Mauvaise alimentation : l’un des premier facteurs de risque de décès | Objectif Santé

Mauvaise alimentation : l’un des premier facteurs de risque de décès

Le tabac tue des millions de personnes dans le monde, mais mal manger tue encore plus de monde. C’est ce que constate le rapport sur la nutrition mondiale 2018 : la mauvaise alimentation est l’un des premiers facteurs de risque de décès dans le monde et représente près d'un décès sur cinq. La question n’est pas tant de savoir pourquoi la situation est si mauvaise, mais plutôt pourquoi les progrès sont lents alors que nous avons les moyens de mettre fin à la malnutrition.

Mauvaise alimentation : l’un des premier facteurs de risque de décès

Une situation alarmante et  inacceptable.

La malnutrition est un fléau universel qu'aucun pays au monde ne peut se permettre d'ignorer. Que les pays soient riches ou pauvres, ils connaissent tous l’une des conséquences de la malnutrition:  retard de croissance, carence en oligo-éléments, rachitisme, surpoids, ou obésité

Un tiers des femmes en âge de procréer sont atteintes d'anémie, alors que 39% des adultes dans le monde sont en excès de poids ou obèses et que chaque année, environ 20 millions de bébés naissent avec une insuffisance pondérale, une maigreur excessive. Au-delà de la santé, on estime que la mauvaise alimentation sous toutes ses formes pourrait coûter jusqu'à 3 500 milliards de dollars par an à la société, le surpoids et l'obésité coûtant à eux seuls 500 milliards de dollars par an.

Jessica Fanzo, chercheuse à l’université américaine Johns Hopkins et auteur principal du rapport sur la nutrition dans le monde 2018 l’affirme : la mauvaise alimentation «constitue un des premiers facteurs de risque de maladie et de mort, pesant plus lourd que la pollution de l’air ou le tabagisme». 

Les progrès réalisés à ce jour ne sont tout simplement pas suffisants.

Des mesures importantes ont été prises pour lutter contre la malnutrition. À l'échelle mondiale, le retard de croissance chez les enfants de moins de cinq ans est passé de 32,6% en 2000 à 22,2% en 2017. Malgré tout, même si le nombre d’enfants de moins de 5 ans souffrant d’un retard de croissance diminue (sauf en Afrique), 150 millions d’entre eux en souffrent toujours; 50 millions sont trop maigres et 38 millions en surpoids.  Chaque années, 20 millions de bébés naissent en insuffisance pondérale. 

Ces progrès ont été lents et inégaux, variant considérablement  d’une région à l’autre, au sein même de chaque pays. L’organisation Mondiale de la Santé (l’OMS) avait établi 6 cibles à atteindre pour 2025 afin d’améliorer la nutrition chez la mère, le nourrisson et le jeune enfant. En 2018, l'évaluation des progrès réalisés révèle que 

  • 141 pays combinent au moins trois formes de malnutrition : retard de croissance pour les enfants, anémie et/ou surpoids pour les femmes
  • aucun pays n’est en passe d’atteindre l’objectif concernant l’obésité chez l’adulte
  • aucun pays n’est en passe d’atteindre  l’objectif concernant l’anémie.

Il faut améliorer les régimes alimentaires. 

Le plus gros problème ne vient pas de ce que nous mangeons, mais plutôt des aliments nutritifs que nous ne mangeons pas. Quelque soit le pays et indépendamment de leur niveau de richesse «la population se nourrit mal» disent les chercheurs:

  • seuls 41% des bébés sont nourris au lait maternel et l’augmentation rapide du nombre de ventes de lait maternisé industriel démontre d’un changement sans précédent du régime alimentaire des bébés et jeunes enfants 
  • moins d’1 enfant sur 5 âgés entre 6 et 23 mois est nourri selon des critères d’une alimentation minimale acceptable.
  • enfants, adolescents, adultes consomment trop de céréales raffinées, trop d’aliments et de boissons sucrés et/ou salés, trop de viandes transformées et pas assez de fruits, de légumes et de céréales complètes. 

Après des décennies consacrées à nourrir une population mondiale en expansion, le rapport appelle chaque gouvernement à redéfinir ses priorités nutritionnelles : il ne suffit pas de fournir suffisamment de nourriture à la population mais plutôt de fournir une nourriture de qualité et d’améliorer les régimes alimentaires. 

Si les défis sont énormes, notamment parce que le changement climatique menace de réduire à la fois la quantité et la qualité des cultures, certaines actions ont déjà prouvé leur efficacité telles les taxes sur les boissons sucrées ou les politiques encourageant une meilleure composition des produits. Des solutions existent pour mieux nourrir la population mondiale sans détruire la planète. C’est juste une question de volonté politique et personnelle. Si nous pouvons utiliser des technologies très sophistiquées pour envoyer des hommes dans l’espace, nous devrions pouvoir respecter un principe élémentaire et fondamental : bien se nourrir pour rester en bonne santé.

