Les thérapies par exposition à la réalité virtuelle | Objectif Santé

Les thérapies par exposition à la réalité virtuelle

Imaginez que vous puissiez guérir de vos déséquilibres alimentaires, de vos phobies ou de votre addiction à l’alcool ou au tabac notamment, non pas avec des médicaments ou une psychothérapie traditionnelle, mais avec quelque chose d'aussi simple qu'un... jeu vidéo. Cela semble fou, non ? Et pourtant, ça existe ! C'est ce qu'on appelle la thérapie par exposition à la réalité virtuelle (TERV), et cela pourrait être l'avenir dans les soins de santé mentale.

Les thérapies par exposition à la réalité virtuelle

Selon l'Organisation mondiale de la santé, une personne sur quatre sera affectée par des problèmes mentaux ou neurologiques à un moment donné de sa vie. Environ 450 millions de personnes souffrent actuellement de telles maladies, plaçant les troubles mentaux parmi les principales causes de problèmes de santé et d'invalidité dans le monde. Certes, certaines pathologies graves doivent encore nécessiter une assistance pharmacologique, mais les thérapies par exposition à la réalité virtuelle (TRV) sont de plus en plus utilisées : des traitements nouveaux  contre les phobies, les addictions, le stress, l’anxiété,... et d’autres encore.

Comment ça marche ?

La TERV est un traitement utilisant la réalité virtuelle pour aider les personnes atteintes de phobies et autres troubles anxieux ou obsessionnels pour faire face à leurs maladies. 

Le concept de «réalité virtuelle» n’est pas nouveau puisqu’on en parlait déjà à la fin des années 60. Mais, c’est à la fin des années 80 et surtout au début des années 90, aux Etats-Unis, que cette technologie a commencé à être testée et utilisée dans un but psychothérapeutique. Les environnements virtuels ont été conçus pour fournir aux patients des stimuli visuels, auditifs, tactiles, vibratoires, et même olfactifs dans des environnements hautement contrôlés.

Le principe est simple : au moyen d’un casque vidéo, on immerge une personne dans un environnement artificiel créé par ordinateur afin d’être confrontée à ses phobies. L'objectif est de stimuler la peur pour aider les patients à affronter et à traiter des situations anxiogènes, des phobies ou des souvenirs traumatiques difficiles. Et les résultats ont été extrêmement concluants.

Quels problèmes peuvent être soignés  ?

La thérapie par exposition à la réalité virtuelle peut traiter 

Tout type de phobie : 

  • la claustrophobie ou la peur des espaces clos, confinés,

  • l’amaxophobie ou la peur de conduire,

  • l’agoraphobie ou la peur des endroits où on ne peut pas sortir facilement, 

  • l'acrophobie ou la peur des hauteurs ou du vide, 

  • l’aviophobie ou la peur de prendre l’avion, 

  • l’ochiophobie ou la peur de la foule

  • la peur des animaux ou des insectes : araignées, chiens, chats, oiseaux, .... 

  • et même la peur du premier jour d'école

Le patient est confronté de manière virtuelle à des situations génératrices de sa phobie.

Le trouble anxieux généralisé (TAG)

Ce sont des troubles caractérisés par une anxiété quasi permanente, le patient s’inquiète pour tout et s’attend à des malheurs divers. Même dans ce cas, la thérapie par exposition à la réalité virtuelle est très efficace mais généralement la durée du traitement est un peu plus longue.

Les troubles post traumatiques

La TERV a d’abord été testée sur les vétérans du Vietnam, puis les soldats des guerres d'Irak et d'Afghanistan. Ils étaient confrontés à un environnement comprenant hélicoptères, jungles et combats afin qu’ils revivent les angoisses d’une situation tragique. Résultat : une réduction importante de leurs symptômes post traumatiques.

Les addictions

Les patients sont confrontés à leurs environnements de façon virtuelle en fonction de leurs addictions ( alcool et  tabac notamment). La thérapie par exposition à la réalité virtuelle leur permet de mieux gérer leurs envies et ainsi mieux contrôler leur consommation, de diminuer le risque de rechute voire, tout simplement, éliminer cette addiction.

Comment se passe une séance ?

Il faut bien comprendre que la réussite dépend de l’utilisation d’un matériel adapté. Pendant longtemps ce type de thérapie était assez onéreux. Mais depuis 2016, la société française C2Care a développé, grâce à l’appui de scientifiques, des programmes thérapeutiques spécifiques qui permettent à tous les professionnels de la santé mentale, psychologues, psychiatres, psychothérapeutes,... d’utiliser la thérapie par exposition à la réalité virtuelle dans leurs propres cabinets.

