Grandir avec un chien peut réduire le risque de schizophrénie | Objectif Santé

Grandir avec un chien peut réduire le risque de schizophrénie

On le sait, le chien est un animal fidèle et protecteur qui procure à son propriétaire de la compagnie et un bien-être émotionnel. Une étude de la Johns Hopkins School of Medicine va plus loin. Elle suggère que le fait de grandir avec un chien peut réduire le risque de schizophrénie jusqu’à 24 %. Malheureusement, les amoureux des chats n’ont pas de chance. Aucun lien similaire n’a été observé concernant les félins. Selon les chercheurs, il y a plusieurs explications possibles.

Grandir avec un chien peut réduire le risque de schizophrénie

La schizophrénie est l'un de ces troubles dont nous ne connaissons pas encore la cause. Pour autant, la communauté scientifique estime qu'environ 80 % du risque de schizophrénie est attribuable à l'hérédité. Il n'y a pratiquement rien à faire pour réduire ce risque ; il est inné. Les 20 % restants sont attribuables à des facteurs environnementaux auxquels une personne est exposée dans son enfance. Selon de nouvelles recherches, l'un de ces facteurs pourrait être lié au fait d'avoir ou non des animaux de compagnie. Notamment un chien. 

Le système immunitaire et la santé mentale

La communauté scientifique comprend de plus en plus que la maladie mentale est liée à des troubles du système immunitaire dus à des facteurs environnementaux dans la petite enfance. On sait que de nombreux enfants ont des animaux de compagnie dès le plus jeune âge. 

Or, les chats et les chiens peuvent modifier notre environnement et notre système immunitaire  : ils peuvent introduire des allergènes, des virus et des bactéries. Ils peuvent changer le microbiome de la maison;  et, surtout, réduire le stress en modifiant la chimie de notre cerveau. Y aurait-il un lien entre tout cela et la santé mentale? C’est ce qu’ont voulu savoir des chercheurs de la Johns Hopkins School of Medicine (Baltimore, Maryland).  

Réduction du risque de 25 %

Les chercheurs ont étudié un groupe de 1 371 hommes et femmes d'âges, d'ethnies, de lieux de naissance et de niveaux d'éducation et de statut socioéconomique différents. 396 d’entre eux étaient atteints de schizophrénie, 381 de trouble bipolaire et 594 servaient de groupe témoin sain. On a demandé à ces volontaires s’ils avaient eu un chien ou un chat avant l’âge de 13 ans. L’équipe a utilisé des outils statistiques pour déterminer ce qu'on appelle un ratio de risque pour chaque animal de compagnie pendant quatre tranches d'âge différentes. Ces informations, comparées aux taux des deux maladies mentales ont donné des résultats stupéfiants. 

Chiens vs chats

Les chercheurs ont constaté que le risque de développer la schizophrénie était réduit de 24 %  lorsque l’enfant a été en contact avec un chien dès le plus jeune âge. Pour le trouble bipolaire, il n’y aurait aucun lien -  positif ou négatif, avec le fait d'être entouré de chiens pendant l'enfance ou la petite enfance.

Dans l'ensemble, l’étude n'a pas pu établir de lien entre les chats et une augmentation ou une diminution du risque de développer une schizophrénie ou un trouble bipolaire.

Cependant, les scientifiques ont trouvé un risque légèrement plus élevé de développer ces deux troubles chez ceux qui avaient eu des chats à partir de 9 et 12 ans. Cela semble indiquer que le temps est est un paramètre important pour savoir si cela modifie ou non le risque.

Un impact majeur

Pour l’instant, on ne connait pas la raison de ce lien entre le fait d’être en contact avec un chien et la schizophrénie. On sait seulement qu'il existe et plus tôt (0-3 ans) est le contact, plus ce lien serait important. 

Les scientifiques avancent différentes théories. Il possible que le fait d'avoir un chien ait un effet émotionnel positif sur les enfants. Il se pourrait aussi qu’avoir un chien ait un effet bénéfique sur le développement du système immunitaire des enfants.  Certaines éléments du microbiome - des micro-organismes bénéfiques - d’un chien en bonne santé peuvent se transmettre à un nourrisson. Ces organismes fourniraient comme une sorte de protection contre le développement de la schizophrénie plus tard dans la vie. 

Il est nécessaire de mener des études plus approfondies pour explorer ces possibilités. Si d'autres recherches confirment les résultats de cette étude, cela pourrait avoir des conséquences majeures pour des milliers de personnes. 

Quoiqu’il en soit, que ce soit à cause de leurs microbiomes ou de leur merveilleuse personnalité, le meilleur ami de l'homme semble faire plus pour notre état mental que nous pourrions le supposer.

Ces résultats ont été publiés dans la mégarevue scientifique PLOS One, éditée par la Public Library of Science. 

Sur le même sujet

Handicapés : vivre avec une prothèse

Handicapés : vivre avec une prothèse

Vivre avec une prothèse. Comme un rayon de soleil après les brumes d’une amputation. Remarcher, retrouver sa j...

Lire

Chute des cheveux : et si c’est à cause de la thyroïde ?

Chute des cheveux : et si c’est à cause de la thyroïde ?

Vous avez beau essayé tous les shampooings et sérums antichute mais rien n’y fait, vos cheveux tombent toujour...

Lire

Candida Auris : un champignon qui inquiète les autorités sanitaires. 

Candida Auris : un champignon qui inquiète les autorités sanitaires. 

Le Candida auris est une espèce de champignon résistant aux médicaments anti-fongiques et provoquant des infe...

Lire

Prostate : les signes qui doivent vous a

Prostate : les signes qui doivent vous alerter

Le cancer de la prostate détient le triste record du plus fréquent des cancers masculins en France, juste avan...

