L’automédication pendant la grossesse | Objectif Santé

L’automédication pendant la grossesse

Toutes les femmes enceintes le savent, il faut être très prudent en matière d’automédication pour préserver la bonne santé du fœtus. On évite de prendre des médicaments sans ordonnance et surtout sans l’avis d’un médecin. Mais alors, comment soigner les petits bobos pendant la grossesse ? Si certains médicaments sont à risque, d’autres peuvent être utilisés sans comporter de danger pour le futur bébé. Voici ce qu’il y a à savoir sur l’automédication lorsqu’on est enceinte.

L’automédication pendant la grossesse

Automédication pendant la grossesse : quels sont les risques ?

La prise de certains médicaments peut provoquer des altérations irrémédiables ou des anomalies congénitales. Plusieurs membres du bébé (le cœur, la face, le système nerveux, etc.) peuvent sérieusement être affectés. C’est ce qu’on appelle l’effet tératogène. Pour info, les médicaments agissent plus longtemps chez le fœtus et de façon plus intense.

Le bébé à naitre a un organisme qui ne possède pas encore toutes les capacités de digestion tissulaire, ce qui fait que les effets sont encore plus sérieux que chez la mère. Bien sûr, la prise de médicaments n’a pas des effets majeurs dans tous les cas et les malformations qui sont éventuellement constatées ne sont, heureusement, pas toutes aussi graves.

Il n’empêche que les risques liés aux médicaments sont bel et bien réels. Ils diffèrent selon le moment de la prise de médicaments pendant la grossesse. Par exemple, le bébé à naitre est le plus sensible au cours des trois premiers mois de grossesse, période où se forme l’embryon. Les organes et les structures anatomiques du petit commencent à se mettre en place. C’est pourquoi il est fortement déconseillé de prendre des médicaments pendant cette phase au risque d’entrainer des effets malformatifs ou tératogènes sérieux.

Le risque de malformation lié à une prise de médicaments est bien plus faible pendant les six autres mois de la grossesse.  Mais cela ne veut en aucun cas dire que l’on peut s’en administrer ! Le risque de toxicité directe sur le fœtus demeure réel.

Quels sont les médicaments concernés ?

Il n’est pas facile de déterminer une liste spécifique étant donné qu’il est impossible d’étudier les risques de malformations directement sur l’embryon pendant le développement d’un médicament. On ne peut que se baser sur des hypothèses à partir des effets observés chez l’animal.

Comme on ne peut déterminer avec exactitude quels sont les médicaments dangereux aussi bien pour la maman que pour le bébé pendant la grossesse, on conseille fortement aux femmes de limiter au maximum l’automédication pendant la grossesse. A ne prendre en compte que les impératives indiquées par leur médecin.

On considère que toutes les classes thérapeutiques sont susceptibles de conduire à des risques au cours de la grossesse, par exemple certains antiparasitaires, antibiotiques, anticoagulants, antidépresseurs, antiépileptiques, anxiolytiques, anti-inflammatoires, etc. Même si certains médicaments de la classe thérapeutique sont ordinairement sans danger chez la femme enceinte, il faut toujours avoir un avis médical avant de les utiliser.

L’automédication à laquelle vous avez droit

Il y a des situations où il devient obligatoire de se soigner pendant la grossesse. Mais encore une fois, prenez l’avis de votre médecin avant de prendre un quelconque médicament. Lisez bien aussi les instructions sur les boites pour savoir si tel ou tel médicament est dangereux pendant la grossesse.

Voici quelques solutions qui s’offrent à vous pour traiter les divers maux qui apparaissent souvent pendant la grossesse (à consulter un médecin avant de les adopter).

Pour :

Traiter les troubles du sommeil : prendre des tisanes de camomilles et/ou des tilleuls ou appliquer une goutte de petit grain bigaradier et une d’ylang-ylang sur le poignet dès que survient l’angoisse. En cas de sommeil fragmenté, vous pouvez vaporiser des tisanes de valériane et l’huile essentielle de lavande vrai sur l’oreiller.

