Merci de vous être abonné.