Ne lisez plus les mauvaises nouvelles le matin | Objectif Santé

Ne lisez plus les mauvaises nouvelles le matin

Catastrophes naturelles, attentats terroristes, taux de chômage en hausse, violences, scandales financiers et politiques, … Tout une liste de mauvaises nouvelles qui font la une dans les médias, le matin. Vous trouvez que c’est déprimant ? C’est pire : commencer la journée avec de mauvaises nouvelles est terrible pour votre santé mentale. Et la science l’a prouvé. Pourquoi ? Comment faire autrement ?

Ne lisez plus les mauvaises nouvelles le matin

Pourquoi la plupart des nouvelles sont des mauvaises nouvelles ? 

Ce phénomène est étroitement lié à ce que les scientifiques appellent le «biais de négativité». En tant qu’êtres humains, nous sommes habitués à rechercher et à nous souvenir des mauvaises nouvelles. Nous avons évolué de cette manière afin de répondre aux menaces potentielles, en considérant les mauvaises nouvelles comme des signaux possibles afin d’éviter un danger. En fait, il semble que nous soyons attirés par les catastrophes, les récits de mauvaises actions ou des histoires qui font peur... Alors les mauvaises nouvelles font vendre.  

Une overdose de mauvaises nouvelles

Ajourd’hui, c’est l’overdose d’infos et bien évidemment de mauvaises nouvelles ! Pourquoi ? Parce que ça fait vendre. Quelque soit le type de journal, papier ou en ligne, il y a plus de mauvaises nouvelles que de bonnes. Et même s’il y en a des bonnes, les mauvaises nouvelles sont toujours mieux couvertes. Que ce soit le «bip» d’une alerte d’infos sur votre téléphone, les bulletins réguliers à la radio, les bandeaux d’information à la télévision, les histoires qui apparaissent sur Facebook et même les bavardages au bureau. Donc, pratiquement tout ce que vous voyez, lisez et entendez comporte un élément négatif. Quel impact cela a t-il sur nous ? C’est ce qu’ont voulu savoir Shawn Achor, chercheur à Harvard, Michelle Gielan, psychologue, et Arianna Huffington, fondatrice du Huffington Post. 

Mauvaises nouvelles vs bonne nouvelles

La mise en place de l’étude a été simple. L’ équipe a voulu tester l’effet d’une brève exposition à une information sur un groupe de 110 volontaires. La moitié d’entre eux ont lu pendant trois minutes le lot de mauvaises nouvelles habituelles que l’on trouve régulièrement dans les journaux. L’autre moitié a lu des histoires plus édifiantes et plus positives. Des enfants défavorisés qui luttaient pour gagner un concours scolaire. L’histoire d’un homme d’âge mur qui enfin obtenait son baccalauréat.  

Absolument personne n’a été surpris de voir qu’après cette expérience, ce dernier groupe était plus joyeux que le premier.  Mais «les effets ont été beaucoup plus importants et dramatiques que ce à quoi nous nous attendions» affirment les auteurs de l’étude

3 minutes de mauvaises nouvelles  = 8 heures de mauvaise humeur. 

Les personnes qui ne regardaient que trois minutes d’informations négatives le matin avaient 27 % plus de chances de se sentir déprimées six à huit heures plus tard  que les personnes qui ont lu les bonnes nouvelles ont remarqué les chercheurs. En clair, quelques minutes seulement à jeter un coup d’œil sur des titres négatifs risquent de gâcher votre humeur pour toute la journée. Il faut souligner que cette étude date de 2015. Les gros titres d’aujourd’hui sont encore plus toxiques !…

Les chercheurs avancent même que ces humeurs négatives générées par une exposition, même minime, à de mauvaises nouvelles suffisent à affecter nos performances au travail. Ils s’appuient sur le concept d’ «impuissance apprise» (learned helplessness en anglais). Elle se produit lorsqu’une personne est continuellement confrontée à une situation négative et incontrôlable.  Elle finit par se dire qu’elle ne peut rien changer, même si elle en a la capacité. Et cela influence tous les aspects de sa vie. L’impuissance apprise a été liée à de faibles performances au travail et à une plus grande probabilité de dépression». 

Alors que faire ?

Faut-il éteindre la télévision, refuser les applications des journaux en ligne, filtrer toutes les informations politiques de vos médias sociaux ? Bien sûr que non. En tant que citoyens et professionnels, nous devons savoir ce qui se passe dans le monde. Mais les chercheurs proposent trois changements simples pour vous protéger des titres toxiques et rester efficace dans votre travail:

Désactivez vos alertes d’information : Comme la majorité des nouvelles sont par défaut négatives, essayez de désactiver  les alertes pendant une semaine… S’il se passe quelque chose de vraiment important, vous en entendrez parler assez tôt de toute façon.

Supprimez le bruit : Dans un avion, pour supprimer le bruit, vous mettez des écouteurs. Vous pouvez faire la même chose avec votre cerveau : le transformer en une machine à supprimer le bruit en pratiquant la micro-méditation.