Soulager une douleur (à la tête, au cou, au dos, etc.) : on conseille de prendre du paracétamol, l’antalgique présentant le moins de risque pendant la grossesse.

Soulager un torticolis : utilisez un patch chauffant

Soulager les problèmes veineux : porter des bas de contention « maternité » ou opter pour des crèmes/gels décongestionnant à effet glaçon (voir avec pharmacien).

Soulager une crise d’hémorroïdes : utiliser une crème mucoprotectrice et lubrifiante associée à une cure de veinotonique.

Soigner un rhume ou une toux : faire un lavage de nez avec des produits à base d’eau de mer ou prendre un comprimé homéopathique (à voir avec votre médecin ou pharmacien).

Pour combattre la constipation : prendre des laxatifs osmotiques ou des médicaments à base de lest (à voir avec votre médecin).

Soigner les troubles intestinaux (nausées, vomissements, etc.) : prendre des granules homéopathiques ( à voir avec votre médecin ou pharmacien).

Soulager les remontées acides : prendre du bicarbonate de soude (1 cuillère à café dans un verre d’eau). On peut aussi prendre du Gaviscon (sous l’avis du médecin).

Traiter une gastro : prendre du Smecta (sous avis médical).

Conseils pratiques

  • Quel que soit le moment de la grossesse, ne prenez pas de médicament de votre propre initiative. Prenez toujours l’un avis de votre médecin pour tout médicament, même s’il est à base de plantes ou s'il est vendu sans ordonnance !
  • Si vous suivez un traitement pour une hypertension artérielle, un diabète ou une épilepsie, il ne faut pas arrêter pas la prise de médicaments. Votre médecin vous indiquera la marche à suivre, par exemple changer de médicament pour un autre moins toxique ou modifier la posologie.
  • Lorsque vous êtes en contact avec un professionnel de santé, infirmière, pharmacien ou médecin, il faut toujours préciser que vous êtes enceinte. Dépendant de votre état de santé, ils sauront alors quoi vous prescrire pour ne pas entraver la vie de votre futur enfant. C’est très important de ne pas l’oublier !
  • Au moment où vous commencerez à allaiter votre bébé, vous devrez adopter la même conduite que celle pendant toute la durée de la grossesse, c'est-à-dire, pas d’automédication sans avis médical.

Sur le même sujet

À quelle fréquence doit-on faire l’amour pour tomber enceinte ?

À quelle fréquence doit-on faire l’amour pour tomber enceinte ?

Faire l’amour autant de fois que possible, se contraindre à adopter une seule position sexuelle, surveiller sa...

Lire

L’importance du contact peau à peau avec le bébé

L’importance du contact peau à peau avec le bébé

Tous les parents le savent : les bébés adorent les câlins et les bras. De nouvelles études suggèrent que le co...

Lire

Stress pendant la grossesse : quels risques pour le bébé ?

Stress pendant la grossesse : quels risques pour le bébé ?

L’arrivée d’un bébé est une source de joie mais elle peut aussi générer quelques inquiétudes. S’il est normal...

Lire

Grossesse : qu’est ce que l’incompatibil

Grossesse : qu’est ce que l’incompatibilité rhésus ?

L’un des premiers tests auxquels une femme enceinte doit s’attendre est de passer un test sanguin pour connaît...

Lire

L’importance du contact peau à peau avec

L’importance du contact peau à peau avec le bébé

Tous les parents le savent : les bébés adorent les câlins et les bras. De nouvelles études suggèrent que le co...

Lire

A lire aussi

Pourquoi certains moustiques préfèrent le sang humain ?

Pourquoi certains moustiques préfèrent le sang humain ?

Sur les quelques 3 500 espèces de moustiques connues dans le monde, seuls quelques-uns piquent principalement...

Lire

Et si vous investissiez dans une maison écologique…

Et si vous investissiez dans une maison écologique…

Vous voulez vous sentir bien chez vous, tout en minimisant votre impact sur l’environnement ? Une maison écolo...