Lire

Un lien entre le microbiote intestinal e

Un lien entre le microbiote intestinal et la fibromyalgie

Une équipe de chercheurs canadiens a démontré qu’il existe un lien entre le microbiote intestinal et les doule...

Lire

A lire aussi

Peut-on faire une hypoglycémie sans être diabétique ?

Peut-on faire une hypoglycémie sans être diabétique ?

L’hypoglycémie survient lorsque le taux de sucre dans le sang est trop bas. Elles est souvent associée au dia...

Lire

Manger trop vite n’est pas sans conséquences

Manger trop vite n’est pas sans conséquences

Posez-vous cette simple question : «Combien de fois au cours d’une semaine je finis un repas en moins de 10 mi...

Lire

Masques de protection contre la grippe : ce que vous devez savoir

Masques de protection contre la grippe : ce que vous devez savoir

Pour se protéger contre la grippe, il faut suivre des règles d'hygiène simples : tousser ou éternuer dans...

Lire
L'annuaire des professionnels

Sur le même sujet

Handicapés : vivre avec une prothèse

Handicapés : vivre avec une prothèse

Vivre avec une prothèse. Comme un rayon de soleil après les brumes d’une amputation. Remarcher, retrouver sa j...

Lire

Chute des cheveux : et si c’est à cause de la thyroïde ?

Chute des cheveux : et si c’est à cause de la thyroïde ?

Vous avez beau essayé tous les shampooings et sérums antichute mais rien n’y fait, vos cheveux tombent toujour...

Lire

Candida Auris : un champignon qui inquiète les autorités sanitaires. 

Candida Auris : un champignon qui inquiète les autorités sanitaires. 

Le Candida auris est une espèce de champignon résistant aux médicaments anti-fongiques et provoquant des infe...

Lire
La réponse

Bonjour Monsieur Je comprends que vous ayez des difficultés à en parler mais rassurez-vous ; vous n'avez aucune raison d'ê...

Vous avez une question?

Les sujets plus

Se raser les parties intimes, pas conseillé du tout !

Se raser les parties intimes, pas conseillé du tout !

Ça pique trop ! Ce n’est pas propre ! Bah, tout le monde le fait… Pour des raisons d’hygiène ou simplement pou...

Lire

6 choses qui vous font échouer à votre examen du permis de conduire

6 choses qui vous font échouer à votre examen du permis de conduire

Vous avez échoué à votre examen de permis de conduire ? Ou, vous vous apprêtez à passer l’examen et avez peur...

Lire
Moi

Taches blanches sur la peau ? Voici les remèdes

Taches blanches sur la peau ? Voici les remèdes

Vous avez des taches blanches sur la peau ? Elles se trouvent sur le visage, le cou, l’abdomen ou les bras et...

Lire

Votre urine sent fort ? En voici les causes !

Votre urine sent fort ? En voici les causes !

L’odeur de votre pipi ne vous interpelle pas forcément. Après tout, ce n’est qu’une odeur d’urine ! Mais parfo...

Lire

Fellation : 7 conseils pour bien lui donner du plaisir

Fellation : 7 conseils pour bien lui donner du plaisir

Ce n’est un secret pour personne : les hommes adorent qu’on leur fasse une fellation. Mais attention, pas n’im...

Lire

Masques de protection contre la grippe : ce que vous devez savoir

Masques de protection contre la grippe : ce que vous devez savoir

Pour se protéger contre la grippe, il faut suivre des règles d'hygiène simples : tousser ou éternuer dans...

Lire

Fautes éliminatoires au permis de conduire : les connaissez-vous vraiment ?

Fautes éliminatoires au permis de conduire : les connaissez-vous vraim

Passer son permis de conduire représente une étape importante de la vie, et ce, quel que soit son âge. Il rest...

Lire
Moi

Que signifient les 3 ou 4 lignes sur votre poignet ?

Que signifient les 3 ou 4 lignes sur votre poignet ?

Il est courant de lire les lignes de la main mais qu’en est-il de celles du poignet ? Parce que oui, elles ont...

Lire

Combien de cheveux avons-nous ? Pourquoi deviennent-ils blancs ? Les couper les rend-ils plus forts ? Etes-vous incollable sur les cheveux ? Faites le test pour le savoir !

Faites le test
10 question(s)

L’acné concerne uniquement les adolescents, manger du chocolat donne des boutons, il ne faut pas se maquiller quand on a de l’acné… les idées reçues concernant l’acné sont nombreuses mais sont-elles vraies ? Que savez-vous réellement de l’acné ? Faites ce test pour évaluer vos connaissances sur le sujet.

Faites le test
8 question(s)

On trouve tout un tas de produits minceur sur le marché : réducteurs d’appétit, boissons détox, pilules anti-graisses, produits allégés, etc. De plus en plus de personnes ressentent l’envie de maigrir au plus grand bonheur des laboratoires. Elles semblent bouder les alliés minceur que la nature leur offre. Mais les connaissent-ils seulement ? Et vous, saurez-vous les trouver ? Faites ce test pour évaluer vos connaissances sur les aliments minceur.

Faites le test
8 question(s)
Parlons-Nous
Vous souhaitez témoigner, partager votre expérience ? Contacter Anne Gaelle en écrivant à [email protected]

Rechercher

L'annuaire des professionnels

Message envoyé!

Merci de votre message, nous vous répondrons le plus rapidement possible.

Contactez-nous

Ce formulaire recueille votre nom, numéro de téléphone et adresse e-mail afin que nous puissions répondre à votre demande. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.

Mettez du bien-être dans votre boîte mail

Abonnez-vous à la newsletter

Merci de vous être abonné.