Aliments fortifiés et aliments enrichis : quelle différence ? | Objectif Santé

Aliments fortifiés et aliments enrichis : quelle différence ?

Vous avez probablement déjà vu les termes «aliment fortifié» et «aliment enrichi» sur les étiquettes des produits alimentaires que vous achetez régulièrement : lait, yaourts, jus, céréales, .... On pourrait supposer qu'ils signifient pratiquement la même chose : on a ajouté à ces produits des nutriments bénéfiques pour la santé. Mais il y a une différence significative. Un aliment enrichi est quelque part un aliment fortifié mais un aliment fortifié n’est pas forcément un aliment enrichi. Cela vous semble obscur ? Voici quelques explications.

Aliments fortifiés et aliments enrichis : quelle différence ?

Aliments fortifiés et aliments enrichis

Les aliments fortifiés contiennent des nutriments qui ne sont pas présents naturellement dans le produit alimentaire avant sa transformation. L'idée est de rendre la nourriture plus saine en la complétant avec des éléments nutritifs.

Le mot «enrichi» signifie que des nutriments ont été ajoutés pour remplacer ceux qui ont disparu au cours du processus de fabrication. Par exemple, le blé entier est riche en vitamines B et en fer qui se trouvent dans les coques, les parties extérieures du grain. Mais la plupart des gens préfèrent utiliser de la farine blanche. Les fabricants de produits alimentaires raffinent donc le blé entier en retirant les coques, créant ainsi de la farine blanche. Bien entendu, l'élimination des coques supprime également la plupart des vitamines et le fer, qui sont ensuite ajoutés à la farine avant leur emballage et leur expédition. L'enrichissement est réglementé pour protéger les consommateurs. La Food and Drug Administration des États-Unis a des règles que les fabricants de produits alimentaires doivent respecter pour pouvoir prétendre que leurs produits sont enrichis. Et l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a publié en 2011, des Directives sur l’enrichissement des aliments en micronutriments

Pourquoi enrichir ou fortifier des aliments ? 

L’enrichissement et la fortification des aliments a débuté au début du XXème siècle, lorsque des scientifiques et des professionnels de la santé ont constaté que les carences nutritionnelles étaient à l’origine de nombreux problèmes de santé chroniques. Ainsi, l'un des premiers aliments fortifiés aux États-Unis était du sel iodé. Au début des années 1900, le goitre (une maladie de la glande thyroïde) était relativement courant dans les régions où le sol était déficient en iode. En 1924, certains producteurs de sel ont ajouté de l'iode à leur produit, ce qui a permis de réduire considérablement le nombre de nouveaux cas de goitre en un temps record.

Dans les années 1930 et 1940, l'enrichissement du lait et de la farine est devenu nécessaire en raison des inquiétudes suscitées par le mauvais état nutritionnel des jeunes hommes enrôlés dans l'armée au cours de la Seconde Guerre mondiale. De la vitamine D a été ajoutée au lait pour prévenir le rachitisme, tandis que de la thiamine (B1), de la niacine (B3), de la riboflavine (B2) et du fer ont été ajoutées à la farine pour lutter contre les problèmes de santé prévalants au début des années 1900 tels que le béribéri (qui provoque une insuffisance cardiaque et des troubles neurologiques) et la pellagre (caractérisée par une inflammation des muqueuses, des lésions eczémateuses de la peau, ou des troubles digestifs et nerveux).

Au début des années 90, des scientifiques ont confirmé le rôle de la carence en acide folique chez les femmes qui ont donné naissance à des enfants présentant des anomalies du cerveau, de la colonne vertébrale et de la moelle épinière, également appelées anomalies du tube neural. Pour lutter contre cela, en 1998, la FDA a rendu obligatoire l’enrichissement des produits céréaliers enrichis en acide folique, une forme synthétique de folate et de vitamine B. Selon les centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC), au États-Unis le nombre de grossesses affectées par  ce type de malformation a diminué d’environ 25% entre 1995-1996 et 1999-2000.

