Plastique : une menace pour la biodiversité | Objectif Santé

Plastique : une menace pour la biodiversité

On estime aujourd'hui que chaque année environ 4 à 12 millions de tonnes de plastiques sont rejetées dans les océans, ce qui constitue une menace pour la biodiversité, notamment en augmentant le risque de développement de maladies. Aujourd'hui, il y a plus de micro-plastiques dans nos mers que d'étoiles dans notre galaxie. Et ces micro-plastiques affectent tous les aspects de la vie marine et de la biodiversité, des plus petits organisme aux plus gros....jusqu’à nous !

Plastique : une menace pour la biodiversité

Les microplastiques peuvent être classés selon leur source. Il existe deux types principaux, primaire et secondaire. Les microplastiques primaires sont conçus pour avoir une toute petite taille, alors que les microplastiques secondaires sont des morceaux de plastique qui se décomposent à partir de gros morceaux de plastique.    

Le plastique ne se biodégrade pas

Le problème avec les microplastiques c’est qu’ils sont si petits qu’ils ne sont généralement pas récupérés par les systèmes de filtration d’eau et se retrouvent dans les rivières et les océans. Et ils ne se biodégradent pas, ils se décomposent en minuscules morceaux . En raison de leur petite taille (1 à 5 millimètres), les microplastiques sont donc ingérés par les animaux marins  et représentent 94,6% des plastiques extraits de leur estomac des plus gros au plus petits : des baleines aux coquillages (moules, huitres) qui filtrent des m3 d'eau en passant par le plancton et les petits poissons. Les mésoplastiques (plastiques de plus de 5 mm de diamètre) représentent les 5,4% restants.  Le plastique tue plus de 100 000 tortues de mer et oiseaux par an.

Les toxines affectent l’océan

Différents plastiques se répandent dans l'océan. À mesure que la mousse de polystyrène se décompose en parties plus petites, les composants de polystyrène qui la composent s’enfoncent plus profond dans l’océan, de sorte que le polluant se propage dans les fonds marins les plus profonds.

En fait, non seulement les toxines contenues dans le plastique affectent l'océan, mais elles agissent comme des éponges, elles absorbent d'autres toxines provenant de sources extérieures avant de pénétrer dans l'océan. Ces produits chimiques sont ingérés par les animaux marins, et nous, nous ingérons des poissons et des mammifères contaminés.

Retour à l’envoyeur

Les microplastiques se propagent dans le zooplancton. Les organismes qui composent le plancton mangent généralement des algues mais certaines espèces mangent aussi les petites particules de plastique. 

Le zooplancton et les crustacés ne sont pas les seuls concernés. C’est toute la chaine alimentaire qui est concerné. Le plancton est mangé par les poissons, eux-même mangés par de plus gros animaux, les tortues, confondent sacs plastiques suspension avec les méduses ... et le plastique s’accumule à l’intérieur de leurs estomacs. Replis de déchets, leurs estomacs ne peuvent plus contenir de nourriture et ils en meurent. Et si les poissons, coquillages et crustacés ne sont pas morts, les humains les mangent  et utilisent du sel de mer. Le plastique finit donc par se retrouver en nous. Retour à l’envoyeur !

Déjà, en 2015, une étude américaine avait trouvés des débris de plastique dans 25% des poissons et 33% des coquillages sur les marchés en Californie et dans 28% des poissons et 55% des espèces de coquillages sur les étals indonésien.

Quels impacts sur la santé humaine ?

Le plastique est dangereux pour l'homme de différentes manières. La toxicité directe des plastiques provient du plomb, du cadmium et du mercure, des toxines retrouvées dans de nombreux animaux marins. Le phtalate de diéthylhexyle (DEHP) contenu dans certains plastiques est un cancérigène toxique. D'autres toxines dans les plastiques sont directement liées à certains cancers, à des malformations congénitales, à des problèmes du système immunitaire et au retard dans le développement de l'enfant. 

Quant au bisphénol A (BPA), c’est une  une substance chimique industrielle utilisée dans de nombreux domaines, y compris les bouteilles en plastique, les matériaux d'emballage pour aliments et comme revêtement à l’intérieur de certaines boîtes de conserve et canettes en métal.  Au fil du temps, les chaînes de polymères du BPA se décomposent et peuvent pénétrer dans le corps humain de nombreuses manières. Mais il est surtout connu pour interférer avec la fonction hormonale humaine : malformations du système reproducteur et une forte baisse de la fertilité chez les hommes, et, pubertés précoces et des troubles de la reproduction (anomalies ovariennes…) chez les femmes. 

