Bien cicatriser : comment faire ? | Objectif Santé

Bien cicatriser : comment faire ?

Traces d’acné, d’un accident, d’une blessure, d’une chirurgie ou d’un accouchement, qui n’a jamais eu de cicatrices ? Elles peuvent laisser des marques disgracieuses, sources de complexes. Si la cicatrisation est un phénomène biologique naturel, elle dépend de multiples facteurs et ne se fait pas de la même manière pour tous les individus. Quelles sont les différentes étapes du processus de cicatrisation ? Quelles sont les règles à suivre ? Voici comment faire pour bien cicatriser.

Bien cicatriser : comment faire ?

Le processus de cicatrisation

Il existe de nombreux types de plaies qui nécessitent différents traitements, mais la plupart passent par des étapes de guérison similaires. La durée de la cicatrisation peut varier mais une cicatrisation normale se déroule toujours en trois phases successives. 

  • La phase de détersion ou inflammatoire

Une fois que la blessure a été infligée, les vaisseaux sanguins se contractent et les plaquettes créent des substances qui forment un caillot et arrêtent le saignement. C'est à ce moment que l’on commence à ressentir les effets physiques de l'inflammation - gonflement, douleur, chaleur et rougeur.

  • La phase de bourgeonnement

Environ quatre jours après l’apparition de la lésion, la seconde phase va permettre le comblement de la plaie et la création d’un nouveau tissu : le tissu de granulation. Progressivement, les fibroblastes , dont la fonction est de produire la matrice extracellulaire et le collagène, vont se rassembler et combler la plaie.

  • La phase d’épidermisation

Elle survient après la fermeture de la plaie et peut durer jusqu'à deux ans. Au cours de cette phase, les tissus dermiques sont réparés et la plaie se contracte. Comme le tissu de granulation a repoussé différemment du tissu original, cela forme une cicatrice que l’on appelle primaire. Car cette cicatrice continue d’évoluer pendant une période de 6 mois à 1 an avant d’aboutir à sa formation définitive. 

Le processus de cicatrisation dure environ 21 jours et aucune de ces phases ne peut être accélérée. Cependant, il est important de suivre le plan de traitement. Si la plaie est négligée, elle risque de se dégrader de manière spectaculaire car la peau n’a pas encore atteint sa résistance optimale. 

Des conditions de guérison optimales.

La qualité des soins apportés à la plaie est très importante afin de favoriser sa cicatrisation. 

  • Une plaie mineure : un lavage à l’eau et au savon, voire un brossage doux pour éliminer les saletés, suffisent. Un antiseptique permettra de nettoyer la peau mais n’aura pas d’effet sur la plaie
  • Une plaie traumatique :  telles que les déchirures, les coupures profondes notamment de la main et du pied doivent être examinées par un médecin afin de vérifier si un nerf ou une articulation n’ont pas été touchés ou  s’il y a un risque infectieux. Pour protéger la plaie, on place un pansement en polyuréthane qui va maintenir la plaie en milieu un peu humide, ce qui va minimiser les risques d’infection.. 

Si de nombreux produits permettent de limiter les cicatrices, il faut veiller à utiliser des produits qui conviennent à chaque stade de la cicatrisation .

  • Phase de bourgeonnement : les pansements cicatrisants, de préférence les pansements humides ( hydrocolloïdes, hydrogels,...). La cicatrisation en milieu humide est plus rapide et réduit les marques et les cicatrices en maintenant l’élasticité de la peau.
  • Phase d’épidermisation : une crème ou une pommade cicatrisante composées d’agents  hydratants et nourrissants pour à la fois bien cicatriser et agir sur le nouveau tissu. 

La cicatrisation est un processus complexe à étudier

Si l’on connait le déroulement par étapes du processus de cicatrisation, on comprend beaucoup moins comment se coordonnent toutes ces étapes car elles ne se font pas de façon successive mais enchevêtrée les unes aux autres. D’autant que l’aspect de la cicatrice dépendra d’un certain nombre de facteurs génétiques, physiologiques,.... C’est pourquoi il est difficile de suivre l’évolution d’une plaie de façon précise. On sait que les cicatrices chéloides (qui se développent en relief) ou hypertrophiques (qui forment un bourrelet) surviennent souvent sur les peaux noires, asiatiques ou hispaniques. On sait aussi que si chaque plaie est différente, les facteurs physiopathologiques ( âge, état nutritionnel, état de santé général... ) sont très importants dans le processus de cicatrisation. Il ne suffit pas de traiter la plaie, il faut aussi traiter les pathologies dont souffre le patient : troubles vasculaires, diabète, ...

