Pollution de l’eau : certains pesticides continuent d’être utilisés | Objectif Santé

Pollution de l’eau : certains pesticides continuent d’être utilisés

En dépit du fait que l'utilisation de pesticides contribue à améliorer la productivité et les rendements des cultures, ils pénètrent dans les eaux de surface et les eaux souterraines et contribuent à polluer l’eau. Si aujourd’hui des mesures sont prises, certains pesticides continuent d’être utilisés. Quels sont-ils ? Quels sont leurs effets sur la santé ?

Pollution de l’eau : certains pesticides continuent d’être utilisés

Les pesticides sont des produits chimiques contenant de l'oxygène, du soufre, du chlore, de l'azote, du phosphore et du brome, ainsi que des métaux lourds tels que le cuivre, l'arsenic, les sulfates, le plomb et le mercure. Ils sont utilisés dans le secteur agricole pour contrôler et/ou éliminer les parasites, les insectes nuisibles, les maladies, les rongeurs et les mauvaises herbes qui peuvent nuire aux cultures. En conséquence, la productivité et les rendements des cultures sont largement améliorés. Cependant, les pesticides sont souvent utilisés intensivement et, trop souvent, de manière préventive. Or, certains pesticides peuvent rester dans le sol et l’eau pendant de nombreuses années. 

Les pesticides que l’on retrouve dans l’eau

Selon un classement technique à partir de la molécule principale utilisée, on distingue quatre grandes familles de pesticides:

  • Les organochlorés (dont le fameux DDT)  utilisés le plus souvent  dans l’agriculture comme insecticides et dans les métiers du bois. Ces molécules sont difficilement dégradables.
  • Les organophosphorés, sont aussi utilisés comme insecticides. Les molécules de dégradent vite mais sont neurotoxiques
  • Les pyréthroïdes sont des composés synthétiques dérivés des pyréthrines, des substances naturelles de certaines fleurs qui agissent comme insecticides. Si les molécules naturelles se dégradent facilement, ce n’est pas le cas molécules synthétiques qui, elles, sont mortelles pour les espèces aquatiques. 
  • Les carbamates utilisés comme fongicides (élimination des moisissures, champignons... des plantes) et insecticides. Ils sont hautement nocifs
  • Les  phytosanitaires utilisés comme fongicides et herbicides dans les domaines agricole et horticole. Ce sont les plus utilisés mais on ne connait pas encore quels seront leurs impacts sur la santé à long terme. 

Une menace pour l’environnement et pour la santé publique

La pollution de l'eau est causée par l'utilisation massive de pesticides notamment dans l’agriculture intensive. Si les terres agricoles sont les plus touchées, cette pollution des eaux par les pesticides touche désormais les villes et les zones périurbaines. En effet, les collectivités publiques les utilisent largement  pour lutter contre les moustiques et les jardiniers amateurs s’en servent notamment pour désherber leurs jardins. Répandus sur le sol, ils vont très facilement s’y infiltrer et contaminer les nappes phréatiques, largement utilisées pour arroser les cultures, abreuver les animaux, et… désaltérer les humains. Ce qui a un impact non seulement pour l’environnement mais perturbe aussi toute la chaine alimentaire provoquant des maladies  : si on ne connait pas encore tous les effets des pesticides sur la santé, les risques de cancer, de maladies respiratoires ou cardio-vasculaires ne sont plus à démontrer.

Des mesures ont été prises

L’enjeu est aussi bien environnemental que de santé publique et des mesures ont été prises. En 2017, une loi a imposé aux collectivités de ne plus utiliser de pesticides dans les espaces verts et la voirie.  L’objectif était « zéro pesticide » dans les espaces publics. En 2018, l'OMS avait déjà lancé des alertes sur les effets toxiques des pesticides. Et depuis le 1er janvier 2019, il est désormais interdits aux particuliers d’utiliser des pesticides, notamment les désherbants à base de glyphosate. Les résultats sont encourageants : la présence de pesticides dans l’eau a diminué de 13% depuis 2008. 

Malheureusement, même si certains pesticides sont désormais interdits, ils peuvent être achetés sur Internet et donc être utilisés sans contrôle. Il est donc toujours possible de les retrouver dans l’eau. Certes, l’eau que nous buvons est traitée afin de la rendre potable mais des traces de pesticides existent et même si les doses relevées sont considérées comme acceptables, elles ne tiennent pas compte de la bioaccumulation de certaines substances. En clair, si l’on considère les traces de molécules une par une dans l’eau, elles ne sont pas considérées comme dangereuses mais les effets cumulés de plusieurs molécules sont toujours méconnus. 

Heureusement, il existe de nouvelles méthodes d’agriculture bio ! Mais, face aux lobbys de l’industrie agroalimentaire, elles peinent encore à trouver leur place malgré une demande de plus en plus forte de la part des consommateurs. En attendant, vous pouvez utiliser nos astuces pour débarrasser vos fruits et légumes des pesticides. 

Sur le même sujet

Pourquoi certains moustiques préfèrent le sang humain ?

Pourquoi certains moustiques préfèrent le sang humain ?

Sur les quelques 3 500 espèces de moustiques connues dans le monde, seuls quelques-uns piquent principalement...

Lire

6 plantes incroyables pour rafraichir votre maison

6 plantes incroyables pour rafraichir votre maison

Halte aux climatiseurs gourmands en électricité et qui produisent beaucoup de gaz à effet de serre en été ! Po...

Lire

Les masques usagés : prochain fléau écologique ?

Les masques usagés : prochain fléau écologique ?

