Obésité et sous alimentation : le double visage de la malnutrition | Objectif Santé

Obésité et sous alimentation : le double visage de la malnutrition

Plus d’un tiers des pays à faibles et moyens revenus (48 pays sur 126) est confronté simultanément à ce que les experts appellent « le double visage de la malnutrition » : l’obésité et la sous-alimentation. C’est ce que souligne un rapport publié dans la revue médicale britannique The Lancet. La faute au «système alimentaire moderne» disent les chercheurs. Ce ne sont plus des problèmes de santé publique distincts que l’on doit traiter séparément.

Obésité et sous alimentation : le double visage de la malnutrition

Le rapport est issu des travaux de 43 experts de 14 pays. Près de 2,3 milliards d’enfants et d’adultes sur la planète sont en surpoids, et plus de 150 millions d’enfants présentent un retard de croissance du à la sous-alimentation. Les deux problèmes sont particulièrement récurrents en Afrique subsaharienne (29 pays concernés), en Asie du Sud-Est (7 pays) et dans le Pacifique (9 pays).

Une nouvelle réalité nutritionnelle

La sur-alimentation ne consiste pas nécessairement à manger trop, mais à manger les mauvais aliments. Le développement économique et l’urbanisation croissants ont entraîné des changements dans les modes de vie partout dans le monde. Les gens sont plus sédentaires, bougent moins et mangent mal. Ils deviennent de plus en plus dépendants des aliments transformés ou des repas industriels. Ces aliments sont très caloriques, manquent de richesse en nutriments, mais en revanche sont riches en graisses, en sel et en sucre.

Cette nouvelle réalité nutritionnelle est due aux changements du système alimentaire. De plus en plus, les marchés de produits frais disparaissent et le nombre de supermarchés augmentent. La prise de contrôle de la chaîne alimentaire par les entreprises mondiales de l’alimentation, de la restauration et de l’agriculture ne fait qu’aggraver la situation. Et ces changements touchent autant les pays à revenu élevé que les pays à faibles et moyens revenus. 

Désormais, il n’est plus possible de classer les pays en deux catégories et touchés par des problèmes différents. Les pays à faible revenu concernés la sous-nutrition et ceux à revenu élevé et uniquement touchés par l’obésité. Obésité et sous alimentation ont un dénominateur commun. A savoir un système alimentaire qui ne fournit pas aux populations une alimentation saine, sûre et à un prix abordable. 

Des répercussions considérables

L’obésité et la sous alimentation sont désormais si liés qu’elles ont des répercussions considérables sur la santé publique et économique de ces pays. Dans les pays à faibles et moyens revenus, beaucoup ne peuvent accéder aux traitements. Soit ils sont inexistants dans le pays, soit, s’ils existent,  les personnes malades n’ont pas les moyens de les payer. Les conséquences de l’obésité et du surpoids sur la santé sont connues : maladies cardiovasculaires, diabète de type 2, développement de certains cancers voire la mort (3,4 millions de décès en 2010).  

Quand à la sous alimentation des études ont démontré qu’elle modifie en fait la physiologie d’une personne. Paradoxalement, une personne sous alimentée pendant l’enfance – et même in utero – peut, plus tard devenir obèse ou en surcharge pondérale et développer les maladies qui y sont liées.

Le problème risque de s’aggraver

En 2014, 41 millions d’enfants de moins de 5 ans dans le monde étaient en surpoids ou obèses. 159 millions d’enfants de moins de 5 ans souffraient d’un retard de croissance (le rapport taille/âge), conséquence d’une sous-alimentation chronique. Selon l’OMS, le nombre d’adolescents obèses ou sous-alimentés augmente également partout dans le monde. L’impact sur les adolescentes et/ou les femmes en âge de procréer pourrait être catastrophique : 

  • risque accru de diabète pendant la grossesse, 
  • développement ultérieur de diabète de type II, de prééclampsie, d’hypertension.
  • naissance des bébés plus gros, ce qui augmente les risques  de césarienne, de naissance prématurée, voire de bébés morts-nés. 

Traiter les deux problèmes simultanément

La résolution de ce double problème nécessite une volonté politique et des actions de santé publique. Les auteurs du rapport recommandent de traiter ces deux problèmes simultanément. Il faut procéder à des changements sociaux majeurs. Innover en matière de nutrition, revoir les systèmes alimentaires et fournir des produits de meilleure qualité. Parallèlement, les gouvernements doivent s’impliquer davantage dans des campagnes de sensibilisation sur les dangers de la malnutrition et de la sur alimentation.

Tous les acteurs sont concernés : agriculteurs, dirigeants politiques, associations de consommateurs, entreprises de la chaine alimentaire, sociétés de produits équitables et écologiques et même pour certains pays les leaders religieux. 

Ce rapport est publié par la prestigieuse revue médicale britannique The Lancet.

Sur le même sujet

Confinement : astuces pour éviter la prise de poids

Confinement : astuces pour éviter la prise de poids

Télétravail, cloitré avec ou sans enfants, manque d’activité physique, stress… Beaucoup se demandent comment é...

Lire

Conseils pour manger moins de sucre au quotidien

Conseils pour manger moins de sucre au quotidien

L’une de vos résolutions pour la nouvelle année est d’avoir une alimentation plus saine ? Voici nos conseils p...

