Pourquoi ce coronavirus est si mortel et difficile à vaincre | Objectif Santé

Pourquoi ce coronavirus est si mortel et difficile à vaincre

Le nouveau coronavirus qui met la population mondiale à l’arrêt n’est pas un organisme vivant. Ce n’est guère plus qu’un paquet de matériel génétique entouré d’une enveloppe protéique en forme de pics qui mène une existence proche de celle d’un zombie. Sa taille équivaut à un millième de la largeur d’un cil. Alors pourquoi est-il si mortel et difficile à vaincre ?

Pourquoi ce coronavirus est si mortel et difficile à vaincre

Les virus ont passé des milliards d’années à perfectionner l’art de survivre sans vivre – une stratégie effroyablement efficace. Parce que même s’ils ne sont pas vivants, dès qu’ils pénètrent dans les voies respiratoires d’un être humain, ils détournent les cellules de l’hôte pour créer des millions d’autres versions de lui-même. Alors que les chercheurs s’affairent à mettre au point des médicaments et des vaccins contre cette maladie, voici un aperçu scientifique de ce à quoi ils sont confrontés.

Des caractéristiques perverses

Les virus respiratoires ont tendance à infecter et à se répliquer en deux endroits : dans le nez et la gorge, où ils sont très contagieux, ou plus bas dans les poumons, où ils se propagent moins facilement mais sont beaucoup plus mortels. Ce nouveau coronavirus, le SRAS-CoV-2, combine les deux. Il se loge dans les voies respiratoires supérieures, et devient très contagieux dès qu’une personne tousse ou éternue. Mais chez certains patients, il peut se loger profondément dans les poumons, et là, il est mortel. Cette combinaison lui confère la contagiosité de certains rhumes et en même temps une partie de la mortalité de son proche cousin moléculaire, le SRAS. 

Autre caractéristique perverse de ce virus : ses symptômes apparaissent moins facilement que ceux du SRAS. Ce qui signifie que les gens le transmettent souvent à d’autres avant même de savoir qu’ils sont infectés.

Les plus contagieux et les plus difficiles à tuer.

Le SRAS-CoV-2, comme ses cousins le SRAS, le MERS et le virus Ebola sont des zoonoses – elles sont passées d’une population animale à l’homme. Et elles sont toutes causées par des virus qui codent leur matériel génétique en ARN. Ce sont les virus les plus contagieux et les plus difficiles à tuer. 

En dehors d’un hôte, les virus sont en sommeil : aucun métabolisme, ni de mouvement ni la capacité de se reproduire. Lorsque les virus rencontrent un hôte, ils utilisent des protéines à leur surface pour débloquer et envahir les cellules de l’hôte. Ils prennent ensuite le contrôle de la machinerie moléculaire de ces cellules pour assembler les matériaux nécessaires à la fabrication d’autres virus.  

Parmi les virus à ARN, les coronavirus – nommés d’après les pics de protéines qui les ornent comme les pointes d’une couronne – sont uniques par leur taille et leur relative sophistication. Ils sont trois fois plus gros que les agents pathogènes qui causent la dengue et sont capables de produire des protéines supplémentaires qui renforcent leur efficacité. Ainsi, ils peuvent muter plus rapidement que les bactéries et ont une grande capacité d’adaptation à leur environnement. 

Des cambrioleurs destructeurs

Une fois à l’intérieur d’une cellule, un virus peut faire 10 000 copies de lui-même en quelques heures. En quelques jours, la personne infectée transportera des centaines de millions de particules virales dans chaque cuillère à café de son sang.L’attaque déclenche une réponse intense du système immunitaire de l’hôte. La température du corps s’élève, provoquant de la fièvre. Des armées de globules blancs mangeurs de germes envahissent la région infectée. C’est souvent cette réaction qui fait qu’une personne se sent malade.

