Le deuil : nos conseils pour surmonter cette épreuve | Objectif Santé

Le deuil : nos conseils pour surmonter cette épreuve

Perdre à jamais une personne que nous aimons est pénible. Pour que vous puissiez faire face à ce moment difficile, nous vous aidons à mieux comprendre les étapes du deuil et vous prodiguons quelques conseils.

Le deuil : nos conseils pour surmonter cette épreuve

Les étapes du deuil

C’est la psychiatre Elisabeth Kubler Roth qui a évoqué pour la première fois les étapes du deuil. Parce que chaque personne est différente, les étapes peuvent elles aussi différer. Elles peuvent ne pas suivre un parcours linéaire ou varier en intensité. Mais en général, vous ressentirez les émotions suivantes :

Le choc

Vous ne comprenez pas, vous êtes sidéré. Vous êtes peut-être une automate, vous avez du mal à assimiler l’information. Il s’agit normalement d’une période relativement courte.

Le déni

« Non, ce n’est pas possible, ce n’est pas vrai. » Vous assimilez l’information mais n’y croyez pas. Vous vous renfermez et vivez dans votre tête. Souvent, c’est le mental qui prend le dessus. Vous vous adonnez à des monologues internes pour ne pas faire face à la réalité. Il arrive aussi que vous vous comportiez comme si le défunt était toujours avec vous : vous faites son lit, lavez son assiette…

La colère

« C’est injuste ! », « C’est à cause de moi ! », « C’est à cause de X ou de Y »… Il y a un profond sentiment d’injustice. Vous vous culpabilisez. Ou alors, vous blâmez les autres. Il vous arrive aussi de ne vouloir parler à personne et de vous énerver contre tout le monde.

La dépression

« Oui il/elle est parti (e) et je n’y peux rien », « Je n’en peux plus », « A quoi bon ? » C’est la phase de chagrin, de déprime ou de dépression. Rien ne vous intéresse, la vie n’a pas de sens. Vous broyez du noir. L’énergie de la colère et de la négociation n’y est plus. C’est normalement la période durant laquelle vous pleurez le plus. Vous ne voulez rien faire et ne voulez voir personne.

L’acceptation

C’est toujours pénible mais tout n’est plus gris ou noir. Vous arrivez à relativiser. Vous comprenez que c’est une étape de la vie. Vous comprenez aussi qu’avec la personne décédée vous avez partagé des bons et des mauvais moments. Que vous vous en sortirez. Vous vous dites qu’il est peut-être temps de tourner la page.

La reconstruction

Après l’effondrement et l’acceptation vient la reconstruction. Petit à petit, vous reprenez les forces. Vous  retrouvez votre place dans la société, vous arrivez à vous organiser, à travailler… Vous découvrez vos ressources personnelles. Et même si dans un premier temps cela peut sembler improbable, cette expérience pourra aussi faire de vous une personne plus forte.

Quelques conseils pour mieux vivre la période de deuil

Accepter son chagrin

Vous allez souffrir et c’est normal. Ne vivez pas dans le déni, ne cherchez pas d’échappatoire. Ne refoulez pas vos sentiments. Accordez-vous du temps. Donnez-vous la chance d’être vulnérable. Et surtout, n’essayez pas de noyer votre chagrin dans l’alcool, la drogue, les distractions…

S’exprimer

Il est normal de vouloir s’accorder des moments de solitude mais en parler vous fera le plus grand bien. Parlez-en à un ami ou membre de la famille. Si vos proches ne vous comprennent pas, tournez-vous vers un collègue ou un thérapeute. Parfois, en parler à un étranger peut être plus facile et efficace.

Se libérer de la culpabilité 

S’il vous faut, dans un premier temps, accepter vos sentiments, la culpabilité ne fera qu’empirer votre souffrance. Libérez-vous de la culpabilité ; ne pensez surtout pas que ce décès est de votre faute. Acceptez que les choses soient ainsi et dites-vous que vous avez fait de votre mieux. Même si en phase de colère, il vous arrive de mal vous comporter envers les autres, ne culpabilisez pas. Accordez-vous le droit d’être imparfait.

