Déchets plastiques : une initiative sociale et écolo d’une école en Inde | Objectif Santé

Déchets plastiques : une initiative sociale et écolo d’une école en Inde

Chaque minute dans le monde, un million de bouteilles plastiques sont achetées et 50% de tous les déchets plastiques confondus sont à usage unique. Comment faire pour que l’on prenne conscience de cette catastrophe écologique ? Une école dans le nord-est de l’Inde a trouvé une méthode originale: les élèves paient leur frais de scolarité avec des déchets plastiques. Une initiative sociale et écolo dont l’objectif est double. D’une part rendre l'école plus accessible et lutter contre la déscolarisation et d’autre part sensibiliser la population locale aux problèmes environnementaux.

Déchets plastiques : une initiative sociale et écolo d’une école en Inde

Fondée par Parmita Sarma et Mazin Mukhtar en juin 2016,  The Akshar School se trouve dans le village de Pahomi, dans l'Etat d'Assam en Inde, une région où de nombreuses familles sont trop pauvres pour payer des frais de scolarité. Le couple souhaitait améliorer l'accès à l'éducation tout en proposant un nouvelle approche permettant aux élèves d'aller à l'école. 

Tout est parti d’un constat : afin de se réchauffer l’hiver, les villageois locaux brûlaient leurs déchets plastiques tous les deux ou trois jours. Des émanations toxiques pénétreraient dans les salles de classe et envahissaient le quartier. Le couple décide alors d’inclure une dimension écologique à leur projet éducatif. L’école sera gratuite pour tous à condition de ramener au moins 25 déchets plastiques chaque semaine.

Un enseignement pas comme les autres

L'école compte deux professeurs principaux et quatre professeurs subalternes. Comme dans n’importe quelle école, les enfants apprennent à lire, écrire, compter, ils apprenent l’anglais, les sciences, la géographie, les mathématiques,... mais, l’école offre aussi une formation professionnelle en menuiserie, broderie, photographie et technologie solaire, de sorte que les élèves puissent, par la suite, avoir un métier et être employés une fois leur diplôme obtenu. 

Chaque élève apporte environ 25 déchets plastiques par semaine à titre de «frais de scolarité». Ces déchets sont recyclés et transformés en éco-briques pour réaliser de petits projets de construction. Telle la construction des toilettes réservées aux filles en combinant des briques normales et des briques écologiques. 

Lutter contre  le travail des enfants

L’un des des premiers défis dont Parmita Sarma et Mazin Mukhtar  ont du faire face a été de convaincre les villageois d’envoyer leurs enfants à l’école. Faute de moyens financiers,  les frais de scolarité étaient assez élevés pour la population et les parents préféraient envoyer leurs enfants travailler dans les carrières de pierres avoisinantes plutôt que d’aller à l’école. Au moins, ils rapportaient de l’argent. C’est pour cela que  l’école propose aux élèves plus âgés de travailler à temps partiel en tant qu’«apprentis enseignants» en donnant des cours aux plus jeunes. Ce qui leur permet d’avoir un travail rémunéré et de subvenir aux besoins de leurs familles sans qu’ils soient obligés d'abandonner l'école. Ils sont payés en fonction de leurs compétences, de leurs connaissances mais aussi de leur comportement : des amendes sont infligées en cas de mauvais comportement. 

Apprendre à protéger l’environnement

Outre l'amélioration de la vie de ces élèves, l'école d'Akshar a également incité les villageois à préserver leur environnement. L'école enseigne également aussi bien aux élèves qu’aux parents, les effets néfastes du plastique. Les élèves apprennent à résoudre les problèmes qui touchent leurs communautés et fabriquent ou inventent des machines dans le cadre de leurs travaux scolaires afin de résoudre ces problèmes. 

Quant aux parents, ils ont été choqués d'apprendre les dangers auxquels leurs enfants étaient exposés. Aujourd’hui, ils ont arrêté de brûler du plastique, font la promotion de cette école et participent à des campagnes de recyclage. 

De 20 élèves à ses débuts, l’école compte aujourd’hui plus d’une centaine d’élèves. Une belle réussite qui pousse les fondateurs de l’école d'Akshar à vouloir créer en Inde une centaine d’écoles similaires dans les cinq prochaines années. Ce qui permettrait de développer une nouvelle génération de citoyens éduqués et éco-responsables ! On ne peut qu’encourager et féliciter Parmita Sarma et Mazin Mukhtar  pour cette admirable initiative sociale et écolo ! 

Sur le même sujet

Pollution de l’eau : certains pesticides continuent d’être utilisés

Pollution de l’eau : certains pesticides continuent d’être utilisés

En dépit du fait que l'utilisation de pesticides contribue à améliorer la productivité et les rendements...

Lire

Comment rendre le streaming plus écolo

Comment rendre le streaming plus écolo

Fini le temps des CD / DVD ou Blu-ray ! Aujourd’hui on télécharge de tout : films, vidéos, jeux, musique… Puis...

Lire

Les masques usagés : prochain fléau écologique ?

Les masques usagés : prochain fléau écologique ?

Les masques sont indispensables dans la lutte mondiale contre la pandémie de coronavirus, mais certaines perso...

Lire

Astuces simples et rapides contre les so

Astuces simples et rapides contre les souris

Enn ti lera miske. Pa kone kot li sape, kuma li fer me toulezour li rant dan mo lakaz ek fer dezord. Culottée,...

