En médecine, le risque zéro n'existe pas, que faire ? | Objectif Santé

En médecine, le risque zéro n'existe pas, que faire ?

Comme pour tous les humains, les médecins et autres praticiens peuvent faire des erreurs. Malheureusement, en médecine ou en chirurgie, une petite erreur peut avoir de graves conséquences, voire même entraîner la mort. Les chiffres sont assez impressionnants : par an, en France, il y aurait 450.000 "évènements indésirables liés aux soins". D’où une multiplication de plaintes et de procès faisant suite à des erreurs médicales. Sachant qu’en médecine, le risque zéro n’existe pas, que faire ? Qui est responsable et vers qui se tourner ?

 En médecine, le risque zéro n'existe pas, que faire ?

Tout professionnel de la santé peut faire une erreur

Parce que l’erreur est humaine, tout praticien peut faire une erreur. Quiconque donne des soins -  et ce quelques soient les soins -  peut être tenu pour responsable d'un incident de quelque nature que ce soit, du médecin généraliste aux chirurgiens et personnels du bloc opératoire en passant par les urgentistes. Même une personne exerçant une fonction mineure peut potentiellement causer de graves dommages à un patient. Cependant, ce sont les chirurgiens qui sont les plus exposés aux plaintes pour erreurs médicales.

Les chirurgiens sont les plus exposés

Selon différents enquêtes, des erreurs médicales peuvent survenir parce que les chirurgiens peuvent être distraits ou pas suffisamment attentifs, que la planification avant l’intervention n’est pas complète, ou qu'il y a un défaut de communication entre le médecin ou le chirurgien soit parce que les informations ont été transmises verbalement, soir parce que l’écriture du médecin n’est pas bien lisible. 

D’autre part, certaines erreurs sont plus susceptibles de se produire dans certaines interventions chirurgicales spécifiques, entre autres, la pose d’un by-pass gastrique, la chirurgie thoracique, la chirurgie intestinale ou encore les augmentations mammaires

Les types d’erreur les plus courantes vont d’une erreur sur la partie du corps à opérer à la perforation d’un organe ou d’une artère en passant par l’oubli d’instruments chirurgicaux dans le corps (éponges, écarteurs et serviettes chirurgicales).

Toutefois, le chirurgien n’étant pas seul dans l’équipe, l’erreur peut venir de l’anesthésiste ou d’un autre personnel de la salle d’opération. Et pour attester qu’il y a bien erreur médicale, il faut prouver qu’il y a eu faute de la part du médecin ou de l’équipe en charge du malade. 

Que faire après une erreur médicale ?

Une erreur médicale peut être causée soir par la faute d’un professionnel de santé soit découler directement de ce que l’on appelle « l’aléa thérapeutique » qui correspond à la part de hasard, en dehors de toute faute du praticien. A lors que faire ? Deus possibilités s’offrent à vous

  • Vous avez souscrit à une assurance 

Du fait de la multiplication du nombre d’affaires concernant les erreurs médicales, de nombreuses compagnies d’assurances ont mis en place des garanties spécifiques. Appelées «garantie accidents de la vie courante» ou «garantie accidents médicaux», ces garanties sont en général en option dans les contrats d'assurance responsabilité civile ou les contrats ou tous risques habitation. 

Si vous êtes victime d’une erreur médicale et que vous avez souscrit à une telle assurance, rapprochez vous de votre assureur pour percevoir des indemnités. Ce sera ensuite à l’assureur de poursuivre éventuellement le médecin.

  • Vous n’avez pas souscrit à une assurance

En France, au sein de chaque établissement, que ce soit une clinique privée ou un hôpital public, il existe un médiateur médecin dont le rôle est de trouver une solution entre vous et le médecin. Cela peut aboutir à un règlement à l’amiable et une indemnisation versée par la compagnie d’assurance de l’établissement. 

Mais si l’une des deux parties, l’hôpital ou vous-même, refuse d’arriver à un accord, il faut alors s’adresser à la justice, tout en sachant que les procédures sont longues, que cela coûte cher et que le résultat, positif pour vous, n’est pas garanti. 

Bien que le risque zéro n'existe pas en médecine, ce que l’on peut souhaiter c’est qu’il y ait moins d’erreurs médicales. C’est pour cela que les hôpitaux ont recours à la simulation. Tout comme les pilotes d’avion dans des simulateurs, les personnels des hôpitaux testent et améliorent leurs réactions dans situations d'urgence vitale et face à un mannequin ultra robitisé et sophistiqué. L’objectif étant de réduire le risque d'accidents médicaux et d’erreurs médicales notamment en chirurgie.

 

Sur le même sujet

Quand et pourquoi demander un deuxième avis médical

Quand et pourquoi demander un deuxième avis médical

Votre médecin vous a diagnostiqué une maladie grave, ou vous a proposé une intervention chirurgicale délicate...

Lire

Quelles sont ces maladies qui affectent différemment les hommes et les femmes

Quelles sont ces maladies qui affectent différemment les hommes et les

En matière de santé, les femmes et les hommes ne sont pas égaux. Hommes et femmes peuvent avoir les mêmes mala...

Lire

Visières de protection : sont-elles efficaces ?

Visières de protection : sont-elles efficaces ?

