Le groupe sanguin est-il lié au risque COVID-19 ? | Objectif Santé

Le groupe sanguin est-il lié au risque COVID-19 ?

Il y a une nouvelle information sur le COVID-19 que vous avez peut-être lue ou entendue. Il y aurait un lien entre le groupe sanguin et le risque de contracter le COVID-19. Les personnes du groupe A sont plus sensibles au nouveau coronavirus que ceux du groupe O. Mais dans quelle mesure ces informations sont-elles fiables ? Et devrions-nous modifier notre comportement selon notre type sanguin ?

Le groupe sanguin est-il lié au risque COVID-19 ?

Plus de malades du groupe A et moins de malades du groupe O

Ce sont les chercheurs de la Southern University of Science and Technology, à Shenzhen, en Chine qui ont mené cette étude. Elle a porté sur 2 173 patients atteints de COVID-19 dans trois hôpitaux de Wuhan et de Shenzhen. L’équipe de chercheurs a examiné la répartition des groupes sanguins dans la population de chaque région. Puis ils ont comparé ces résultats à leur échantillon de patients atteints du virus, dans le mêmes régions.

Ils ont constaté que les personnes du groupe A étaient plus vulnérables à l’infection (20% de risque en plus) et avaient tendance à développer des symptômes plus graves. En revanche,  les personnes du groupe sanguin O avaient un «risque nettement plus faible» de contracter la maladie (33% de risque en moins). Et cela, peu importe l’âge ou le sexe.  

Des résultats à prendre avec précaution

Tout d’abord, les auteurs ont mis leur document d’étude en ligne en prépublication. Cela signifie qu’elle n’a pas été examinée par d’autres scientifiques afin de confirmer ou non sa fiabilité. Pour qu’un article soit publié – c’est à dire validé scientifiquement – une groupe de scientifiques doit  vérifier si la méthode, l’analyse et les conclusions tirées des données sont fiables. Ce processus d’examen par les pairs – appelé « peer-review » –  est destiné à éliminer les erreurs, les mauvaises interprétations ou les méthodes de recherche imparfaites. Les prépublications permettent aux scientifiques de présenter leurs premières conclusions sur un sujet et de susciter un débat avec d’autres experts.

D’autre part, l’étude a effectivement montré qu’il y avait plus de malades du groupe A et moins de malades du groupe O. Mais pour autant, on ne peut pas en conclure que les personnes du groupe O seront immunisées et que celles du groupe A seront malades. Loin de là. Mais cela soulève un sujet fascinant : la façon dont nos groupes sanguins peuvent modifier la façon dont nous sommes affectés par certains virus.

Groupe sanguin et infection

Le sang peut être classé en plusieurs catégories basées sur la présence de molécules ou «antigènes» particuliers. Ces molécules se trouvent à la surface des cellules sanguines. Si vous êtes du groupe A vous avez des molécules de type A, pour le groupe B, les molécules sont de types B. Si vous possédez les deux molécules vous êtes du groupe AB. Et quand vous n’avez aucune de ces molécules vous êtes du groupe O. Or, notre système immunitaire considère que toute molécule qui n’apparait pas dans notre propre cellule est une molécule étrangère qu’il faut tuer. C’est pour cela que ces informations sont importantes pour les dons du sang et les transfusions sanguines. 

On sait déjà que certains virus – par exemple, les norovirus – exploitent directement ces différences. Ainsi, le novovirus dit «de Norwalk» – qui entraine des gastro-entérites – affecte plus les personnes du groupe O.  Alors que  l’hépatite B affecte plutôt les personnes du groupe A. Quant au SRAS, cousin du  SARS-Cov-2. (Covid-19), les personnes du groupe O seraient moins sensibles à l’infection, selon une étude de 2005.

Le nouveau coronavirus pourrait-il exploiter les différences dans nos groupes sanguins ? 

Pour l’instant, nous ne le savons tout simplement pas. Même les auteurs de l’étude en Chine n’en sont pas sûrs. Mais ils suggèrent que cela pourrait avoir un rapport avec les anticorps anti-A que possèdent les groupes B et O. Selon eux, ces anti-A interagissent au moment de la liaison du virus sur nos cellules et freinent le processus infectieux. Ce n’est qu’une hypothèse basée sur une étude réalisée en 2008 et qui présentait un modèle mathématique de transmission du virus du SRAS. A l’époque déjà, les chercheurs avaient conclu que ces anticorps anti-A et anti-B pouvaient contribuer à protéger contre certaines maladies virales mais … «à l’échelle d’une population».

Ce qui signifie qu’il ne faut pas tenir compte des résultats à l’échelle d’un individu mais à l’échelle d’une population pour savoir si les groupes sanguins confèrent un avantage ou un désavantage face à ce virus. En revanche, ces résultats peuvent être utiles dans le cadre de la recherche d’un traitement contre le Covid-19.

Que retenir ? 

Les conclusions de cette étude par les chercheurs chinois ne sont, pour l’instant que des hypothèses.  Et jusqu’à ce que nous en sachions plus, ne les prenez pas pour un scoop. Surtout, ne partez pas du principe que vous avez moins de risques d’être atteint par le Covid-19 parce que vous êtes du groupe O. La seule façon de vous protéger c’est de rester chez vous et d’adopter les bons gestes et notamment de respecter les gestes barrières.  

Sur le même sujet

Pourquoi est-ce important de bien suivre son traitement ?

Pourquoi est-ce important de bien suivre son traitement ?

Le respect de la posologie signifie que vous devez prendre vos médicaments comme ils vous ont été prescrits. L...