Les masques sont indispensables dans la lutte mondiale contre la pandémie de coronavirus, mais certaines perso...

Lire

Le plastique des ustensiles de cuisine e

Le plastique des ustensiles de cuisine est-il sans danger ?

Les ustensiles de cuisine en plastique sont souvent utilisés parce qu’ils sont pratiques et légers. On en trou...

Lire

8 signes de la présence des souris chez

8 signes de la présence des souris chez vous

Les souris sont généralement nocturnes et peuvent rester longtemps cachées avant que vous ne commenciez à soup...

Lire

A lire aussi

Pourquoi certains moustiques préfèrent le sang humain ?

Pourquoi certains moustiques préfèrent le sang humain ?

Sur les quelques 3 500 espèces de moustiques connues dans le monde, seuls quelques-uns piquent principalement...

Lire

Pourquoi l’insuline fait-elle grossir ?

Pourquoi l’insuline fait-elle grossir ?

La prise de poids est un effet secondaire fréquent chez les personnes qui prennent de l’insuline – une hormone...

Lire

La salive : 10 vérités surprenantes

La salive : 10 vérités surprenantes

La salive est une chose à laquelle nous ne prêtons pas beaucoup d’attention, sauf quand quelqu’un vous postill...

Lire
L'annuaire des professionnels

Sur le même sujet

Pourquoi certains moustiques préfèrent le sang humain ?

Pourquoi certains moustiques préfèrent le sang humain ?

Sur les quelques 3 500 espèces de moustiques connues dans le monde, seuls quelques-uns piquent principalement...

Lire

6 plantes incroyables pour rafraichir votre maison

6 plantes incroyables pour rafraichir votre maison

Halte aux climatiseurs gourmands en électricité et qui produisent beaucoup de gaz à effet de serre en été ! Po...

Lire

Les masques usagés : prochain fléau écologique ?

Les masques usagés : prochain fléau écologique ?

Les masques sont indispensables dans la lutte mondiale contre la pandémie de coronavirus, mais certaines perso...

Lire
La réponse

Bonjour Monsieur Je comprends que vous ayez des difficultés à en parler mais rassurez-vous ; vous n'avez aucune raison d'ê...

Vous avez une question?

Les sujets plus

Se raser les parties intimes, pas conseillé du tout !

Se raser les parties intimes, pas conseillé du tout !

Ça pique trop ! Ce n’est pas propre ! Bah, tout le monde le fait… Pour des raisons d’hygiène ou simplement pou...

Lire

6 choses qui vous font échouer à votre examen du permis de conduire

6 choses qui vous font échouer à votre examen du permis de conduire

Vous avez échoué à votre examen de permis de conduire ? Ou, vous vous apprêtez à passer l’examen et avez peur...

Lire
Moi

Taches blanches sur la peau ? Voici les remèdes

Taches blanches sur la peau ? Voici les remèdes

Vous avez des taches blanches sur la peau ? Elles se trouvent sur le visage, le cou, l’abdomen ou les bras et...

Lire

Votre urine sent fort ? En voici les causes !

Votre urine sent fort ? En voici les causes !

L’odeur de votre pipi ne vous interpelle pas forcément. Après tout, ce n’est qu’une odeur d’urine ! Mais parfo...

Lire

Fellation : 7 conseils pour bien lui donner du plaisir

Fellation : 7 conseils pour bien lui donner du plaisir

Ce n’est un secret pour personne : les hommes adorent qu’on leur fasse une fellation. Mais attention, pas n’im...

Lire

Maillot de bain mouillé, mycose assurée !

Maillot de bain mouillé, mycose assurée !

Sortez vos bikinis et vos maillots de bain, l’été est là ! Oui ! Mais attention, avant de se dorer la pilule a...

Lire

4 astuces infaillibles pour éclaircir les coudes et les genoux noirs

4 astuces infaillibles pour éclaircir les coudes et les genoux noirs

Avoir les coudes et les genoux sombres n’a rien de sexy et c’est tout à fait normal de vouloir les éclaircir....

Lire

Combien de cheveux avons-nous ? Pourquoi deviennent-ils blancs ? Les couper les rend-ils plus forts ? Etes-vous incollable sur les cheveux ? Faites le test pour le savoir !

Faites le test
10 question(s)

L’acné concerne uniquement les adolescents, manger du chocolat donne des boutons, il ne faut pas se maquiller quand on a de l’acné… les idées reçues concernant l’acné sont nombreuses mais sont-elles vraies ? Que savez-vous réellement de l’acné ? Faites ce test pour évaluer vos connaissances sur le sujet.

Faites le test
8 question(s)

On trouve tout un tas de produits minceur sur le marché : réducteurs d’appétit, boissons détox, pilules anti-graisses, produits allégés, etc. De plus en plus de personnes ressentent l’envie de maigrir au plus grand bonheur des laboratoires. Elles semblent bouder les alliés minceur que la nature leur offre. Mais les connaissent-ils seulement ? Et vous, saurez-vous les trouver ? Faites ce test pour évaluer vos connaissances sur les aliments minceur.

Faites le test
8 question(s)
Parlons-Nous
Vous souhaitez témoigner, partager votre expérience ? Contacter Anne Gaelle en écrivant à redaction@objectifsante.mu

Rechercher

L'annuaire des professionnels

Message envoyé!

Merci de votre message, nous vous répondrons le plus rapidement possible.

Contactez-nous

Ce formulaire recueille votre nom, numéro de téléphone et adresse e-mail afin que nous puissions répondre à votre demande. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.

Mettez du bien-être dans votre boîte mail

Abonnez-vous à la newsletter

Merci de vous être abonné.