Et si pour se protéger du coronavirus, on portait tous une visière de protection ? Facilement lavable, réutili...

Lire

Quand et pourquoi demander un deuxième a

Quand et pourquoi demander un deuxième avis médical

Votre médecin vous a diagnostiqué une maladie grave, ou vous a proposé une intervention chirurgicale délicate...

Lire

Pourquoi est-ce important de bien suivre

Pourquoi est-ce important de bien suivre son traitement ?

Le respect de la posologie signifie que vous devez prendre vos médicaments comme ils vous ont été prescrits. L...

Lire

A lire aussi

Quels soins pour les blessures liées à un appareil dentaire

Quels soins pour les blessures liées à un appareil dentaire

Depuis plus d’un siècle, l’appareil dentaire est le traitement par excellence pour avoir de belles dents bien...

Lire

Comment l’épidémie de coronavirus va-t-elle se terminer ?

Comment l’épidémie de coronavirus va-t-elle se terminer ?

Depuis sa première apparition en Chine, le nouveau coronavirus a franchi les frontières, contaminé plus de 4,3...

Lire

Déconfinement : faut-il se mettre au régime ?

Déconfinement : faut-il se mettre au régime ?

Grignotages réguliers, cuisine toute la journée, apéritif vidéo, stress,… Il n’est pas surprenant que vous aye...

Lire
L'annuaire des professionnels

Sur le même sujet

Quand et pourquoi demander un deuxième avis médical

Quand et pourquoi demander un deuxième avis médical

Votre médecin vous a diagnostiqué une maladie grave, ou vous a proposé une intervention chirurgicale délicate...

Lire

Quelles sont ces maladies qui affectent différemment les hommes et les femmes

Quelles sont ces maladies qui affectent différemment les hommes et les

En matière de santé, les femmes et les hommes ne sont pas égaux. Hommes et femmes peuvent avoir les mêmes mala...

Lire

Visières de protection : sont-elles efficaces ?

Visières de protection : sont-elles efficaces ?

Et si pour se protéger du coronavirus, on portait tous une visière de protection ? Facilement lavable, réutili...

Lire
La réponse

Bonjour Monsieur Je comprends que vous ayez des difficultés à en parler mais rassurez-vous ; vous n'avez aucune raison d'ê...

Vous avez une question?

Les sujets plus

Se raser les parties intimes, pas conseillé du tout !

Se raser les parties intimes, pas conseillé du tout !

Ça pique trop ! Ce n’est pas propre ! Bah, tout le monde le fait… Pour des raisons d’hygiène ou simplement pou...

Lire

6 choses qui vous font échouer à votre examen du permis de conduire

6 choses qui vous font échouer à votre examen du permis de conduire

Vous avez échoué à votre examen de permis de conduire ? Ou, vous vous apprêtez à passer l’examen et avez peur...

Lire
Moi

Taches blanches sur la peau ? Voici les remèdes

Taches blanches sur la peau ? Voici les remèdes

Vous avez des taches blanches sur la peau ? Elles se trouvent sur le visage, le cou, l’abdomen ou les bras et...

Lire

Votre urine sent fort ? En voici les causes !

Votre urine sent fort ? En voici les causes !

L’odeur de votre pipi ne vous interpelle pas forcément. Après tout, ce n’est qu’une odeur d’urine ! Mais parfo...

Lire

Fellation : 7 conseils pour bien lui donner du plaisir

Fellation : 7 conseils pour bien lui donner du plaisir

Ce n’est un secret pour personne : les hommes adorent qu’on leur fasse une fellation. Mais attention, pas n’im...

Lire

Combien de cheveux avons-nous ? Pourquoi deviennent-ils blancs ? Les couper les rend-ils plus forts ? Etes-vous incollable sur les cheveux ? Faites le test pour le savoir !

Faites le test
10 question(s)

L’acné concerne uniquement les adolescents, manger du chocolat donne des boutons, il ne faut pas se maquiller quand on a de l’acné… les idées reçues concernant l’acné sont nombreuses mais sont-elles vraies ? Que savez-vous réellement de l’acné ? Faites ce test pour évaluer vos connaissances sur le sujet.

Faites le test
8 question(s)

On trouve tout un tas de produits minceur sur le marché : réducteurs d’appétit, boissons détox, pilules anti-graisses, produits allégés, etc. De plus en plus de personnes ressentent l’envie de maigrir au plus grand bonheur des laboratoires. Elles semblent bouder les alliés minceur que la nature leur offre. Mais les connaissent-ils seulement ? Et vous, saurez-vous les trouver ? Faites ce test pour évaluer vos connaissances sur les aliments minceur.

Faites le test
8 question(s)
Parlons-Nous
Vous souhaitez témoigner, partager votre expérience ? Contacter Anne Gaelle en écrivant à [email protected]

Rechercher

L'annuaire des professionnels

Message envoyé!

Merci de votre message, nous vous répondrons le plus rapidement possible.

Contactez-nous

Ce formulaire recueille votre nom, numéro de téléphone et adresse e-mail afin que nous puissions répondre à votre demande. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.

Mettez du bien-être dans votre boîte mail

Abonnez-vous à la newsletter

Merci de vous être abonné.