La «Plastisphère:" un nouvel écosystème marin

Tout objet flottant dans l'océan a tendance à attirer la vie; les pêcheurs le savent et déploient des bouées flottantes pour attirer les poissons. Les débris marins en plastique ne sont pas différents et des microbes, tels que des bactéries, des algues et d'autres organismes unicellulaires, se rassemblent autour de ces débris et les colonisent. On appelle cette communauté de microbes la «plastisphère».

Comme le plastique ne se biodégrade pas, les microbes présents dans la plastisphère peuvent être transportés sur de longues distances, ce qui en fait une source potentielle d'espèces envahissantes. Si des microbes sont déplacés dans l'océan à partir de divers écosystèmes, ils pourraient avoir un impact sur les populations microbiennes indigènes. La plastisphère pourrait également modifier les débris de plastique pour rendre le plastique plus ou moins nocif pour les écosystèmes marins. Pire, en se déplaçant, ils pourraient être à l’origine d’une propagation de maladies infectieuses dans le monde entier, affectant les poissons ou les coquillages. 

Quel en serait alors l’impact sur notre santé en bout de chaîne alimentaire? Et si  ces débris transportent des vecteurs responsables de maladies chez l’espèce humaine ? Déjà, une équipe du Woods Hole Oceanographic Institution (WHOI), en analysant du plastique a découvert que l’échantillon analysé  était composé principalement de bactéries du genre Vibrio, des bactéries responsables du choléra et de maladies gastro-intestinales.

Sur le même sujet

Les COV dans la peinture : des effets néfastes sur la santé

Les COV dans la peinture : des effets néfastes sur la santé

Les peintures qui couvrent de larges surfaces dans nos maisons, bureaux, écoles, hôpitaux... ont un impact im...

Lire

Le plastique des ustensiles de cuisine est-il sans danger ?

Le plastique des ustensiles de cuisine est-il sans danger ?

Les ustensiles de cuisine en plastique sont souvent utilisés parce qu’ils sont pratiques et légers. On en trou...

Lire

Consommer moins d’électricité : 5 astuces écolos à adopter

Consommer moins d’électricité : 5 astuces écolos à adopter

Les factures d’électricité sont de plus en plus en hausse, ce qui est mauvais pour votre porte-feuille mais au...

Lire

Le plastique des ustensiles de cuisine e

Le plastique des ustensiles de cuisine est-il sans danger ?

Les ustensiles de cuisine en plastique sont souvent utilisés parce qu’ils sont pratiques et légers. On en trou...

Lire

Pollution de l’eau : certains pesticides

Pollution de l’eau : certains pesticides continuent d’être utilisés

En dépit du fait que l'utilisation de pesticides contribue à améliorer la productivité et les rendements...

Lire

A lire aussi

Les plantes qui éloignent les moustiques

Les plantes qui éloignent les moustiques

Les moustiques sont attirés par l'odeur de votre corps, mais saviez-vous que certains parfums les repouss...

Lire

Le niksen ou l’art de ne rien faire sans culpabiliser

Le niksen ou l’art de ne rien faire sans culpabiliser

On connaissait déjà la Dolce Vita - la douceur de vivre à l’italienne -, ou encore le hygge - l’art du cocoo...

Lire

Le plastique des ustensiles de cuisine est-il sans danger ?

Le plastique des ustensiles de cuisine est-il sans danger ?

Les ustensiles de cuisine en plastique sont souvent utilisés parce qu’ils sont pratiques et légers. On en trou...

Lire
L'annuaire des professionnels

Sur le même sujet

Les COV dans la peinture : des effets néfastes sur la santé

Les COV dans la peinture : des effets néfastes sur la santé

Les peintures qui couvrent de larges surfaces dans nos maisons, bureaux, écoles, hôpitaux... ont un impact im...

Lire

Le plastique des ustensiles de cuisine est-il sans danger ?

Le plastique des ustensiles de cuisine est-il sans danger ?

Les ustensiles de cuisine en plastique sont souvent utilisés parce qu’ils sont pratiques et légers. On en trou...