Lire

En médecine, le risque zéro n'existe pas, que faire ?

En médecine, le risque zéro n'existe pas, que faire ?

Comme pour tous les humains, les médecins et autres praticiens peuvent faire des erreurs. Malheureusement, en...

Lire

Quelle différence entre épidémie et pandémie ?

Quelle différence entre épidémie et pandémie ?

C’est officiel : l’épidémie de Covid-19 est désormais une «pandémie». Le directeur général de l’Organisation m...

Lire

La découverte d’un nouvel antibiotique g

La découverte d’un nouvel antibiotique grâce à l’intelligence artifici

Depuis 2012, les infections résistantes aux antibiotiques dépassent les 50%, contre 2,1% en 2001. Selon les ex...

Lire

L'hyperandrogénie ou l’excès d’hormones

L'hyperandrogénie ou l’excès d’hormones masculines

L'hyperandrogénie a récemment fait les gros titres, car l’athlète sud-africaine, Caster Semenya, s’est vu...

Lire

A lire aussi

Graines de cannabis : recettes et effets santé du cannabis

Graines de cannabis : recettes et effets santé du cannabis

L'utilisation de graines de cannabis est facile. Vous pouvez ajouter des salades, du yaourt, des smoothie...

Lire

Astuces pour avoir des cheveux qui brillent

Astuces pour avoir des cheveux qui brillent

S’il y a bien une chose que l’on souhaite avoir, nous les filles, ce sont des cheveux qui brillent aussi bien...

Lire

Déconfinement : faut-il se mettre au régime ?

Déconfinement : faut-il se mettre au régime ?

Grignotages réguliers, cuisine toute la journée, apéritif vidéo, stress,… Il n’est pas surprenant que vous aye...

Lire
L'annuaire des professionnels

Sur le même sujet

Pourquoi est-ce important de bien suivre son traitement ?

Pourquoi est-ce important de bien suivre son traitement ?

Le respect de la posologie signifie que vous devez prendre vos médicaments comme ils vous ont été prescrits. L...

Lire

En médecine, le risque zéro n'existe pas, que faire ?

En médecine, le risque zéro n'existe pas, que faire ?

Comme pour tous les humains, les médecins et autres praticiens peuvent faire des erreurs. Malheureusement, en...

Lire

Quelle différence entre épidémie et pandémie ?

Quelle différence entre épidémie et pandémie ?

C’est officiel : l’épidémie de Covid-19 est désormais une «pandémie». Le directeur général de l’Organisation m...

Lire
La réponse

Bonjour Monsieur Je comprends que vous ayez des difficultés à en parler mais rassurez-vous ; vous n'avez aucune raison d'ê...

Vous avez une question?

Les sujets plus

Se raser les parties intimes, pas conseillé du tout !

Se raser les parties intimes, pas conseillé du tout !

Ça pique trop ! Ce n’est pas propre ! Bah, tout le monde le fait… Pour des raisons d’hygiène ou simplement pou...

Lire

6 choses qui vous font échouer à votre examen du permis de conduire

6 choses qui vous font échouer à votre examen du permis de conduire

Vous avez échoué à votre examen de permis de conduire ? Ou, vous vous apprêtez à passer l’examen et avez peur...

Lire
Moi

Taches blanches sur la peau ? Voici les remèdes

Taches blanches sur la peau ? Voici les remèdes

Vous avez des taches blanches sur la peau ? Elles se trouvent sur le visage, le cou, l’abdomen ou les bras et...

Lire

Votre urine sent fort ? En voici les causes !

Votre urine sent fort ? En voici les causes !

L’odeur de votre pipi ne vous interpelle pas forcément. Après tout, ce n’est qu’une odeur d’urine ! Mais parfo...

Lire

Fellation : 7 conseils pour bien lui donner du plaisir

Fellation : 7 conseils pour bien lui donner du plaisir

Ce n’est un secret pour personne : les hommes adorent qu’on leur fasse une fellation. Mais attention, pas n’im...

Lire

Combien de cheveux avons-nous ? Pourquoi deviennent-ils blancs ? Les couper les rend-ils plus forts ? Etes-vous incollable sur les cheveux ? Faites le test pour le savoir !

Faites le test
10 question(s)

L’acné concerne uniquement les adolescents, manger du chocolat donne des boutons, il ne faut pas se maquiller quand on a de l’acné… les idées reçues concernant l’acné sont nombreuses mais sont-elles vraies ? Que savez-vous réellement de l’acné ? Faites ce test pour évaluer vos connaissances sur le sujet.

Faites le test
8 question(s)

On trouve tout un tas de produits minceur sur le marché : réducteurs d’appétit, boissons détox, pilules anti-graisses, produits allégés, etc. De plus en plus de personnes ressentent l’envie de maigrir au plus grand bonheur des laboratoires. Elles semblent bouder les alliés minceur que la nature leur offre. Mais les connaissent-ils seulement ? Et vous, saurez-vous les trouver ? Faites ce test pour évaluer vos connaissances sur les aliments minceur.

Faites le test
8 question(s)
Parlons-Nous
Vous souhaitez témoigner, partager votre expérience ? Contacter Anne Gaelle en écrivant à [email protected]

Rechercher

L'annuaire des professionnels

Message envoyé!

Merci de votre message, nous vous répondrons le plus rapidement possible.

Contactez-nous

Ce formulaire recueille votre nom, numéro de téléphone et adresse e-mail afin que nous puissions répondre à votre demande. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.

Mettez du bien-être dans votre boîte mail

Abonnez-vous à la newsletter

Merci de vous être abonné.