Comprendre le déni de grossesse | Objectif Santé

Comprendre le déni de grossesse

Certaines femmes ne réalisent qu’elles attendent un bébé... qu’au moment d’accoucher. Comment est-ce possible ? Comment ne pas avoir conscience de sa propre grossesse ? Cela s’appelle le déni de grossesse, un trouble psychologique assez mystérieux qui pourtant touche 3 000 femmes chaque année en France. Voici ce qu’il faut savoir pour comprendre ce phénomène troublant qu’est le déni de grossesse.

Comprendre le déni de grossesse

On parle de déni de grossesse, lorsqu’une femme enceinte n’a pas conscience de l’être «au-delà du troisième mois de grossesse » précise L’Association Française de Promotion de la Santé Scolaire et Universitaire (AFPSSU) dans un de ses dossiers de prévention. Un trouble encore méconnu mais qui est un réel problème de santé publique : sujet tabou, il est souvent passé sous silence mais concerne pourtant 1 grossesse sur 500. 

Différents  degrés de déni de grossesse

Le déni de grossesse n’est pas une grossesse cachée où la femme est consciente d’être enceinte mais fait tout pour le dissimuler. Dans le cas du déni de grossesse, le femme n’a pas conscience d’être enceinte. Incapable de remarquer son état, elle vit tout à fait normalement. C’est un trouble qui figure dans le classement des troubles psychiatriques depuis 1985

On distingue trois degrés de déni de grossesse qui peut durer un temps variable avec des conséquences, elles aussi variables:

  • Le déni de grossesse partiel qui prend fin après le troisième mois de grossesse mais avant le terme. La prise de conscience est vécu comme un véritable traumatisme pour la femme qui peut soit refuser cette grossesse ou encore l’accepter et construire sa grossesse en un temps éclair.  
  • Le déni de grossesse total qui dure jusqu’à l’accouchement avec une prise de conscience encore plus brutale. 
  • Le déni de grossesse plus profond qui peut se prolonger après la naissance du bébé, l’infanticide étant l’issue la plus dramatique. Le bébé est vu comme une chose encombrante. La maman l’ignore, ne lui apporte aucun soin, le laisser mourir ou cherche à s’en débarrasser. 

Comment est-ce possible ?

Tout simplement parce que le corps ne présente aucun des signes habituels de la grossesse : 

  • Pas d’arrêt des règles : pourtant le premier signe d’une grossesse ! Selon une étude de l’AFPSSU, 6 femmes sur 10 continuaient à avoir leur règles alors qu’elles attendaient un bébé
  • Pas de ventre qui s’arrondit voire même un ventre plat tout au long de la grossesse. En fait, l’utérus se développe verticalement, il ne bascule vers l’avant comme dans une grossesse normale. 
  • Pas de prise de poids ou très peu (parfois même un amaigrissement) ni de nausées

Une grossesse, c’est un processus physiologie mais aussi un processus psychique au cours duquel la femme devient mère. Dans le déni de grossesse, ce processus psychique n’existe pas. Et s’il peut y avoir quelques changements du corps, des signes que toute femme perçoit comme des signes de grossesse, dans le cas du déni de grossesse, ces signes ne seront pas perçus comme tels :  ainsi un retard de règles sera expliqué par des règles habituellement irrégulières ou le stress;  un mal au ventre par une gastro, etc...

Comment l’expliquer ?

Sophie Marinopoulos, psychologue clinicienne et psychanalyste à l’Hôpital Mère-Enfants du CHU de Nantes l’explique comme «un mécanisme de défense psychique». La femme cherche à se protéger en ignorant une réalité trop difficile à accepter : pour l’esprit, l’enfant n’est pas là.  Un mécanisme qui s’explique avant tout par l’histoire même de la femme. 

Car derrière chaque déni, il y a souvent une histoire personnelle difficile (problèmes relationnels, rupture amoureuse, mauvais timing pour sa carrière, précarité, manque d’information ...) et une histoire familiale compliquée (pressions diverses, passif familial, relations troubles avec sa propre mère, éventuels traumatismes passés,...). 

Qui est concerné ?

Contrairement à ce que l’on pourrait penser le déni de grossesse ne touche pas seulement les femmes limitées intellectuellement ou les couches sociales les plus basses.   La population touchée est très hétérogène. Le déni de grossesse peut toucher toutes les femmes quel que soit leur âge, milieu social, niveau intellectuel, situation financière, professionnelle ou culturelle, qu’elles aient eu des enfants ou non. Il n’y a absolument aucun profil type mais un point commun : une intense souffrance psychique à un moment donné.

Quelque soit l’origine du déni de grossesse, ce mécanisme de défense reste un mystère difficile à expliquer pour la science. Mais ce qui est certain c’est qu’un accompagnement psychologique est indispensable dès que la grossesse est découverte afin d’accompagner la maman à créer doucement mais durablement des liens avec son enfant.

Sur le même sujet

Comment vaincre la souffrance émotionnelle en 5 étapes ?

Comment vaincre la souffrance émotionnelle en 5 étapes ?

Qui n’a jamais vécu une expérience tellement douloureuse qu’elle a fini par causer une souffrance émotionnelle...

Lire

Comment accompagner une personne gravement malade ?

Comment accompagner une personne gravement malade ?

Comment soutenir et accompagner une personne proche de nous qui est gravement malade? Le livre de Christophe F...

Lire

« Mon mari est alcoolique et ma vie est devenue un enfer »

« Mon mari est alcoolique et ma vie est devenue un enfer »

Elle n’en peut plus. Pendant 12 années, elle a vécu un calvaire avec son mari alcoolique. Elle a tout essayé,...