Lire

Consommer moins d’électricité : 5 astuces écolos à adopter

Consommer moins d’électricité : 5 astuces écolos à adopter

Les factures d’électricité sont de plus en plus en hausse, ce qui est mauvais pour votre porte-feuille mais au...

Lire
La réponse

Bonjour Monsieur Je comprends que vous ayez des difficultés à en parler mais rassurez-vous ; vous n'avez aucune raison d'ê...

Vous avez une question?

Les sujets plus

Se raser les parties intimes, pas conseillé du tout !

Se raser les parties intimes, pas conseillé du tout !

Ça pique trop ! Ce n’est pas propre ! Bah, tout le monde le fait… Pour des raisons d’hygiène ou simplement pou...

Lire

6 choses qui vous font échouer à votre examen du permis de conduire

6 choses qui vous font échouer à votre examen du permis de conduire

Vous avez échoué à votre examen de permis de conduire ? Ou, vous vous apprêtez à passer l’examen et avez peur...

Lire
Moi

Votre urine sent fort ? En voici les causes !

Votre urine sent fort ? En voici les causes !

L’odeur de votre pipi ne vous interpelle pas forcément. Après tout, ce n’est qu’une odeur d’urine ! Mais parfo...

Lire

Fellation : 7 conseils pour bien lui donner du plaisir

Fellation : 7 conseils pour bien lui donner du plaisir

Ce n’est un secret pour personne : les hommes adorent qu’on leur fasse une fellation. Mais attention, pas n’im...

Lire

Les positions sexuelles qui peuvent endommager le pénis

Les positions sexuelles qui peuvent endommager le pénis

Si les positions du Kamasutra permettent de mettre un peu de piment dans la vie sexuelle, elles peuvent aussi...

Lire

La scoliose : le dépistage précoce est important

La scoliose : le dépistage précoce est important

La scoliose provoque une courbure anormale, une déformation de la colonne vertébrale. Elle peut toucher les en...

Lire

Le Corossol peut-il aider à traiter le cancer ?

Le Corossol peut-il aider à traiter le cancer ?

Dans le but de guérir le cancer, de nombreuses personnes se tournent vers des remèdes alternatifs. Le corossol...

Lire

Le glutamate : un véritable danger pour la santé

Le glutamate : un véritable danger pour la santé

On entend tous parler du glutamate et de ses méfaits pour la santé, mais que savons-nous exactement du glutama...

Lire

Faux ongles : quels sont les risques pour l’ongle naturel ?

Faux ongles : quels sont les risques pour l’ongle naturel ?

Les faux ongles sont très prisés. Sous forme de capsules préformées ou sculptées, ils permettent aux femmes d’...

Lire

Combien de cheveux avons-nous ? Pourquoi deviennent-ils blancs ? Les couper les rend-ils plus forts ? Etes-vous incollable sur les cheveux ? Faites le test pour le savoir !

Faites le test
10 question(s)

L’acné concerne uniquement les adolescents, manger du chocolat donne des boutons, il ne faut pas se maquiller quand on a de l’acné… les idées reçues concernant l’acné sont nombreuses mais sont-elles vraies ? Que savez-vous réellement de l’acné ? Faites ce test pour évaluer vos connaissances sur le sujet.

Faites le test
8 question(s)

On trouve tout un tas de produits minceur sur le marché : réducteurs d’appétit, boissons détox, pilules anti-graisses, produits allégés, etc. De plus en plus de personnes ressentent l’envie de maigrir au plus grand bonheur des laboratoires. Elles semblent bouder les alliés minceur que la nature leur offre. Mais les connaissent-ils seulement ? Et vous, saurez-vous les trouver ? Faites ce test pour évaluer vos connaissances sur les aliments minceur.

Faites le test
8 question(s)
Parlons-Nous
Vous souhaitez témoigner, partager votre expérience ? Contacter Anne Gaelle en écrivant à [email protected]

Rechercher

L'annuaire des professionnels

Message envoyé!

Merci de votre message, nous vous répondrons le plus rapidement possible.

Contactez-nous

Ce formulaire recueille votre nom, numéro de téléphone et adresse e-mail afin que nous puissions répondre à votre demande. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.

Mettez du bien-être dans votre boîte mail

Abonnez-vous à la newsletter

Merci de vous être abonné.