Mais ce qui est nouveau, c’est que l’on ait découvert quel était le rôle des cellules nerveuses périphériques dans le processus de cicatrisation. Ces cellules se modifient radicalement en cas de blessure. Appelées cellules gliales, elles changent d'identité et sont «reprogrammées» pour réparer les cellules. Elles perdent ainsi le contact avec les faisceaux nerveux et se disséminent dans le lit de la plaie. Là, elles distribuent diverses protéines pour reconstruire le derme et donc cicatriser la plaie.

Chez les personnes âgées ou atteintes de diabète, par exemple, les plaies guérissent souvent lentement ou, dans certains cas, pas du tout. De telles plaies chroniques causent généralement de graves problèmes de santé et le traitement est actuellement insatisfaisant. Mieux caractériser les facteurs de cicatrisation attribués aux cellules nerveuses pourrait conduire à un traitement efficace des plaies chroniques à l'avenir.

Quelques conseils pour une cicatrisation plus efficace

  • Evitez les efforts physiques importants qui risquent de rouvrir la plaie 
  • Protégez la plaie des rayons du soleil qui augments le risque de cicatrices d’une couleur différente et/ou permanentes
  • N’enlevez pas les croutes, laissez les tomber d’elles-même. Pour les ramollir, appliquez en massage circulaire un crème hydratante, une huile végétale ou mieux encore de la vaseline.
  • Arrêtez de fumer ! Le tabagisme est néfaste au processus de cicatrisation car il rétrécit les vaisseaux sanguins.
  • Privilégiez certains aliments riches en vitamine C ((kiwis, papaye,...), en oméga-3 (poissons gras, noix…), en vitamine K (avocats, épinards,…) et surtout, en zinc (oeufs, viande rouge, foie,…) et mettez un bémol sur le sucre qui fait grimper le taux d’insuline et nuit à la cicatrisation. 

Sur le même sujet

Coma éthylique ou quand trop boire conduit au seuil de la mort

Coma éthylique ou quand trop boire conduit au seuil de la mort

Comme beaucoup de personnes, vous avez sûrement déjà entendu parler du coma éthylique. Il se peut que vous con...

Lire

La grippe: traitements naturels et prévention

La grippe: traitements naturels et prévention

La grippe et le rhume sont des infections très fréquentes durant les périodes hivernales. Les symptômes de ce...

Lire

Protégez-vous de la grippe grâce à ces 10 astuces

Protégez-vous de la grippe grâce à ces 10 astuces

Mal à la tête, nez bouché, mal partout;.. vous vous dites que c'est un début de grippe. Et une grippe, ce...

Lire

La grippe: traitements naturels et préve

La grippe: traitements naturels et prévention

La grippe et le rhume sont des infections très fréquentes durant les périodes hivernales. Les symptômes de ce...

Lire

Les tics : comment les arrêter ?

Les tics : comment les arrêter ?

Les tics sont des mouvements brusques, illogiques, que l’on ne peut pas contrôler et qui se répètent, identiqu...

Lire

A lire aussi

Diabète, hypertension et cholestérol : petit guide diététique

Diabète, hypertension et cholestérol : petit guide diététique

Vous souffrez de diabète, d’hypertension ou d’hypercholestérolémie ? Rassurez-vous ; avec une alimentation ada...

Lire

Mauvaise alimentation : l’un des premier facteurs de risque de décès

Mauvaise alimentation : l’un des premier facteurs de risque de décès

Le tabac tue des millions de personnes dans le monde, mais mal manger tue encore plus de monde. C’est ce que c...

Lire

Stop aux odeurs intimes : 8 astuces simples mais efficaces !

Stop aux odeurs intimes : 8 astuces simples mais efficaces !

Bien qu’elles soient naturelles et sans gravité voire saines, les odeurs intimes peuvent être un vrai cauchema...

Lire
L'annuaire des professionnels

Sur le même sujet

Coma éthylique ou quand trop boire conduit au seuil de la mort

Coma éthylique ou quand trop boire conduit au seuil de la mort

Comme beaucoup de personnes, vous avez sûrement déjà entendu parler du coma éthylique. Il se peut que vous con...

