Ce que vous devez savoir avant d'arrêter les anxiolytiques | Objectif Santé

Ce que vous devez savoir avant d'arrêter les anxiolytiques

Les anxiolytiques ont certes de nombreux avantages mais il ont aussi de nombreux inconvénients et des effets secondaires, dont le risque de dépendance. Contrairement à ce que l’on pense, tout le monde peut arrêter d’en prendre mais pas n’importe comment : le sevrage doit se faire de façon progressive. Voici ce que vous devez savoir avant d'arrêter les anxiolytiques

Ce que vous devez savoir avant d'arrêter les anxiolytiques

La plupart des médicaments prescrits pour gérer les angoisses, les traumatismes subis après un choc psychologique ou encore les crises de panique, sont à base de benzodiazépine, une molécule à effet très rapide et datant des années 70. Selon l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), au delà de 12 semaines de traitement, il y a un risque de dépendance ce qui entraîne un sevrage compliqué... mais possible. 

Soyez motivé

Votre motivation peut survenir lorsque vous ressentez des effets indésirables : somnolence, fatigue, pertes de mémoire ou de concentration, convulsions, dysfonctionnement sexuel ou encore augmentation du risque de démence. Elle peut survenir aussi lorsque que vous commencez à vous sentir trop dépendant d'eux ou que vos médicaments deviennent moins efficaces. Mais pour que votre sevrage puisse marcher, il faut que vous soyez fermement décidé à vous engager vraiment. 

Choisissez le bon moment

Votre décision prise, choisissez le meilleur moment, une période calme, sans stress. L’idéal serait de démarrer lors d’une période de vacances : les symptômes de manque seront plus faciles à supporter.

Sevrez vous de façon progressive

N’allez pas vous sevrer du jour au lendemain, vous pourriez déclencher  les symptômes de sevrage graves : crise d’épilepsie, convulsions, délire,... Prévoyez plutôt un arrêt progressif, par pallier afin de limiter les risques : par exemple supprimez un quart de comprimé toutes les 3 ou 4 semaines.

Faites vous accompagner par un médecin

Pendant cette période de sevrage, il est très important, essentiel même de vous faire accompagne soit par

  • un médecin généraliste qui vous connait bien et que vous pouvez joindre facilement en cas de problème
  • un psychiatre avec une préférence pour un spécialiste en addictologie

Etablissez un calendrier d’arrêt avec votre médecin

Dans ce calendrier seront notées toutes les dates des diminution des doses, leur quantité, les signes inhabituels éventuels. Cela permettra au médecin d’ajuster les dosages et/ou les paliers. Plus les doses initiales sont élevées et/ou plus le traitement est ancien, plus la durée de sevrage sera longue.

Appuyez vous sur d’autres médicaments

Pendant le sevrage, certains troubles peuvent réapparaître : attaques de panique, troubles anxieux, phobies. Le médecin pourra vous prescrire des médicaments qui n’entraîneront pas de dépendance, comme des antidépresseurs ou de la mélatonine. 

Prévenez vos proches

Expliquez à vos proches que vous êtes en plein sevrage d’anxiolytiques. Il est préférable qu’ils soient prévenus afin de ne pas être désorientés, voire effrayés si vous présentez des symptômes de sevrage. D’autre part, ils peuvent aussi vous soutenir, vous encourager et vous aider à persévérer. 

Faites des techniques de relaxation

En combinant votre sevrage avec des techniques de relaxation et/ou une thérapie comportementale et cognitive, vous augmentez vos chances de réussite. 

Rappelez vous que chaque personne est différente. Si certaines personnes sont capables d'arrêter les anxiolytiques assez rapidement sans aucun symptôme significatif, d'autres peuvent avoir des symptômes très gênants et suivre une période de sevrage lente et une réduction progressive pendant des mois voire plus. Soyez patients avec vous même et félicitez-vous régulièrement de vos progrès. 

Sur le même sujet

Comment aider un proche dépressif ?

Comment aider un proche dépressif ?

Une personne dépressive souffre terriblement. Et la voir souffrir au quotidien est pénible pour vous aussi. So...

Lire

La dépression post-partum : une pathologie taboue entourée de mythes

La dépression post-partum : une pathologie taboue entourée de mythes

Après l’arrivée du bébé, une jeune maman est au comble d’une joie immense et d’un bonheur lumineux. En théorie...

Lire

Dépression saisonnière ou trouble affectif saisonnier !

Dépression saisonnière ou trouble affectif saisonnier !

La dépression saisonnière, qu’on appelle aussi trouble affectif saisonnier, est une forme de troubles dépress...

Lire

La «surf thérapie» ou le bien-être par l

La «surf thérapie» ou le bien-être par le surf

Vous avez le moral dans les chaussettes ? Une petite déprime pointe le bout de son nez ? Pourquoi ne pas essay...