Faire des activités saines et s’accorder du temps

La natation, la marche, la méditation… Qu’aimez-vous ? Vous n’êtes pas obligé d’aller danser en boite (mais si c’est ce que vous aimez, pourquoi pas ?) ou de tout à coup devenir une personne zen. Choisissez l’activité en tenant compte de votre personnalité et vos préférences. Commencer une nouvelle activité vous aidera peut-être à prendre un nouveau départ.

Et n’oubliez pas que vous êtes un être humain, pas un robot. Il vous arrivera de craquer. Les jours ne se ressembleront pas. Dans beaucoup de cas, il faut plusieurs années. Faites preuve de patience.

Si vous lisez ceci parce que vous faites face à un deuil, soyez courageux. C’est pénible maintenant mais les choses s’arrangeront. Et lorsque vous serez enfin prêt de sourire à la vie, faites-le. Si vous croyez à la vie après la mort, dites-vous que le défunt sera ravi de vous voir profiter pleinement de la vie. Dans une interview, le psychologue Laurent Baucheron nous donne aussi quelques pistes pour surmonter un deuil. Pour l'accéder, cliquez ici.

Sur le même sujet

Maladie grave : accepter le diagnostic et continuer à vivre

Maladie grave : accepter le diagnostic et continuer à vivre

Quand une maladie grave vient chambouler notre vie ou celle de quelqu’un qu’on aime, on n’a pas d’autres choix...

Lire

Comprendre le déni de grossesse

Comprendre le déni de grossesse

Certaines femmes ne réalisent qu’elles attendent un bébé... qu’au moment d’accoucher. Comment est-ce possible...

Lire

La respiration. une arme pour lutter contre le stress

La respiration. une arme pour lutter contre le stress

Savoir contrôler sa respiration est un moyen de surmonter son anxiété et se préserver des conséquences négativ...

Lire

Maladie grave : accepter le diagnostic e

Maladie grave : accepter le diagnostic et continuer à vivre

Quand une maladie grave vient chambouler notre vie ou celle de quelqu’un qu’on aime, on n’a pas d’autres choix...

Lire

« J’ai trouvé l’amour dans la maladie »

« J’ai trouvé l’amour dans la maladie »

En septembre de l’année dernière Hema (prénom fictif) apprenait qu’elle souffrait d’un cancer. Mais ceci n’est...

Lire

A lire aussi

Maladie de Parkinson : une pathologie affectant le mouvement contrôlé

Maladie de Parkinson : une pathologie affectant le mouvement contrôlé

La maladie de Parkinson est d’origine neurodégénérative et affecte progressivement le mouvement volontaire et...

Lire

Genoux et coudes foncés: les remèdes naturels

Genoux et coudes foncés: les remèdes naturels

Vous voulez éclaircir vos coudes et genoux foncés mais vous souhaitez éviter les produits chimiques et les crè...

Lire

Pour sauver la planète, diminuez votre consommation de viande

Pour sauver la planète, diminuez votre consommation de viande

Nous vous demandons de faire un petit geste, un seul qui vous aidera à être en meilleure santé et à protéger l...

Lire
L'annuaire des professionnels

Sur le même sujet

Maladie grave : accepter le diagnostic et continuer à vivre

Maladie grave : accepter le diagnostic et continuer à vivre

Quand une maladie grave vient chambouler notre vie ou celle de quelqu’un qu’on aime, on n’a pas d’autres choix...

Lire

Comprendre le déni de grossesse

Comprendre le déni de grossesse

Certaines femmes ne réalisent qu’elles attendent un bébé... qu’au moment d’accoucher. Comment est-ce possible...

Lire

La respiration. une arme pour lutter contre le stress

La respiration. une arme pour lutter contre le stress

Savoir contrôler sa respiration est un moyen de surmonter son anxiété et se préserver des conséquences négativ...

Lire
La réponse

Bonjour Madame Perdre du poids peut s'avérer être difficile mais n'est pas impossible. Il est important d'établir le type ...

Vous avez une question?