Les séances durent en moyenne de 30 à 45 minutes, parfois même 1 h et sont réalisées en plusieurs étapes.  Après un entretien qui permet au patient de définir son trouble et d’en comprendre les mécanismes, il est équipé d’un casque 3D qui lui permet de se projeter, de façon progressive, dans une situation virtuelle qui peut provoquer ce trouble (avion, vide, araignées…). Libre à lui de retirer le casque et d’interrompre l’immersion à n’importe quel moment et de recommencer lorsqu’il se sentira prêt. La progression se fait au rythme du patient, aidé du praticien qui suit de près en surveillant les indicateurs physiologiques du stress, notamment la fréquence cardiaque et la respiration du patient.  

Au fur et à mesure des séances, le cerveau finira par s’habituer aux situations particulièrement angoissantes et le patient parvient à accepter les émotions négatives. Confronté à une situation réelle, le patient n’est plus gêné par ses peurs, stress et anxiétés. Comparée aux thérapies cognitives classiques, la thérapie par exposition à la réalité virtuelle fait non seulement gagner du temps mais aussi de l’argent aux patients.

La thérapie par exposition à la réalité virtuelle : une nouvelle solution santé ? 

La TERV offre de nombreux avantages par rapport aux thérapies cognitives classiques. Dans une situation réelle, la réalité est très brutale;  on ne peut ni contrôler l’environnement ni progresser par étapes. Selon des études récentes, les patients sont plus rassurés dans le cabinet d’un thérapeute, et ce quelle que soit leur phobie. D’autre part, l’exposition in vivo (en conditions réelles) serait le moyen le plus sûr, le plus rapide et le plus efficace pour réduire ces troubles. 

Cependant, la TERV ne peut pas remplacer les thérapies cognitives classiques. En effet, le patient doit d’abord comprendre le mécanisme de son trouble, acquérir des outils pour y faire face avant d’être exposé dans un environnement virtuel anxiogène.

Quoiqu’il en soit, de plus en plus de recherches ont été réalisées et la TERV s’est perfectionnée, a évolué et, désormais, est reconnue efficace par tous les professionnels de la santé mentale. Déjà, les scientifiques testent l’efficacité de la thérapie par réalité virtuelle dans le traitement d’autres pathologies telles les troubles obsessionnels compulsifs (TOC), ou les troubles du comportement alimentaire.  Oui, même dans le domaine de la santé, l’avenir appartient à la réalité virtuelle en apportant des innovations précieuses et totalement nouvelles dans ce domaine. 

 

Sur le même sujet

La différence entre bonnes et mauvaises graisses

La différence entre bonnes et mauvaises graisses

En matière d'alimentation, les graisses ont une mauvaise réputation. C’est en partie justifié par le fait...

Lire

Le soleil est aussi une source de bienfaits.

Le soleil est aussi une source de bienfaits.

Il est un fait indéniable : nous avons besoin de la lumière du soleil pour vivre, car sans soleil, il n’y aura...

Lire

Connaître l’âge de ses artères

Connaître l’âge de ses artères

«On n’a l’âge de ses artères» : vous connaissez cette formule. Mais ce n’est pas tout à fait exact : l’âge de...

Lire

Ebola : une urgence sanitaire mondiale

Ebola : une urgence sanitaire mondiale

Le 17 juillet 2019, l’Organisation mondiale de la Santé a déclaré que l’épidémie d’Ebola en République démocra...

Lire

Le niksen ou l’art de ne rien faire sans

Le niksen ou l’art de ne rien faire sans culpabiliser

On connaissait déjà la Dolce Vita - la douceur de vivre à l’italienne -, ou encore le hygge - l’art du cocoo...

Lire

A lire aussi

7 surprenantes utilisations de l’huile essentielle de girofle

7 surprenantes utilisations de l’huile essentielle de girofle

On connait tous les puissants pouvoirs du clou de girofle : anti-douleur, anti-cholestérol, antiseptique, etc....

Lire

Le niksen ou l’art de ne rien faire sans culpabiliser

Le niksen ou l’art de ne rien faire sans culpabiliser

On connaissait déjà la Dolce Vita - la douceur de vivre à l’italienne -, ou encore le hygge - l’art du cocoo...

Lire

Quelques conseils pour dégager le nez bouché et sec de bébé

Quelques conseils pour dégager le nez bouché et sec de bébé

La congestion nasale peut être très embêtante pour les bébés. Ils ont souvent du mal à respirer, à manger et à...