Lire

La dépression, la comprendre pour la soi

La dépression, la comprendre pour la soigner

Dépression : se dit d’un état mental pathologique caractérisé par un profond pessimisme, une grande tristesse,...

Lire

A lire aussi

Ce qu’il faut savoir sur l’intoxication alcoolique aigüe

Ce qu’il faut savoir sur l’intoxication alcoolique aigüe

L’intoxication alcoolique aiguë est une urgence médicale. C’est une conséquence grave, voire mortelle, de la c...

Lire

Compléments alimentaires : attention aux additifs

Compléments alimentaires : attention aux additifs

Vérifiez-vous toujours la liste des ingrédients dans vos compléments alimentaires ? Ou supposez-vous simplemen...

Lire

Sourcils : les erreurs qui vous font paraître plus âgée

Sourcils : les erreurs qui vous font paraître plus âgée

En matière d’épilation de sourcils, personne n’est à l’abri d’une petite erreur. Sauf que certaines façons de...

Lire
L'annuaire des professionnels

Sur le même sujet

Comment aider un proche dépressif ?

Comment aider un proche dépressif ?

Une personne dépressive souffre terriblement. Et la voir souffrir au quotidien est pénible pour vous aussi. So...

Lire

La dépression post-partum : une pathologie taboue entourée de mythes

La dépression post-partum : une pathologie taboue entourée de mythes

Après l’arrivée du bébé, une jeune maman est au comble d’une joie immense et d’un bonheur lumineux. En théorie...

Lire

Dépression saisonnière ou trouble affectif saisonnier !

Dépression saisonnière ou trouble affectif saisonnier !

La dépression saisonnière, qu’on appelle aussi trouble affectif saisonnier, est une forme de troubles dépress...

Lire
La réponse

Bonjour Monsieur Je comprends que vous ayez des difficultés à en parler mais rassurez-vous ; vous n'avez aucune raison d'ê...

Vous avez une question?

Les sujets plus

Se raser les parties intimes, pas conseillé du tout !

Se raser les parties intimes, pas conseillé du tout !

Ça pique trop ! Ce n’est pas propre ! Bah, tout le monde le fait… Pour des raisons d’hygiène ou simplement pou...

Lire

6 choses qui vous font échouer à votre examen du permis de conduire

6 choses qui vous font échouer à votre examen du permis de conduire

Vous avez échoué à votre examen de permis de conduire ? Ou, vous vous apprêtez à passer l’examen et avez peur...

Lire
Moi

Taches blanches sur la peau ? Voici les remèdes

Taches blanches sur la peau ? Voici les remèdes

Vous avez des taches blanches sur la peau ? Elles se trouvent sur le visage, le cou, l’abdomen ou les bras et...

Lire

Votre urine sent fort ? En voici les causes !

Votre urine sent fort ? En voici les causes !

L’odeur de votre pipi ne vous interpelle pas forcément. Après tout, ce n’est qu’une odeur d’urine ! Mais parfo...

Lire

Fellation : 7 conseils pour bien lui donner du plaisir

Fellation : 7 conseils pour bien lui donner du plaisir

Ce n’est un secret pour personne : les hommes adorent qu’on leur fasse une fellation. Mais attention, pas n’im...

Lire

Combien de cheveux avons-nous ? Pourquoi deviennent-ils blancs ? Les couper les rend-ils plus forts ? Etes-vous incollable sur les cheveux ? Faites le test pour le savoir !

Faites le test
10 question(s)

L’acné concerne uniquement les adolescents, manger du chocolat donne des boutons, il ne faut pas se maquiller quand on a de l’acné… les idées reçues concernant l’acné sont nombreuses mais sont-elles vraies ? Que savez-vous réellement de l’acné ? Faites ce test pour évaluer vos connaissances sur le sujet.

Faites le test
8 question(s)

On trouve tout un tas de produits minceur sur le marché : réducteurs d’appétit, boissons détox, pilules anti-graisses, produits allégés, etc. De plus en plus de personnes ressentent l’envie de maigrir au plus grand bonheur des laboratoires. Elles semblent bouder les alliés minceur que la nature leur offre. Mais les connaissent-ils seulement ? Et vous, saurez-vous les trouver ? Faites ce test pour évaluer vos connaissances sur les aliments minceur.

Faites le test
8 question(s)
Parlons-Nous
Vous souhaitez témoigner, partager votre expérience ? Contacter Anne Gaelle en écrivant à [email protected]

Rechercher

L'annuaire des professionnels

Message envoyé!

Merci de votre message, nous vous répondrons le plus rapidement possible.

Contactez-nous

Ce formulaire recueille votre nom, numéro de téléphone et adresse e-mail afin que nous puissions répondre à votre demande. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.

Mettez du bien-être dans votre boîte mail

Abonnez-vous à la newsletter

Merci de vous être abonné.