À l'échelle mondiale, la décision d'enrichir les produits est laissée à chaque fabricant d'aliments. Cinquante pays, dont les États-Unis, le Canada et l'Australie, exigent l'enrichissement obligatoire de certains aliments de base avec des nutriments spécifiques pour améliorer la santé publique

Aliment fortifié et aliment enrichi :  un complément indispensable

Les données de l’enquête nationale sur la santé et les nutriments (NHANES) ainsi que les statistiques de l’OMS indiquent qu’en moyenne, les enfants de plus de 2 ans ne consomment pas suffisamment de nutriments essentiels dans leur alimentation. Les enfants sont particulièrement vulnérables aux carences nutritionnelles. Sans adjonction de vitamines et de minéraux, de nombreux enfants et adolescents ne répondent pas aux besoins quotidiens en nutriments. Quant aux adultes, même s’ils ne mangent pas suffisamment de légumes, la majorité d’entre eux consomment suffisamment de nutriments. Cependant, les personnes âgées et les femmes enceintes sont particulièrement vulnérables aux carences en vitamines et la consommation en fer des adolescentes et les femmes non ménopausées, est en général insuffisante.

Les aliments enrichis et fortifiés sont donc une source importante de nutriments, en particulier pour le fer, le zinc et les vitamines B. 

Mais attention à la surdose

Malheureusement, de nombreux aliments enrichis ou fortifiés sont lourdement transformés. Leur teneur en sodium, en matières grasses et en sucre est trop élevée. La fortification ou l’enrichissement ne les rend pas fondamentalement plus sains ou meilleurs pour la santé. D’autant que de nombreux jeunes enfants risquent également une surdose de vitamines ajoutées.  Selon un rapport du groupe de travail sur l'environnement (Environmental Working Group - EWG) de nombreux aliments enrichis ou fortifiés actuellement disponibles contiennent des quantités de vitamines inappropriées pour les enfants. De nombreux enfants peuvent également dépasser les valeurs recommandées quotidiennement en mangeant une variété d'aliments enrichis tout au long de la journée. Près de la moitié des enfants âgés de 2 à 8 ans consomment trop de zinc et 13% consomment trop de vitamine A. Ces surdoses sont potentiellement dangereuses.

Que retenir ? 

Une alimentation saine et équilibrée peut vous fournir la plupart des éléments nutritifs dont vous avez besoin. Mais certains nutriments sont plus difficiles à trouver que d’autres - pour des raisons telles que le manque d’accès, la disponibilité saisonnière ou le coût - et c’est là que les aliments enrichis et fortifiés sont utiles. Cependant même la malbouffe peut être enrichie de quelques nutriments supplémentaires . C’est pour cela qu’il est indispensable de bien lire les étiquettes des produits et de ne pas se fier simplement aux allégations figurant sur l’emballage. Parce si un aliment enrichi ou fortifié est bon pour la santé, il ne transforme pas automatiquement la malbouffe en une alimentation saine.

Sur le même sujet

Les différents types de mangeurs

Les différents types de mangeurs

Des études de comportement alimentaire ont permis d'identifier quelques grands types de mangeurs. Découvr...

Lire

Diabétiques : 7 superaliments qui vous veulent du bien !

Diabétiques : 7 superaliments qui vous veulent du bien !

Lorsque nous sommes diabétiques, nous avons souvent une liste d’aliments que nous devons bannir de notre alime...

Lire

Et si la malbouffe était à l’origine de certaines allergies

Et si la malbouffe était à l’origine de certaines allergies

Selon l’organisation Mondiale de la santé, environ 240 millions de personnes dans le monde souffriraient d’all...

Lire

Plantes médicinales en vrac, poudre, ext

Plantes médicinales en vrac, poudre, extraits,... : quelle différence

Les plantes ont des vertus thérapeutiques que les hommes connaissent depuis des millénaires. Et il existe diff...

Lire

Que sont le végétarisme et le végétalism

Que sont le végétarisme et le végétalisme ?

Certaines personnes mangent exclusivement des fruits et des légumes et ont décidé d’exclure la chair animale d...

Lire

A lire aussi

Les aliments à privilégier pour évacuer la nicotine de l’organisme !

Les aliments à privilégier pour évacuer la nicotine de l’organisme !

Avis aux fumeurs, si vous avez toujours cherché le moyen de débarrasser votre organisme de la nicotine, cet ar...

Lire

Règles douloureuses, crampes abdominales, fatigue : les signes de l’endométriose !

Règles douloureuses, crampes abdominales, fatigue : les signes de l’en

L’endométriose est une maladie gynécologique qui touche 1 femme sur 10, en âge de procréer. Elle se traduit gé...

Lire

Les feuilles de papaye : top pour le corps, les cheveux et même la peau

Les feuilles de papaye : top pour le corps, les cheveux et même la pea

La papaye est non seulement délicieuse, mais aussi bonne pour la santé. Mais saviez-vous que les feuilles de p...