Lire
L'annuaire des professionnels

Sur le même sujet

La différence entre bonnes et mauvaises graisses

La différence entre bonnes et mauvaises graisses

En matière d'alimentation, les graisses ont une mauvaise réputation. C’est en partie justifié par le fait...

Lire

Le soleil est aussi une source de bienfaits.

Le soleil est aussi une source de bienfaits.

Il est un fait indéniable : nous avons besoin de la lumière du soleil pour vivre, car sans soleil, il n’y aura...

Lire

Connaître l’âge de ses artères

Connaître l’âge de ses artères

«On n’a l’âge de ses artères» : vous connaissez cette formule. Mais ce n’est pas tout à fait exact : l’âge de...

Lire
La réponse

Bonjour Monsieur Je comprends que vous ayez des difficultés à en parler mais rassurez-vous ; vous n'avez aucune raison d'ê...

Vous avez une question?

Les sujets plus

Se raser les parties intimes, pas conseillé du tout !

Se raser les parties intimes, pas conseillé du tout !

Ça pique trop ! Ce n’est pas propre ! Bah, tout le monde le fait… Pour des raisons d’hygiène ou simplement pou...

Lire

6 choses qui vous font échouer à votre examen du permis de conduire

6 choses qui vous font échouer à votre examen du permis de conduire

Vous avez échoué à votre examen de permis de conduire ? Ou, vous vous apprêtez à passer l’examen et avez peur...

Lire
Moi

Votre urine sent fort ? En voici les causes !

Votre urine sent fort ? En voici les causes !

L’odeur de votre pipi ne vous interpelle pas forcément. Après tout, ce n’est qu’une odeur d’urine ! Mais parfo...

Lire

Fellation : 7 conseils pour bien lui donner du plaisir

Fellation : 7 conseils pour bien lui donner du plaisir

Ce n’est un secret pour personne : les hommes adorent qu’on leur fasse une fellation. Mais attention, pas n’im...

Lire

Les positions sexuelles qui peuvent endommager le pénis

Les positions sexuelles qui peuvent endommager le pénis

Si les positions du Kamasutra permettent de mettre un peu de piment dans la vie sexuelle, elles peuvent aussi...

Lire

La scoliose : le dépistage précoce est important

La scoliose : le dépistage précoce est important

La scoliose provoque une courbure anormale, une déformation de la colonne vertébrale. Elle peut toucher les en...

Lire

Le Corossol peut-il aider à traiter le cancer ?

Le Corossol peut-il aider à traiter le cancer ?

Dans le but de guérir le cancer, de nombreuses personnes se tournent vers des remèdes alternatifs. Le corossol...

Lire

Le glutamate : un véritable danger pour la santé

Le glutamate : un véritable danger pour la santé

On entend tous parler du glutamate et de ses méfaits pour la santé, mais que savons-nous exactement du glutama...

Lire

Faux ongles : quels sont les risques pour l’ongle naturel ?

Faux ongles : quels sont les risques pour l’ongle naturel ?

Les faux ongles sont très prisés. Sous forme de capsules préformées ou sculptées, ils permettent aux femmes d’...

Lire

Combien de cheveux avons-nous ? Pourquoi deviennent-ils blancs ? Les couper les rend-ils plus forts ? Etes-vous incollable sur les cheveux ? Faites le test pour le savoir !

Faites le test
10 question(s)

L’acné concerne uniquement les adolescents, manger du chocolat donne des boutons, il ne faut pas se maquiller quand on a de l’acné… les idées reçues concernant l’acné sont nombreuses mais sont-elles vraies ? Que savez-vous réellement de l’acné ? Faites ce test pour évaluer vos connaissances sur le sujet.

Faites le test
8 question(s)

On trouve tout un tas de produits minceur sur le marché : réducteurs d’appétit, boissons détox, pilules anti-graisses, produits allégés, etc. De plus en plus de personnes ressentent l’envie de maigrir au plus grand bonheur des laboratoires. Elles semblent bouder les alliés minceur que la nature leur offre. Mais les connaissent-ils seulement ? Et vous, saurez-vous les trouver ? Faites ce test pour évaluer vos connaissances sur les aliments minceur.

Faites le test
8 question(s)
Parlons-Nous
Vous souhaitez témoigner, partager votre expérience ? Contacter Anne Gaelle en écrivant à [email protected]

Rechercher

L'annuaire des professionnels

Message envoyé!

Merci de votre message, nous vous répondrons le plus rapidement possible.

Contactez-nous

Ce formulaire recueille votre nom, numéro de téléphone et adresse e-mail afin que nous puissions répondre à votre demande. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.

Mettez du bien-être dans votre boîte mail

Abonnez-vous à la newsletter

Merci de vous être abonné.