Lire

La vitamine B9 : véritable alliée des femmes enceintes

La vitamine B9 : véritable alliée des femmes enceintes

Une grossesse est un instant privilégié dans la vie d’une femme. Pour assurer le bon développement de son enfa...

Lire

Vegan, végétarien ou omnivore : comment

Vegan, végétarien ou omnivore : comment éviter les carences nutritionn

Un régime alimentaire sain et équilibré fournit en quantité suffisante tous les nutriments essentiels à l’orga...

Lire

Manger avec ses doigts est beaucoup plus

Manger avec ses doigts est beaucoup plus sain

«Tiens bien ta cuillère». «Ne manges pas avec tes doigts»… Des principes de «bonnes manières» que l’on nous in...

Lire

A lire aussi

Visières de protection : sont-elles efficaces ?

Visières de protection : sont-elles efficaces ?

Et si pour se protéger du coronavirus, on portait tous une visière de protection ? Facilement lavable, réutili...

Lire

6 hacks pour vivre 20 ans de plus en bonne santé

6 hacks pour vivre 20 ans de plus en bonne santé

Hackez vos routines quotidiennes pour optimiser votre santé !...

Lire

Le syndrome de la cabane : comment y faire face ?

Le syndrome de la cabane : comment y faire face ?

Cela fait des semaines, des mois que vous vivez confiné et vous appréhendez le déconfinement. Une période qui...

Lire
L'annuaire des professionnels

Sur le même sujet

Confinement : astuces pour éviter la prise de poids

Confinement : astuces pour éviter la prise de poids

Télétravail, cloitré avec ou sans enfants, manque d’activité physique, stress… Beaucoup se demandent comment é...

Lire

Conseils pour manger moins de sucre au quotidien

Conseils pour manger moins de sucre au quotidien

L’une de vos résolutions pour la nouvelle année est d’avoir une alimentation plus saine ? Voici nos conseils p...

Lire

La vitamine B9 : véritable alliée des femmes enceintes

La vitamine B9 : véritable alliée des femmes enceintes

Une grossesse est un instant privilégié dans la vie d’une femme. Pour assurer le bon développement de son enfa...

Lire
La réponse

Bonjour Monsieur Je comprends que vous ayez des difficultés à en parler mais rassurez-vous ; vous n'avez aucune raison d'ê...

Vous avez une question?

Les sujets plus

Se raser les parties intimes, pas conseillé du tout !

Se raser les parties intimes, pas conseillé du tout !

Ça pique trop ! Ce n’est pas propre ! Bah, tout le monde le fait… Pour des raisons d’hygiène ou simplement pou...

Lire

6 choses qui vous font échouer à votre examen du permis de conduire

6 choses qui vous font échouer à votre examen du permis de conduire

Vous avez échoué à votre examen de permis de conduire ? Ou, vous vous apprêtez à passer l’examen et avez peur...

Lire
Moi

Taches blanches sur la peau ? Voici les remèdes

Taches blanches sur la peau ? Voici les remèdes

Vous avez des taches blanches sur la peau ? Elles se trouvent sur le visage, le cou, l’abdomen ou les bras et...

Lire

Votre urine sent fort ? En voici les causes !

Votre urine sent fort ? En voici les causes !

L’odeur de votre pipi ne vous interpelle pas forcément. Après tout, ce n’est qu’une odeur d’urine ! Mais parfo...

Lire

Fellation : 7 conseils pour bien lui donner du plaisir

Fellation : 7 conseils pour bien lui donner du plaisir

Ce n’est un secret pour personne : les hommes adorent qu’on leur fasse une fellation. Mais attention, pas n’im...

Lire

Combien de cheveux avons-nous ? Pourquoi deviennent-ils blancs ? Les couper les rend-ils plus forts ? Etes-vous incollable sur les cheveux ? Faites le test pour le savoir !

Faites le test
10 question(s)

L’acné concerne uniquement les adolescents, manger du chocolat donne des boutons, il ne faut pas se maquiller quand on a de l’acné… les idées reçues concernant l’acné sont nombreuses mais sont-elles vraies ? Que savez-vous réellement de l’acné ? Faites ce test pour évaluer vos connaissances sur le sujet.

Faites le test
8 question(s)

On trouve tout un tas de produits minceur sur le marché : réducteurs d’appétit, boissons détox, pilules anti-graisses, produits allégés, etc. De plus en plus de personnes ressentent l’envie de maigrir au plus grand bonheur des laboratoires. Elles semblent bouder les alliés minceur que la nature leur offre. Mais les connaissent-ils seulement ? Et vous, saurez-vous les trouver ? Faites ce test pour évaluer vos connaissances sur les aliments minceur.

Faites le test
8 question(s)
Parlons-Nous
Vous souhaitez témoigner, partager votre expérience ? Contacter Anne Gaelle en écrivant à [email protected]

Rechercher

L'annuaire des professionnels

Message envoyé!

Merci de votre message, nous vous répondrons le plus rapidement possible.

Contactez-nous

Ce formulaire recueille votre nom, numéro de téléphone et adresse e-mail afin que nous puissions répondre à votre demande. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.

Mettez du bien-être dans votre boîte mail

Abonnez-vous à la newsletter

Merci de vous être abonné.