Andrew Pekosz, virologue à l’université Johns Hopkins, a comparé les virus à des cambrioleurs particulièrement destructeurs : Ils s’introduisent dans votre maison, mangent votre nourriture, utilisent vos biens, vos vêtements et ont 10 000 bébés. «Et ensuite, ils quittent l’endroit en laissant tout derrière eux», a-t-il déclaré. Malheureusement, les humains ont peu de défenses contre ces cambrioleurs.

Les plus difficiles à tuer

Les virus fonctionnent à notre insu. N’ayant pas de machine cellulaire propre, ils s’entremêlent avec les nôtres. Leurs protéines sont nos protéines. Leurs faiblesses sont nos faiblesses. La plupart des médicaments qui pourraient leur faire du mal nous feraient du mal aussi.

Les médicaments antiviraux ciblent les protéines produites par le virus (en utilisant notre matériel cellulaire) dans le cadre de son processus de multiplication. Ces protéines sont uniques à chaque virus. Cela signifie que les médicaments qui combattent une maladie ne fonctionnent pas forcément sur d’autres. Et comme les virus évoluent rapidement, les scientifiques doivent constamment développer de nouveaux médicaments. C’est pourquoi les patients prennent souvent un « cocktail » d’antiviraux. 

Le SRAS-CoV-2 est un virus particulièrement énigmatique. Il envahit les cellules de la même façon que son cousin le SRAS, mais son comportement est différent. Il est excessivement contagieux, voyage vite d’une personne à l’autre, mais il ne semble pas évoluer très vite. Ce qui donne aux scientifiques des raisons d’être optimistes pour  développer des vaccins. 

En attendant, nous explique Karla Kirkegaard, virologiste à Stanford, les meilleures armes dont nous disposons contre le coronavirus sont les mesures de santé publique –  la distanciation sociale, le confinement – et notre propre système immunitaire. Et il y a une chose que l’on peut remarquer dans les luttes contres les épidémies.  Les mesures de confinement se sont révélées efficaces pour ralentir le développement des maladies. Ainsi, sans ces mesures – création de lieux de confinement, déplacements interdits – déjà connues et mises en place au Moyen-Age, la peste aurait fait bien plus de ravages. 

Sur le même sujet

Un vaccin universel contre toutes les souches de la grippe

Un vaccin universel contre toutes les souches de la grippe

Pourquoi se faire vacciner chaque année contre la grippe ? Parce que le virus mute en permanence et différente...

Lire

«Cracher du sang» : un symptôme à ne pas négliger

«Cracher du sang» : un symptôme à ne pas négliger

Le fait de cracher du sang - l’hémoptysie en terme médical - n'est pas une maladie en soi mais peut révél...

Lire

Coronavirus : la durée de vie d’un postillon

Coronavirus : la durée de vie d’un postillon

On sait que, comme la grippe, le SARS-CoV-2, responsable de la maladie Covid-19, se transmet principalement pa...

Lire

«Cracher du sang» : un symptôme à ne pa

«Cracher du sang» : un symptôme à ne pas négliger

Le fait de cracher du sang - l’hémoptysie en terme médical - n'est pas une maladie en soi mais peut révél...

Lire

Comment l’épidémie de coronavirus va-t-e

Comment l’épidémie de coronavirus va-t-elle se terminer ?

Depuis sa première apparition en Chine, le nouveau coronavirus a franchi les frontières, contaminé plus de 4,3...

Lire

A lire aussi

Qu’est-ce exactement qu’une maladie rare ?

Qu’est-ce exactement qu’une maladie rare ?

Les maladies rares ne sont pas aussi rares que vous pourriez le penser. Une seule maladie rare peut n’affecter...

Lire

Recette du Fondant au chocolat « spécial Fête des mères »

Recette du Fondant au chocolat « spécial Fête des mères »

Ne laissez pas le confinement vous empêcher de célébrer cette belle journée dédiée aux mamans ! Préparez lui c...

Lire

Port du masque : conseils pour prévenir les irritations

Port du masque : conseils pour prévenir les irritations

Porter un masque fait désormais partie de notre vie quotidienne. Et il sera probablement nécessaire de le port...