Les sujets plus

Se raser les parties intimes, pas conseillé du tout !

Se raser les parties intimes, pas conseillé du tout !

Ça pique trop ! Ce n’est pas propre ! Bah, tout le monde le fait… Pour des raisons d’hygiène ou simplement pou...

Lire

6 choses qui vous font échouer à votre examen du permis de conduire

6 choses qui vous font échouer à votre examen du permis de conduire

Vous avez échoué à votre examen de permis de conduire ? Ou, vous vous apprêtez à passer l’examen et avez peur...

Lire
Moi

Votre urine sent fort ? En voici les causes !

Votre urine sent fort ? En voici les causes !

L’odeur de votre pipi ne vous interpelle pas forcément. Après tout, ce n’est qu’une odeur d’urine ! Mais parfo...

Lire

Fellation : 7 conseils pour bien lui donner du plaisir

Fellation : 7 conseils pour bien lui donner du plaisir

Ce n’est un secret pour personne : les hommes adorent qu’on leur fasse une fellation. Mais attention, pas n’im...

Lire

Soins des pieds : conseils d’une pédicure médicale

Soins des pieds : conseils d’une pédicure médicale

Callosités, mycoses, complications dues au diabète… lorsqu’ils sont négligés, les pieds peuvent être sujets à...

Lire

Ligature des trompes : une contraception définitive

Ligature des trompes : une contraception définitive

Souhait de ne pas ou plus avoir d’enfants, grossesses à risques ou mauvaises expériences avec les contraceptif...

Lire

Comment réagir en cas de harcèlement moral au travail ?

Comment réagir en cas de harcèlement moral au travail ?

On entend souvent parler de harcèlement sexuel au travail et très rarement de harcèlement moral. Pourtant, c’e...

Lire

Comment utiliser du sel marin pour éliminer les boutons du visage ?

Comment utiliser du sel marin pour éliminer les boutons du visage ?

Vous avez des boutons sur le visage et vous avez tout essayé pour les éliminer mais en vain ? Et si vous utili...

Lire

Le Savasana ou la posture du cadavre pour une remise en forme complète !

Le Savasana ou la posture du cadavre pour une remise en forme complète

Le Savasana, communément appelée la posture du cadavre, est une des postures les plus importantes du yoga. Pra...

Lire

Nous nous mettons en couple la plupart du temps parce que nous sommes amoureux. Mais quelquefois, nous n’arrivons pas toujours à faire la distinction entre l’amour et l’attachement. Même si tout se passe bien pour le moment avec votre petit(e) ami(e), vous vous posez quelquefois des questions quant à la véritable nature de votre relation. Êtes-vous vraiment amoureux(se) ? Ce test pourra peut-être vous aider.

Faites le test
9 question(s)

Un dérèglement de la thyroïde entraine des problèmes de poids, la perte de cheveux, la fatigue… Mais savez-vous reconnaitre les causes et les symptômes de l’hyper et de l’hypothyroïdie ? Nous vous proposons de tester vos connaissances en faisant ce test. Il suffit de répondre par vrai ou faux.

A lire aussi ailleurs : La thyroïde qu'est ce c'est ? 

Faites le test
6 question(s)

Ce test composé de 20 questions permet d’évaluer la plainte mnésique du patient. Pour chaque question, portant sur des activités de la vie quotidienne, 4 réponses sont proposées : jamais, rarement, parfois et souvent, valant chacune respectivement 0, 1, 2 et 3 points. Le score total est noté sur 80.

Faites le test
20 question(s)
Parlons-Nous
Vous souhaitez témoigner, partager votre expérience ? Contacter Anne Gaelle en écrivant à [email protected]

Rechercher

L'annuaire des professionnels

Message envoyé!

Merci de votre message, nous vous répondrons le plus rapidement possible.

Contactez-nous

Ce formulaire recueille votre nom, numéro de téléphone et adresse e-mail afin que nous puissions répondre à votre demande. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.

Mettez du bien-être dans votre boîte mail

Abonnez-vous à la newsletter

Merci de vous être abonné.