A lire aussi

La varicelle : une maladie infectieuse très contagieuse

La varicelle : une maladie infectieuse très contagieuse

Les enfants qui vivent en communauté (crèche, maternelle, etc.) ont de fortes chances de contracter la varicel...

Lire

Conseils pratiques pour bien tirer son lait !

Conseils pratiques pour bien tirer son lait !

Tirer son lait s’avère être La solution pour s’assurer que bébé continue de recevoir le meilleur lait pendant...

Lire

L’apnée du sommeil : une maladie dangereuse

L’apnée du sommeil : une maladie dangereuse

Il n’y a rien de tel qu’un sommeil réparateur. Or, celui-ci peut être perturbé par plusieurs facteurs dont l’u...

Lire
L'annuaire des professionnels
La réponse

Bonjour Monsieur Je comprends que vous ayez des difficultés à en parler mais rassurez-vous ; vous n'avez aucune raison d'ê...

Vous avez une question?

Les sujets plus

Se raser les parties intimes, pas conseillé du tout !

Se raser les parties intimes, pas conseillé du tout !

Ça pique trop ! Ce n’est pas propre ! Bah, tout le monde le fait… Pour des raisons d’hygiène ou simplement pou...

Lire

6 choses qui vous font échouer à votre examen du permis de conduire

6 choses qui vous font échouer à votre examen du permis de conduire

Vous avez échoué à votre examen de permis de conduire ? Ou, vous vous apprêtez à passer l’examen et avez peur...

Lire
Moi

Votre urine sent fort ? En voici les causes !

Votre urine sent fort ? En voici les causes !

L’odeur de votre pipi ne vous interpelle pas forcément. Après tout, ce n’est qu’une odeur d’urine ! Mais parfo...

Lire

Fellation : 7 conseils pour bien lui donner du plaisir

Fellation : 7 conseils pour bien lui donner du plaisir

Ce n’est un secret pour personne : les hommes adorent qu’on leur fasse une fellation. Mais attention, pas n’im...

Lire

La scoliose : le dépistage précoce est important

La scoliose : le dépistage précoce est important

La scoliose provoque une courbure anormale, une déformation de la colonne vertébrale. Elle peut toucher les en...

Lire

Le paraphimosis : une urgence médicale

Le paraphimosis : une urgence médicale

Le paraphimosis est une affection du prépuce qui ne peut survenir que chez les hommes et les garçons non circ...

Lire

Le Corossol peut-il aider à traiter le cancer ?

Le Corossol peut-il aider à traiter le cancer ?

Dans le but de guérir le cancer, de nombreuses personnes se tournent vers des remèdes alternatifs. Le corossol...

Lire

Le glutamate : un véritable danger pour la santé

Le glutamate : un véritable danger pour la santé

On entend tous parler du glutamate et de ses méfaits pour la santé, mais que savons-nous exactement du glutama...

Lire

Le papier aluminium, votre nouvel antidouleur préféré ?

Le papier aluminium, votre nouvel antidouleur préféré ?

« Ayo mama partou fer mal ! » Nous sommes nombreux à souffrir de douleurs : au cou, aux épaules, au dos, aux g...

Lire

L’acné concerne uniquement les adolescents, manger du chocolat donne des boutons, il ne faut pas se maquiller quand on a de l’acné… les idées reçues concernant l’acné sont nombreuses mais sont-elles vraies ? Que savez-vous réellement de l’acné ? Faites ce test pour évaluer vos connaissances sur le sujet.

Faites le test
8 question(s)

On trouve tout un tas de produits minceur sur le marché : réducteurs d’appétit, boissons détox, pilules anti-graisses, produits allégés, etc. De plus en plus de personnes ressentent l’envie de maigrir au plus grand bonheur des laboratoires. Elles semblent bouder les alliés minceur que la nature leur offre. Mais les connaissent-ils seulement ? Et vous, saurez-vous les trouver ? Faites ce test pour évaluer vos connaissances sur les aliments minceur.

Faites le test
8 question(s)

Produits light, allégés, 0%... Depuis bien longtemps, les produits garantis sans sucre ou sans matières grasses sont consommés par de nombreuses personnes. Mais savez-vous vraiment à quoi vous avez affaire ? Voici un quiz pour tester vos connaissances en la matière !

Faites le test
10 question(s)
Parlons-Nous
Vous souhaitez témoigner, partager votre expérience ? Contacter Anne Gaelle en écrivant à [email protected]

Rechercher

L'annuaire des professionnels

Message envoyé!

Merci de votre message, nous vous répondrons le plus rapidement possible.

Contactez-nous

Ce formulaire recueille votre nom, numéro de téléphone et adresse e-mail afin que nous puissions répondre à votre demande. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.

Mettez du bien-être dans votre boîte mail

Abonnez-vous à la newsletter

Merci de vous être abonné.