Coronavirus : peut-on utiliser un masque «fait maison» ? | Objectif Santé

Coronavirus : peut-on utiliser un masque «fait maison» ?

Au début de l’épidémie de coronavirus, on nous avait expliqué que porter un masque était inutile pour se protéger. Mais ces derniers jours, les services de santé publique – CDC aux Etats-Unis, Académie de Médecine en France – recommandent de généraliser le port du masque. Qu’est ce qui a changé ? Et face à la pénurie de masques, peut-on utiliser un masque «fait maison»? Ou encore un bandana, une écharpe, un foulard ? Sont-ils efficaces ?

Coronavirus : peut-on utiliser un masque «fait maison» ?

Qu’est-ce qui a changé ? 

Les scientifiques ont découvert qu’une personne peut être contagieuse jusqu’à deux jours avant de présenter les premiers symptômes. «Cela explique la rapidité avec laquelle le virus se propage», a déclaré le Dr Redfield, directeur du CDC. Il savent aussi que certains individus (25 % des personnes infectées ) sont asymptomatiques (infectées mais ne présentant pas de symptômes) mais peuvent propager l’infection.  Chose que l’on ne savait pas au début de la pandémie actuelle. Il est donc difficile de recommander que seules les personnes malades portent des masques pour se protéger, «car on ne sait clairement pas qui est malade et qui ne l’est pas», a déclaré le Dr.Allison Aiello. Ce professeur d’épidémiologie à la Gillings School of Global Public Health de Chapel Hill (Université de Caroline du Nord), a effectué des recherches sur l’efficacité des masques.

Vers un port généralisé du masque ? 

Il y a ceux qui sont «pour» et ceux qui sont «contre». Et les deux camps ont de fervents partisans. 

  • Les «contre» : Ils pensent que les preuves scientifiques disponibles ne montrent pas que les masques sont suffisamment efficaces dans les lieux publics pour justifier une recommandation de masse. L’OMS, notamment, estime que le port d’un masque peut donner aux gens un « faux sentiment de sécurité ». Cela les incite à ignorer les recommandations de base, comme les gestes barrières, le lavage des mains et la distanciation sociale. Ils pensent également que le port d’un masque peut involontairement encourager les gens à se toucher davantage le visage.  
  • Les «pour» : Ils se réfèrent aux études scientifiques qui ont montré que les masques peuvent protéger les personnes en bonne santé contre les symptômes des maladies de type grippal. De même, des recherches publiées par Cambridge University Press en 2013 ont démontré que même les masques en tissu faits maison réduisaient «considérablement» la quantité de gouttelettes projetées et potentiellement infectieuses. Ainsi, le port généralisé du masque permettrait aux personnes asymptomatiques de ne pas propager l’infection. Le Pr Bricaire, infectiologue français, prend l’exemple de l’Asie où le masque est non seulement une mesure de prévention mais aussi un acte de civisme pendant une épidémie. 

Se couvrir le visage même sans masque ? 

Tous les scientifiques «pro masques» rappellent que les masques permettent d’éviter de contaminer les autres, bien plus qu’à se protéger soi-même. L’objectif du masque est de réduire les sources de transmission et non de se protéger de la contamination.  

Le professeur KK Cheng, spécialiste de santé publique à l’université de Birmingham (Angleterre) a été interrogé par l’AFP. Il estime que « cela fonctionne si tout le monde en porte, et dans ce cas, un masque très basique suffit, car un bout de tissu peut bloquer les projections» émises par un malade. «Ce n’est pas parfait, mais c’est beaucoup mieux que rien», conclut-il. 

Un masque «grand public» ou «alternatif»

L’Académie de Médecine recommandent le port d’un masque «grand public» appelé aussi «alternatif» pendant et après la période de confinement. Face à la floraison de masques – aux qualités hétérogènes et  quelque fois douteuses – en vente sur les réseaux sociaux, l’Association française de normalisation (Afnor) a mis en ligne des patrons pour la confection de masques barrières. Leur guide à destination des  particuliers et des «néofabricants propose un type de masque labellisé et validé par 150 experts.  Mais, précise l’Afnor, ce masque alternatif en tissu ne sert qu’à éviter la projection de gouttelettes. Il est utile lors des déplacements (courses par exemple) mais ne remplace pas les gestes barrières et ne peut pas être utilisé en milieu hospitalier.  

Bandanas et foulards

Les CDC estiment, de leur côté que, lorsque des masques chirurgicaux ne sont pas disponibles, on peut utiliser des bandanas et des foulards. Mais, précise les CDC, en suivant quelques consignes. 

  • Le tissu doit couvrir à la fois le nez et la bouche.
  • Assurez-vous que votre masque est confortable afin de ne pas avoir à l’ajuster sans cesse et d’éviter de vous toucher le visage.
  • Lavez-vous les mains avec du savon avant et après avoir touché votre visage ou vos masques.
  • Lavez fréquemment ces masques en tissu – idéalement après chaque utilisation, ou au moins tous les jours. 
  • Placez bandanas et foulards dans un sac jusqu’à ce qu’ils puissent être lavés avec du savon et de l’eau chaude (60° pendant 30 minutes minimum)
  • N’utilisez pas de bandanas ou d’écharpes qui ne peuvent pas rester sur votre visage (tissu trop «glissant») ou s’ils sont troués ou déchirés.

Le port d’un masque sera probablement «mieux que rien» si l’on veut éviter de propager la maladie. A condition de le porter correctement, de le nettoyer souvent, de vous laver les mains, de continuer à ne pas vous toucher le visage et de respecter les distances de sécurité en public.  Si vous voulez porter un masque en pensant à ses avantages,  n’oubliez non plus ses limites. 

Sur le même sujet

Pourquoi est-on fatigué après une opération chirurgicale ?