Lire

Le deuil : nos conseils pour surmonter c

Le deuil : nos conseils pour surmonter cette épreuve

Perdre à jamais une personne que nous aimons est pénible. Pour que vous puissiez faire face à ce moment diffic...

Lire

Défiguré, Richard Lee Norris est devenu

Défiguré, Richard Lee Norris est devenu mannequin et a trouvé l’amour

Une dispute avec sa mère a bouleversé sa vie à jamais. Richard Lee Norris est devenu méconnaissable et dépress...

Lire

A lire aussi

Sport en ligne : pratique mais pas adapté à tout le monde

Sport en ligne : pratique mais pas adapté à tout le monde

Vous savez que faire du sport, c'est important. Mais vous n’avez pas toujours le temps, ni la motivation,...

Lire

Vos tampons et serviettes hygiéniques peuvent vous empoisonner

Vos tampons et serviettes hygiéniques peuvent vous empoisonner

Que contiennent vraiment nos protections périodiques ? Selon des chercheurs de l’Université de La Plata en Arg...

Lire

La césarienne : plus de risques de complications graves

La césarienne : plus de risques de complications graves

Qu’elle soit pratiquée en urgence ou programmée, la césarienne est une intervention chirurgicale qui vise à ex...

Lire
L'annuaire des professionnels

Sur le même sujet

Comment vaincre la souffrance émotionnelle en 5 étapes ?

Comment vaincre la souffrance émotionnelle en 5 étapes ?

Qui n’a jamais vécu une expérience tellement douloureuse qu’elle a fini par causer une souffrance émotionnelle...

Lire

Comment accompagner une personne gravement malade ?

Comment accompagner une personne gravement malade ?

Comment soutenir et accompagner une personne proche de nous qui est gravement malade? Le livre de Christophe F...

Lire

« Mon mari est alcoolique et ma vie est devenue un enfer »

« Mon mari est alcoolique et ma vie est devenue un enfer »

Elle n’en peut plus. Pendant 12 années, elle a vécu un calvaire avec son mari alcoolique. Elle a tout essayé,...

Lire
La réponse

Bonjour Monsieur Je comprends que vous ayez des difficultés à en parler mais rassurez-vous ; vous n'avez aucune raison d'ê...

Vous avez une question?

Les sujets plus

Se raser les parties intimes, pas conseillé du tout !

Se raser les parties intimes, pas conseillé du tout !

Ça pique trop ! Ce n’est pas propre ! Bah, tout le monde le fait… Pour des raisons d’hygiène ou simplement pou...

Lire

6 choses qui vous font échouer à votre examen du permis de conduire

6 choses qui vous font échouer à votre examen du permis de conduire

Vous avez échoué à votre examen de permis de conduire ? Ou, vous vous apprêtez à passer l’examen et avez peur...

Lire
Moi

Votre urine sent fort ? En voici les causes !

Votre urine sent fort ? En voici les causes !

L’odeur de votre pipi ne vous interpelle pas forcément. Après tout, ce n’est qu’une odeur d’urine ! Mais parfo...

Lire

Fellation : 7 conseils pour bien lui donner du plaisir

Fellation : 7 conseils pour bien lui donner du plaisir

Ce n’est un secret pour personne : les hommes adorent qu’on leur fasse une fellation. Mais attention, pas n’im...

Lire

Le paraphimosis : une urgence médicale

Le paraphimosis : une urgence médicale

Le paraphimosis est une affection du prépuce qui ne peut survenir que chez les hommes et les garçons non circ...

Lire

Maladie de Parkinson : une pathologie affectant le mouvement contrôlé

Maladie de Parkinson : une pathologie affectant le mouvement contrôlé

La maladie de Parkinson est d’origine neurodégénérative et affecte progressivement le mouvement volontaire et...

Lire

Le papier aluminium, votre nouvel antidouleur préféré ?

Le papier aluminium, votre nouvel antidouleur préféré ?

« Ayo mama partou fer mal ! » Nous sommes nombreux à souffrir de douleurs : au cou, aux épaules, au dos, aux g...

Lire

L’acné concerne uniquement les adolescents, manger du chocolat donne des boutons, il ne faut pas se maquiller quand on a de l’acné… les idées reçues concernant l’acné sont nombreuses mais sont-elles vraies ? Que savez-vous réellement de l’acné ? Faites ce test pour évaluer vos connaissances sur le sujet.

Faites le test
8 question(s)

On trouve tout un tas de produits minceur sur le marché : réducteurs d’appétit, boissons détox, pilules anti-graisses, produits allégés, etc. De plus en plus de personnes ressentent l’envie de maigrir au plus grand bonheur des laboratoires. Elles semblent bouder les alliés minceur que la nature leur offre. Mais les connaissent-ils seulement ? Et vous, saurez-vous les trouver ? Faites ce test pour évaluer vos connaissances sur les aliments minceur.

Faites le test
8 question(s)

Produits light, allégés, 0%... Depuis bien longtemps, les produits garantis sans sucre ou sans matières grasses sont consommés par de nombreuses personnes. Mais savez-vous vraiment à quoi vous avez affaire ? Voici un quiz pour tester vos connaissances en la matière !

Faites le test
10 question(s)
Parlons-Nous
Vous souhaitez témoigner, partager votre expérience ? Contacter Anne Gaelle en écrivant à [email protected]

Rechercher

L'annuaire des professionnels

Message envoyé!

Merci de votre message, nous vous répondrons le plus rapidement possible.

Contactez-nous

Ce formulaire recueille votre nom, numéro de téléphone et adresse e-mail afin que nous puissions répondre à votre demande. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.

Mettez du bien-être dans votre boîte mail

Abonnez-vous à la newsletter

Merci de vous être abonné.