Lire

Les masques usagés : prochain fléau écol

Les masques usagés : prochain fléau écologique ?

Les masques sont indispensables dans la lutte mondiale contre la pandémie de coronavirus, mais certaines perso...

Lire

A lire aussi

Comment donner du goût à un plat sans sel ?

Comment donner du goût à un plat sans sel ?

Le sel est un ingrédient très compliqué. Si vous en utilisez trop, vous avez de gros risques d’avoir un problè...

Lire

La salive : 10 vérités surprenantes

La salive : 10 vérités surprenantes

La salive est une chose à laquelle nous ne prêtons pas beaucoup d’attention, sauf quand quelqu’un vous postill...

Lire

Placer son argent, comment ça marche ?

Placer son argent, comment ça marche ?

Tout d’abord, il est nécessaire d’avoir une vue d’ensemble des différents types de produit d’investissement di...

Lire
L'annuaire des professionnels

Sur le même sujet

Pollution de l’eau : certains pesticides continuent d’être utilisés

Pollution de l’eau : certains pesticides continuent d’être utilisés

En dépit du fait que l'utilisation de pesticides contribue à améliorer la productivité et les rendements...

Lire

Comment rendre le streaming plus écolo

Comment rendre le streaming plus écolo

Fini le temps des CD / DVD ou Blu-ray ! Aujourd’hui on télécharge de tout : films, vidéos, jeux, musique… Puis...

Lire

Les masques usagés : prochain fléau écologique ?

Les masques usagés : prochain fléau écologique ?

Les masques sont indispensables dans la lutte mondiale contre la pandémie de coronavirus, mais certaines perso...

Lire
La réponse

Bonjour Monsieur Je comprends que vous ayez des difficultés à en parler mais rassurez-vous ; vous n'avez aucune raison d'ê...

Vous avez une question?

Les sujets plus

Se raser les parties intimes, pas conseillé du tout !

Se raser les parties intimes, pas conseillé du tout !

Ça pique trop ! Ce n’est pas propre ! Bah, tout le monde le fait… Pour des raisons d’hygiène ou simplement pou...

Lire

6 choses qui vous font échouer à votre examen du permis de conduire

6 choses qui vous font échouer à votre examen du permis de conduire

Vous avez échoué à votre examen de permis de conduire ? Ou, vous vous apprêtez à passer l’examen et avez peur...

Lire
Moi

Taches blanches sur la peau ? Voici les remèdes

Taches blanches sur la peau ? Voici les remèdes

Vous avez des taches blanches sur la peau ? Elles se trouvent sur le visage, le cou, l’abdomen ou les bras et...

Lire

Votre urine sent fort ? En voici les causes !

Votre urine sent fort ? En voici les causes !

L’odeur de votre pipi ne vous interpelle pas forcément. Après tout, ce n’est qu’une odeur d’urine ! Mais parfo...

Lire

Fellation : 7 conseils pour bien lui donner du plaisir

Fellation : 7 conseils pour bien lui donner du plaisir

Ce n’est un secret pour personne : les hommes adorent qu’on leur fasse une fellation. Mais attention, pas n’im...

Lire

Maillot de bain mouillé, mycose assurée !

Maillot de bain mouillé, mycose assurée !

Sortez vos bikinis et vos maillots de bain, l’été est là ! Oui ! Mais attention, avant de se dorer la pilule a...

Lire

4 astuces infaillibles pour éclaircir les coudes et les genoux noirs

4 astuces infaillibles pour éclaircir les coudes et les genoux noirs

Avoir les coudes et les genoux sombres n’a rien de sexy et c’est tout à fait normal de vouloir les éclaircir....

Lire

Combien de cheveux avons-nous ? Pourquoi deviennent-ils blancs ? Les couper les rend-ils plus forts ? Etes-vous incollable sur les cheveux ? Faites le test pour le savoir !

Faites le test
10 question(s)

L’acné concerne uniquement les adolescents, manger du chocolat donne des boutons, il ne faut pas se maquiller quand on a de l’acné… les idées reçues concernant l’acné sont nombreuses mais sont-elles vraies ? Que savez-vous réellement de l’acné ? Faites ce test pour évaluer vos connaissances sur le sujet.

Faites le test
8 question(s)

On trouve tout un tas de produits minceur sur le marché : réducteurs d’appétit, boissons détox, pilules anti-graisses, produits allégés, etc. De plus en plus de personnes ressentent l’envie de maigrir au plus grand bonheur des laboratoires. Elles semblent bouder les alliés minceur que la nature leur offre. Mais les connaissent-ils seulement ? Et vous, saurez-vous les trouver ? Faites ce test pour évaluer vos connaissances sur les aliments minceur.

Faites le test
8 question(s)
Parlons-Nous
Vous souhaitez témoigner, partager votre expérience ? Contacter Anne Gaelle en écrivant à redaction@objectifsante.mu

Rechercher

L'annuaire des professionnels

Message envoyé!

Merci de votre message, nous vous répondrons le plus rapidement possible.

Contactez-nous

Ce formulaire recueille votre nom, numéro de téléphone et adresse e-mail afin que nous puissions répondre à votre demande. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.

Mettez du bien-être dans votre boîte mail

Abonnez-vous à la newsletter

Merci de vous être abonné.