Pourquoi est-on fatigué après une opération chirurgicale ?

Avez-vous remarqué que vous vous sentez toujours plus ou moins fatigué après une intervention chirurgicale ? M...

Lire

Constituer sa boite à pharmacie maison

Constituer sa boite à pharmacie maison

À quand remonte la dernière fois que vous avez jetez un oeil dans votre boite à pharmacie ? Savez vous vraimen...

Lire

Médicaments et personnes âgées : précautions à prendre

Médicaments et personnes âgées : précautions à prendre

C’est bien connu : la plupart des personnes âgée prennent beaucoup de médicaments. En moyenne 7 par jour, selo...

Lire

Médicaments et personnes âgées : précaut

Médicaments et personnes âgées : précautions à prendre

C’est bien connu : la plupart des personnes âgée prennent beaucoup de médicaments. En moyenne 7 par jour, selo...

Lire

Pourquoi la nuit j'ai la peau qui gratte

Pourquoi la nuit j'ai la peau qui gratte ?

Avoir la peau qui gratte ce n’est pas très agréable. Mais quand ces démangeaisons surviennent la nuit, c’est c...

Lire

A lire aussi

Les erreurs à ne plus commettre avec ses sous-vêtements

Les erreurs à ne plus commettre avec ses sous-vêtements

Lorsqu’il s’agit de choses qui sont mauvaises pour la santé, on pense au sucre, au gras, au tabac, à l’alcool...

Lire

Placer son argent, comment ça marche ?

Placer son argent, comment ça marche ?

Tout d’abord, il est nécessaire d’avoir une vue d’ensemble des différents types de produit d’investissement di...

Lire

Pourquoi l’insuline fait-elle grossir ?

Pourquoi l’insuline fait-elle grossir ?

La prise de poids est un effet secondaire fréquent chez les personnes qui prennent de l’insuline – une hormone...

Lire
L'annuaire des professionnels

Sur le même sujet

Pourquoi est-on fatigué après une opération chirurgicale ?

Pourquoi est-on fatigué après une opération chirurgicale ?

Avez-vous remarqué que vous vous sentez toujours plus ou moins fatigué après une intervention chirurgicale ? M...

Lire

Constituer sa boite à pharmacie maison

Constituer sa boite à pharmacie maison

À quand remonte la dernière fois que vous avez jetez un oeil dans votre boite à pharmacie ? Savez vous vraimen...

Lire

Médicaments et personnes âgées : précautions à prendre

Médicaments et personnes âgées : précautions à prendre

C’est bien connu : la plupart des personnes âgée prennent beaucoup de médicaments. En moyenne 7 par jour, selo...

Lire
La réponse

Bonjour Monsieur Je comprends que vous ayez des difficultés à en parler mais rassurez-vous ; vous n'avez aucune raison d'ê...

Vous avez une question?

Les sujets plus

Se raser les parties intimes, pas conseillé du tout !

Se raser les parties intimes, pas conseillé du tout !

Ça pique trop ! Ce n’est pas propre ! Bah, tout le monde le fait… Pour des raisons d’hygiène ou simplement pou...

Lire

6 choses qui vous font échouer à votre examen du permis de conduire

6 choses qui vous font échouer à votre examen du permis de conduire

Vous avez échoué à votre examen de permis de conduire ? Ou, vous vous apprêtez à passer l’examen et avez peur...

Lire
Moi

Taches blanches sur la peau ? Voici les remèdes

Taches blanches sur la peau ? Voici les remèdes

Vous avez des taches blanches sur la peau ? Elles se trouvent sur le visage, le cou, l’abdomen ou les bras et...

Lire

Votre urine sent fort ? En voici les causes !

Votre urine sent fort ? En voici les causes !

L’odeur de votre pipi ne vous interpelle pas forcément. Après tout, ce n’est qu’une odeur d’urine ! Mais parfo...

Lire

Fellation : 7 conseils pour bien lui donner du plaisir

Fellation : 7 conseils pour bien lui donner du plaisir

Ce n’est un secret pour personne : les hommes adorent qu’on leur fasse une fellation. Mais attention, pas n’im...

Lire

Combien de cheveux avons-nous ? Pourquoi deviennent-ils blancs ? Les couper les rend-ils plus forts ? Etes-vous incollable sur les cheveux ? Faites le test pour le savoir !

Faites le test
10 question(s)

L’acné concerne uniquement les adolescents, manger du chocolat donne des boutons, il ne faut pas se maquiller quand on a de l’acné… les idées reçues concernant l’acné sont nombreuses mais sont-elles vraies ? Que savez-vous réellement de l’acné ? Faites ce test pour évaluer vos connaissances sur le sujet.

Faites le test
8 question(s)

On trouve tout un tas de produits minceur sur le marché : réducteurs d’appétit, boissons détox, pilules anti-graisses, produits allégés, etc. De plus en plus de personnes ressentent l’envie de maigrir au plus grand bonheur des laboratoires. Elles semblent bouder les alliés minceur que la nature leur offre. Mais les connaissent-ils seulement ? Et vous, saurez-vous les trouver ? Faites ce test pour évaluer vos connaissances sur les aliments minceur.

Faites le test
8 question(s)
Parlons-Nous
Vous souhaitez témoigner, partager votre expérience ? Contacter Anne Gaelle en écrivant à redaction@objectifsante.mu

Rechercher

L'annuaire des professionnels

Message envoyé!

Merci de votre message, nous vous répondrons le plus rapidement possible.

Contactez-nous

Ce formulaire recueille votre nom, numéro de téléphone et adresse e-mail afin que nous puissions répondre à votre demande. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.

Mettez du bien-être dans votre boîte mail

Abonnez-vous à la newsletter

Merci de vous être abonné.