Lire
L'annuaire des professionnels

Sur le même sujet

Un vaccin universel contre toutes les souches de la grippe

Un vaccin universel contre toutes les souches de la grippe

Pourquoi se faire vacciner chaque année contre la grippe ? Parce que le virus mute en permanence et différente...

Lire

«Cracher du sang» : un symptôme à ne pas négliger

«Cracher du sang» : un symptôme à ne pas négliger

Le fait de cracher du sang - l’hémoptysie en terme médical - n'est pas une maladie en soi mais peut révél...

Lire

Coronavirus : la durée de vie d’un postillon

Coronavirus : la durée de vie d’un postillon

On sait que, comme la grippe, le SARS-CoV-2, responsable de la maladie Covid-19, se transmet principalement pa...

Lire
La réponse

Bonjour Monsieur Je comprends que vous ayez des difficultés à en parler mais rassurez-vous ; vous n'avez aucune raison d'ê...

Vous avez une question?

Les sujets plus

Se raser les parties intimes, pas conseillé du tout !

Se raser les parties intimes, pas conseillé du tout !

Ça pique trop ! Ce n’est pas propre ! Bah, tout le monde le fait… Pour des raisons d’hygiène ou simplement pou...

Lire

6 choses qui vous font échouer à votre examen du permis de conduire

6 choses qui vous font échouer à votre examen du permis de conduire

Vous avez échoué à votre examen de permis de conduire ? Ou, vous vous apprêtez à passer l’examen et avez peur...

Lire
Moi

Taches blanches sur la peau ? Voici les remèdes

Taches blanches sur la peau ? Voici les remèdes

Vous avez des taches blanches sur la peau ? Elles se trouvent sur le visage, le cou, l’abdomen ou les bras et...

Lire

Votre urine sent fort ? En voici les causes !

Votre urine sent fort ? En voici les causes !

L’odeur de votre pipi ne vous interpelle pas forcément. Après tout, ce n’est qu’une odeur d’urine ! Mais parfo...

Lire

Fellation : 7 conseils pour bien lui donner du plaisir

Fellation : 7 conseils pour bien lui donner du plaisir

Ce n’est un secret pour personne : les hommes adorent qu’on leur fasse une fellation. Mais attention, pas n’im...

Lire

Combien de cheveux avons-nous ? Pourquoi deviennent-ils blancs ? Les couper les rend-ils plus forts ? Etes-vous incollable sur les cheveux ? Faites le test pour le savoir !

Faites le test
10 question(s)

L’acné concerne uniquement les adolescents, manger du chocolat donne des boutons, il ne faut pas se maquiller quand on a de l’acné… les idées reçues concernant l’acné sont nombreuses mais sont-elles vraies ? Que savez-vous réellement de l’acné ? Faites ce test pour évaluer vos connaissances sur le sujet.

Faites le test
8 question(s)

On trouve tout un tas de produits minceur sur le marché : réducteurs d’appétit, boissons détox, pilules anti-graisses, produits allégés, etc. De plus en plus de personnes ressentent l’envie de maigrir au plus grand bonheur des laboratoires. Elles semblent bouder les alliés minceur que la nature leur offre. Mais les connaissent-ils seulement ? Et vous, saurez-vous les trouver ? Faites ce test pour évaluer vos connaissances sur les aliments minceur.

Faites le test
8 question(s)
Parlons-Nous
Vous souhaitez témoigner, partager votre expérience ? Contacter Anne Gaelle en écrivant à [email protected]

Rechercher

L'annuaire des professionnels

Message envoyé!

Merci de votre message, nous vous répondrons le plus rapidement possible.

Contactez-nous

Ce formulaire recueille votre nom, numéro de téléphone et adresse e-mail afin que nous puissions répondre à votre demande. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.

Mettez du bien-être dans votre boîte mail

Abonnez-vous à la newsletter

Merci de vous être abonné.