Ecouter de la musique pour prévenir les crises d’épilepsie | Objectif Santé

Ecouter de la musique pour prévenir les crises d’épilepsie

En France, l’épilepsie affecte la vie quotidienne de plus de 500.000 personnes, dont 250.000 jeunes de moins de 20 ans. Troubles de la mémoire, convulsions, fatigue très importante… sont les symptômes de cette maladie. Mais une découverte pourrait changer les choses. Selon une étude américaine, écouter de la musique pourrait aider à prévenir les crises d’épilepsie.

Ecouter de la musique pour prévenir les crises d’épilepsie

L’épilepsie n’est pas une maladie très agréable. Elle peut avoir des milliers de causes, divers symptômes cliniques, et les patients peuvent présenter une très grande variété de handicaps. Toutefois, il y a un point commun : des neurones et/ou des réseaux de neurones s’activent brutalement de façon intense et coordonnée. 

Dans environ 80% des cas d’épilepsie, les crises semblent commencer dans le lobe temporal. Or cette zone du cerveau est aussi chargée de «traiter» la musique. Des chercheurs de l’université d’État de l’Ohio (USA) se sont donc intéressés à l’étude des effets de la musique sur le cerveau des personnes épileptiques.

Mozart et John Coltrane

De septembre 2012 à mai 2014, les chercheurs ont suivi 21 personnes atteintes d’épilepsie. Les chercheurs ont mesuré la capacité de leur cerveau à traiter de la musique. Ces résultats ont été comparé aux analyses faites chez des personnes ne souffrant pas d’épilepsie. L’activité cérébrale des deux groupes a été réalisée grâce à un électroencéphalogramme qui a permis de produire des graphiques détaillés.

L’enregistrement a commencé avec 10 mn de silence. Puis les participants ont écouté  « My Favorite Things » de John Coltrane et la Sonate pour deux pianos en ré majeur (KV 448) de Mozart dans un ordre aléatoire. 

Un niveau d’activité cérébrale plus élevé 

Les chercheurs ont constaté que l’activité des ondes cérébrales était nettement plus élevée lorsque les deux groupes de sujets écoutaient de la musique. Toutefois, le cerveau des personnes épileptiques se synchronisait davantage avec la musique que celui des personnes ne souffrant pas de ce trouble. La synchronisation n’a pas déclenché de crises et s’est produite dans le lobe temporal du cerveau.

Selon les scientifiques, la musique modifie la synchronisation des neurones ou le schéma de l’activité électrique dans le cerveau. Elle a cette capacité à normaliser ce schéma de manière à réduire la propension des cerveaux à avoir des crises.

La musique pourrait-elle être une thérapie complémentaire ? 

A l’heure actuelle, certains médicaments permettent de diminuer le nombre de crises. Mais aucun traitement ne permet de prévenir les crises. Les résultats de cette étude montrent qu’il existe une possibilité que la musique puisse modifier  la fréquence des crises. Parce que la musique modifie le fonctionnement des ondes cérébrales. 

Toutefois, les médecins estiment qu’elle ne pourrait pas remplacer les thérapies médicamenteuses actuelles. En revanche, la musique pourrait tout à fait être utilisée comme thérapie complémentaire pour aider à prévenir les crises d’épilepsie. Une bonne nouvelle pour 50 millions de personnes  concernées par la maladie.

Les résultats de cette étude ont été présentés au congrès annuel de l’American Epilepsy Society (AES)  en 2019.

Sur le même sujet

Alzheimer : quand les pertes de mémoire apparaissent-elles vraiment ?

Alzheimer : quand les pertes de mémoire apparaissent-elles vraiment ?

L’Alzheimer est une maladie neurodégénérative qui entraine un déclin des facultés cognitives et de la mémoire....

Lire

Alzheimer : comprendre les causes pour prévenir ou retarder la maladie

Alzheimer : comprendre les causes pour prévenir ou retarder la maladie

La maladie d’Alzheimer est la forme la plus répandue de démence, terme générique utilisé pour décrire la perte...

Lire

Quelle différence entre le coma et la mort cérébrale ?

Quelle différence entre le coma et la mort cérébrale ?

Nous savons qu’il s’agit de deux situations extrêmement dangereuses mais ont-elles les mêmes incidences sur le...

Lire

Névralgie pudendale : lorsque s’asseoir

Névralgie pudendale : lorsque s’asseoir devient pénible

Souvent confondue avec des pathologies gynécologiques, la névralgie pudentale renvoie à la compression d’un ne...

Lire

Alzheimer : définition, symptômes, compl

Alzheimer : définition, symptômes, complications et traitements

Avec les années qui passent, nous craignons tous les maladies et l’Alzheimer fait partie de celles qui sont le...