Lire
L'annuaire des professionnels

Sur le même sujet

Les différents types de mangeurs

Les différents types de mangeurs

Des études de comportement alimentaire ont permis d'identifier quelques grands types de mangeurs. Découvr...

Lire

Diabétiques : 7 superaliments qui vous veulent du bien !

Diabétiques : 7 superaliments qui vous veulent du bien !

Lorsque nous sommes diabétiques, nous avons souvent une liste d’aliments que nous devons bannir de notre alime...

Lire

Et si la malbouffe était à l’origine de certaines allergies

Et si la malbouffe était à l’origine de certaines allergies

Selon l’organisation Mondiale de la santé, environ 240 millions de personnes dans le monde souffriraient d’all...

Lire
La réponse

Bonjour Monsieur Je comprends que vous ayez des difficultés à en parler mais rassurez-vous ; vous n'avez aucune raison d'ê...

Vous avez une question?

Les sujets plus

Se raser les parties intimes, pas conseillé du tout !

Se raser les parties intimes, pas conseillé du tout !

Ça pique trop ! Ce n’est pas propre ! Bah, tout le monde le fait… Pour des raisons d’hygiène ou simplement pou...

Lire

6 choses qui vous font échouer à votre examen du permis de conduire

6 choses qui vous font échouer à votre examen du permis de conduire

Vous avez échoué à votre examen de permis de conduire ? Ou, vous vous apprêtez à passer l’examen et avez peur...

Lire
Moi

Votre urine sent fort ? En voici les causes !

Votre urine sent fort ? En voici les causes !

L’odeur de votre pipi ne vous interpelle pas forcément. Après tout, ce n’est qu’une odeur d’urine ! Mais parfo...

Lire

Fellation : 7 conseils pour bien lui donner du plaisir

Fellation : 7 conseils pour bien lui donner du plaisir

Ce n’est un secret pour personne : les hommes adorent qu’on leur fasse une fellation. Mais attention, pas n’im...

Lire

Les positions sexuelles qui peuvent endommager le pénis

Les positions sexuelles qui peuvent endommager le pénis

Si les positions du Kamasutra permettent de mettre un peu de piment dans la vie sexuelle, elles peuvent aussi...

Lire

4 postures de yoga pour trouver le sommeil

4 postures de yoga pour trouver le sommeil

Ces derniers temps vous avez du mal à trouver le sommeil ? Avant de vous ruer sur des somnifères, mettez votre...

Lire

Faux ongles : quels sont les risques pour l’ongle naturel ?

Faux ongles : quels sont les risques pour l’ongle naturel ?

Les faux ongles sont très prisés. Sous forme de capsules préformées ou sculptées, ils permettent aux femmes d’...

Lire

Combien de cheveux avons-nous ? Pourquoi deviennent-ils blancs ? Les couper les rend-ils plus forts ? Etes-vous incollable sur les cheveux ? Faites le test pour le savoir !

Faites le test
10 question(s)

L’acné concerne uniquement les adolescents, manger du chocolat donne des boutons, il ne faut pas se maquiller quand on a de l’acné… les idées reçues concernant l’acné sont nombreuses mais sont-elles vraies ? Que savez-vous réellement de l’acné ? Faites ce test pour évaluer vos connaissances sur le sujet.

Faites le test
8 question(s)

On trouve tout un tas de produits minceur sur le marché : réducteurs d’appétit, boissons détox, pilules anti-graisses, produits allégés, etc. De plus en plus de personnes ressentent l’envie de maigrir au plus grand bonheur des laboratoires. Elles semblent bouder les alliés minceur que la nature leur offre. Mais les connaissent-ils seulement ? Et vous, saurez-vous les trouver ? Faites ce test pour évaluer vos connaissances sur les aliments minceur.

Faites le test
8 question(s)
Parlons-Nous
Vous souhaitez témoigner, partager votre expérience ? Contacter Anne Gaelle en écrivant à [email protected]

Rechercher

L'annuaire des professionnels

Message envoyé!

Merci de votre message, nous vous répondrons le plus rapidement possible.

Contactez-nous

Ce formulaire recueille votre nom, numéro de téléphone et adresse e-mail afin que nous puissions répondre à votre demande. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.

Mettez du bien-être dans votre boîte mail

Abonnez-vous à la newsletter

Merci de vous être abonné.