Lire

La grippe: traitements naturels et prévention

La grippe: traitements naturels et prévention

La grippe et le rhume sont des infections très fréquentes durant les périodes hivernales. Les symptômes de ce...

Lire

Protégez-vous de la grippe grâce à ces 10 astuces

Protégez-vous de la grippe grâce à ces 10 astuces

Mal à la tête, nez bouché, mal partout;.. vous vous dites que c'est un début de grippe. Et une grippe, ce...

Lire
La réponse

Bonjour Monsieur Je comprends que vous ayez des difficultés à en parler mais rassurez-vous ; vous n'avez aucune raison d'ê...

Vous avez une question?

Les sujets plus

Se raser les parties intimes, pas conseillé du tout !

Se raser les parties intimes, pas conseillé du tout !

Ça pique trop ! Ce n’est pas propre ! Bah, tout le monde le fait… Pour des raisons d’hygiène ou simplement pou...

Lire

6 choses qui vous font échouer à votre examen du permis de conduire

6 choses qui vous font échouer à votre examen du permis de conduire

Vous avez échoué à votre examen de permis de conduire ? Ou, vous vous apprêtez à passer l’examen et avez peur...

Lire
Moi

Votre urine sent fort ? En voici les causes !

Votre urine sent fort ? En voici les causes !

L’odeur de votre pipi ne vous interpelle pas forcément. Après tout, ce n’est qu’une odeur d’urine ! Mais parfo...

Lire

Fellation : 7 conseils pour bien lui donner du plaisir

Fellation : 7 conseils pour bien lui donner du plaisir

Ce n’est un secret pour personne : les hommes adorent qu’on leur fasse une fellation. Mais attention, pas n’im...

Lire

Le paraphimosis : une urgence médicale

Le paraphimosis : une urgence médicale

Le paraphimosis est une affection du prépuce qui ne peut survenir que chez les hommes et les garçons non circ...

Lire

Maladie de Parkinson : une pathologie affectant le mouvement contrôlé

Maladie de Parkinson : une pathologie affectant le mouvement contrôlé

La maladie de Parkinson est d’origine neurodégénérative et affecte progressivement le mouvement volontaire et...

Lire

Le papier aluminium, votre nouvel antidouleur préféré ?

Le papier aluminium, votre nouvel antidouleur préféré ?

« Ayo mama partou fer mal ! » Nous sommes nombreux à souffrir de douleurs : au cou, aux épaules, au dos, aux g...

Lire

L’acné concerne uniquement les adolescents, manger du chocolat donne des boutons, il ne faut pas se maquiller quand on a de l’acné… les idées reçues concernant l’acné sont nombreuses mais sont-elles vraies ? Que savez-vous réellement de l’acné ? Faites ce test pour évaluer vos connaissances sur le sujet.

Faites le test
8 question(s)

On trouve tout un tas de produits minceur sur le marché : réducteurs d’appétit, boissons détox, pilules anti-graisses, produits allégés, etc. De plus en plus de personnes ressentent l’envie de maigrir au plus grand bonheur des laboratoires. Elles semblent bouder les alliés minceur que la nature leur offre. Mais les connaissent-ils seulement ? Et vous, saurez-vous les trouver ? Faites ce test pour évaluer vos connaissances sur les aliments minceur.

Faites le test
8 question(s)

Produits light, allégés, 0%... Depuis bien longtemps, les produits garantis sans sucre ou sans matières grasses sont consommés par de nombreuses personnes. Mais savez-vous vraiment à quoi vous avez affaire ? Voici un quiz pour tester vos connaissances en la matière !

Faites le test
10 question(s)
Parlons-Nous
Vous souhaitez témoigner, partager votre expérience ? Contacter Anne Gaelle en écrivant à [email protected]

Rechercher

L'annuaire des professionnels

Message envoyé!

Merci de votre message, nous vous répondrons le plus rapidement possible.

Contactez-nous

Ce formulaire recueille votre nom, numéro de téléphone et adresse e-mail afin que nous puissions répondre à votre demande. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.

Mettez du bien-être dans votre boîte mail

Abonnez-vous à la newsletter

Merci de vous être abonné.