Lire

A lire aussi

8 signes de la présence des souris chez vous

8 signes de la présence des souris chez vous

Les souris sont généralement nocturnes et peuvent rester longtemps cachées avant que vous ne commenciez à soup...

Lire

Que ressent un homme lorsque sa femme gagne plus que lui ?

Que ressent un homme lorsque sa femme gagne plus que lui ?

Pendant des siècles, l'homme a été considéré comme le seul soutien de famille. Mais aujourd’hui, de plus...

Lire

Les sports qui peuvent vous aider à vivre plus longtemps

Les sports qui peuvent vous aider à vivre plus longtemps

On le sait : toute activité physique vous aide à vivre en bonne santé et aussi plus longtemps. Mais le type d...

Lire
L'annuaire des professionnels

Sur le même sujet

Alzheimer : quand les pertes de mémoire apparaissent-elles vraiment ?

Alzheimer : quand les pertes de mémoire apparaissent-elles vraiment ?

L’Alzheimer est une maladie neurodégénérative qui entraine un déclin des facultés cognitives et de la mémoire....

Lire

Alzheimer : comprendre les causes pour prévenir ou retarder la maladie

Alzheimer : comprendre les causes pour prévenir ou retarder la maladie

La maladie d’Alzheimer est la forme la plus répandue de démence, terme générique utilisé pour décrire la perte...

Lire

Quelle différence entre le coma et la mort cérébrale ?

Quelle différence entre le coma et la mort cérébrale ?

Nous savons qu’il s’agit de deux situations extrêmement dangereuses mais ont-elles les mêmes incidences sur le...

Lire
La réponse

Bonjour Monsieur Je comprends que vous ayez des difficultés à en parler mais rassurez-vous ; vous n'avez aucune raison d'ê...

Vous avez une question?

Les sujets plus

Se raser les parties intimes, pas conseillé du tout !

Se raser les parties intimes, pas conseillé du tout !

Ça pique trop ! Ce n’est pas propre ! Bah, tout le monde le fait… Pour des raisons d’hygiène ou simplement pou...

Lire

6 choses qui vous font échouer à votre examen du permis de conduire

6 choses qui vous font échouer à votre examen du permis de conduire

Vous avez échoué à votre examen de permis de conduire ? Ou, vous vous apprêtez à passer l’examen et avez peur...

Lire
Moi

Taches blanches sur la peau ? Voici les remèdes

Taches blanches sur la peau ? Voici les remèdes

Vous avez des taches blanches sur la peau ? Elles se trouvent sur le visage, le cou, l’abdomen ou les bras et...

Lire

Votre urine sent fort ? En voici les causes !

Votre urine sent fort ? En voici les causes !

L’odeur de votre pipi ne vous interpelle pas forcément. Après tout, ce n’est qu’une odeur d’urine ! Mais parfo...

Lire

Fellation : 7 conseils pour bien lui donner du plaisir

Fellation : 7 conseils pour bien lui donner du plaisir

Ce n’est un secret pour personne : les hommes adorent qu’on leur fasse une fellation. Mais attention, pas n’im...

Lire

Combien de cheveux avons-nous ? Pourquoi deviennent-ils blancs ? Les couper les rend-ils plus forts ? Etes-vous incollable sur les cheveux ? Faites le test pour le savoir !

Faites le test
10 question(s)

L’acné concerne uniquement les adolescents, manger du chocolat donne des boutons, il ne faut pas se maquiller quand on a de l’acné… les idées reçues concernant l’acné sont nombreuses mais sont-elles vraies ? Que savez-vous réellement de l’acné ? Faites ce test pour évaluer vos connaissances sur le sujet.

Faites le test
8 question(s)

On trouve tout un tas de produits minceur sur le marché : réducteurs d’appétit, boissons détox, pilules anti-graisses, produits allégés, etc. De plus en plus de personnes ressentent l’envie de maigrir au plus grand bonheur des laboratoires. Elles semblent bouder les alliés minceur que la nature leur offre. Mais les connaissent-ils seulement ? Et vous, saurez-vous les trouver ? Faites ce test pour évaluer vos connaissances sur les aliments minceur.

Faites le test
8 question(s)
Parlons-Nous
Vous souhaitez témoigner, partager votre expérience ? Contacter Anne Gaelle en écrivant à [email protected]

Rechercher

L'annuaire des professionnels

Message envoyé!

Merci de votre message, nous vous répondrons le plus rapidement possible.

Contactez-nous

Ce formulaire recueille votre nom, numéro de téléphone et adresse e-mail afin que nous puissions répondre à votre demande. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.

Mettez du bien-être dans votre boîte mail

Abonnez-vous à la newsletter

Merci de vous être abonné.