Lire

Covid-19 : l’ordre d’apparition des symptômes

Covid-19 : l’ordre d’apparition des symptômes

Fièvre, toux, difficultés à respirer…Les symptômes les plus fréquents de la Covid-19 nous sont désormais bien...

Lire
L'annuaire des professionnels

Sur le même sujet

À quelle fréquence doit-on faire l’amour pour tomber enceinte ?

À quelle fréquence doit-on faire l’amour pour tomber enceinte ?

Faire l’amour autant de fois que possible, se contraindre à adopter une seule position sexuelle, surveiller sa...

Lire

L’importance du contact peau à peau avec le bébé

L’importance du contact peau à peau avec le bébé

Tous les parents le savent : les bébés adorent les câlins et les bras. De nouvelles études suggèrent que le co...

Lire

Stress pendant la grossesse : quels risques pour le bébé ?

Stress pendant la grossesse : quels risques pour le bébé ?

L’arrivée d’un bébé est une source de joie mais elle peut aussi générer quelques inquiétudes. S’il est normal...

Lire
La réponse

Bonjour Monsieur Je comprends que vous ayez des difficultés à en parler mais rassurez-vous ; vous n'avez aucune raison d'ê...

Vous avez une question?

Les sujets plus

Se raser les parties intimes, pas conseillé du tout !

Se raser les parties intimes, pas conseillé du tout !

Ça pique trop ! Ce n’est pas propre ! Bah, tout le monde le fait… Pour des raisons d’hygiène ou simplement pou...

Lire

6 choses qui vous font échouer à votre examen du permis de conduire

6 choses qui vous font échouer à votre examen du permis de conduire

Vous avez échoué à votre examen de permis de conduire ? Ou, vous vous apprêtez à passer l’examen et avez peur...

Lire
Moi

Taches blanches sur la peau ? Voici les remèdes

Taches blanches sur la peau ? Voici les remèdes

Vous avez des taches blanches sur la peau ? Elles se trouvent sur le visage, le cou, l’abdomen ou les bras et...

Lire

Votre urine sent fort ? En voici les causes !

Votre urine sent fort ? En voici les causes !

L’odeur de votre pipi ne vous interpelle pas forcément. Après tout, ce n’est qu’une odeur d’urine ! Mais parfo...

Lire

Fellation : 7 conseils pour bien lui donner du plaisir

Fellation : 7 conseils pour bien lui donner du plaisir

Ce n’est un secret pour personne : les hommes adorent qu’on leur fasse une fellation. Mais attention, pas n’im...

Lire

Combien de cheveux avons-nous ? Pourquoi deviennent-ils blancs ? Les couper les rend-ils plus forts ? Etes-vous incollable sur les cheveux ? Faites le test pour le savoir !

Faites le test
10 question(s)

L’acné concerne uniquement les adolescents, manger du chocolat donne des boutons, il ne faut pas se maquiller quand on a de l’acné… les idées reçues concernant l’acné sont nombreuses mais sont-elles vraies ? Que savez-vous réellement de l’acné ? Faites ce test pour évaluer vos connaissances sur le sujet.

Faites le test
8 question(s)

On trouve tout un tas de produits minceur sur le marché : réducteurs d’appétit, boissons détox, pilules anti-graisses, produits allégés, etc. De plus en plus de personnes ressentent l’envie de maigrir au plus grand bonheur des laboratoires. Elles semblent bouder les alliés minceur que la nature leur offre. Mais les connaissent-ils seulement ? Et vous, saurez-vous les trouver ? Faites ce test pour évaluer vos connaissances sur les aliments minceur.

Faites le test
8 question(s)
Parlons-Nous
Vous souhaitez témoigner, partager votre expérience ? Contacter Anne Gaelle en écrivant à redaction@objectifsante.mu

Rechercher

L'annuaire des professionnels

Message envoyé!

Merci de votre message, nous vous répondrons le plus rapidement possible.

Contactez-nous

Ce formulaire recueille votre nom, numéro de téléphone et adresse e-mail afin que nous puissions répondre à votre demande. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.

Mettez du bien-être dans votre boîte mail

Abonnez-vous à la newsletter

Merci de vous être abonné.