Changez le ratio : Au réveil, n’allumez ni la radio, ni la télé. Commencez votre journée en écoutant une musique que vous appréciez. Prenez un bon petit déjeuner, c’est très important. Enfin, visualisez votre journée afin de classer vos priorités pour atteindre vos objectifs.

Bien sûr, c’est loin d’être facile, mais cela en vaut vraiment la peine ! Vous allez libérer votre esprit, ressentir moins d’anxiété qu’auparavant et être probablement plus lucide par rapport à la vie qui vous entoure. Allez, bon courage !

Sur le même sujet

En savoir plus sur la cynophobie ou la peur des chiens

En savoir plus sur la cynophobie ou la peur des chiens

Vous êtes avec vos amis, ils voient un chien et se ruent tous vers lui pour le câliner. Ils vous invitent à fa...

Lire
Moi

Être un gaucher : un avantage ou un inconvénient ?

Être un gaucher : un avantage ou un inconvénient ?

Pendant longtemps, les gauchers n’ont pas eu la vie facile. Ils étaient stigmatisés et parfois même considérés...

Lire
Moi

Personnalité borderline : une maladie mentale encore méconnue

Personnalité borderline : une maladie mentale encore méconnue

Les problèmes d’état limite ou le trouble de la personnalité borderline passe souvent inaperçu. Cela, parce qu...

Lire
Moi

En savoir plus sur la cynophobie ou la p

En savoir plus sur la cynophobie ou la peur des chiens

Vous êtes avec vos amis, ils voient un chien et se ruent tous vers lui pour le câliner. Ils vous invitent à fa...

Lire
Moi

Quand passer d’une pièce à une autre vou

Quand passer d’une pièce à une autre vous fait perdre la mémoire !

À qui cela n’est-il pas arrivé? : vous entrez dans une pièce pour chercher quelque chose et ... vous ne savez...

Lire
Moi

A lire aussi

Ce que dit la forme de votre corps de votre santé

Ce que dit la forme de votre corps de votre santé

Quel fruit ressemble le plus à votre silhouette, la pomme ou la poire ? Ou peut-être votre corps a t-il plus u...

Lire

Sommeil : hommes/femmes des besoins différents

Sommeil : hommes/femmes des besoins différents

Vous et votre partenaire partagez le même lit, et peut-être vous endormez vous dès que vous posez la tête sur...

Lire

Covid-19 : l’ordre d’apparition des symptômes

Covid-19 : l’ordre d’apparition des symptômes

Fièvre, toux, difficultés à respirer…Les symptômes les plus fréquents de la Covid-19 nous sont désormais bien...

Lire
L'annuaire des professionnels

Sur le même sujet

En savoir plus sur la cynophobie ou la peur des chiens

En savoir plus sur la cynophobie ou la peur des chiens

Vous êtes avec vos amis, ils voient un chien et se ruent tous vers lui pour le câliner. Ils vous invitent à fa...

Lire
Moi

Être un gaucher : un avantage ou un inconvénient ?

Être un gaucher : un avantage ou un inconvénient ?

Pendant longtemps, les gauchers n’ont pas eu la vie facile. Ils étaient stigmatisés et parfois même considérés...

Lire
Moi

Personnalité borderline : une maladie mentale encore méconnue

Personnalité borderline : une maladie mentale encore méconnue

Les problèmes d’état limite ou le trouble de la personnalité borderline passe souvent inaperçu. Cela, parce qu...

Lire
Moi
La réponse

Bonjour Monsieur Je comprends que vous ayez des difficultés à en parler mais rassurez-vous ; vous n'avez aucune raison d'ê...

Vous avez une question?

Les sujets plus

Se raser les parties intimes, pas conseillé du tout !

Se raser les parties intimes, pas conseillé du tout !

Ça pique trop ! Ce n’est pas propre ! Bah, tout le monde le fait… Pour des raisons d’hygiène ou simplement pou...

Lire

6 choses qui vous font échouer à votre examen du permis de conduire

6 choses qui vous font échouer à votre examen du permis de conduire

Vous avez échoué à votre examen de permis de conduire ? Ou, vous vous apprêtez à passer l’examen et avez peur...

Lire
Moi

Taches blanches sur la peau ? Voici les remèdes

Taches blanches sur la peau ? Voici les remèdes

Vous avez des taches blanches sur la peau ? Elles se trouvent sur le visage, le cou, l’abdomen ou les bras et...

Lire

Votre urine sent fort ? En voici les causes !

Votre urine sent fort ? En voici les causes !

L’odeur de votre pipi ne vous interpelle pas forcément. Après tout, ce n’est qu’une odeur d’urine ! Mais parfo...

Lire

Fellation : 7 conseils pour bien lui donner du plaisir

Fellation : 7 conseils pour bien lui donner du plaisir

Ce n’est un secret pour personne : les hommes adorent qu’on leur fasse une fellation. Mais attention, pas n’im...

Lire

Combien de cheveux avons-nous ? Pourquoi deviennent-ils blancs ? Les couper les rend-ils plus forts ? Etes-vous incollable sur les cheveux ? Faites le test pour le savoir !

Faites le test
10 question(s)

L’acné concerne uniquement les adolescents, manger du chocolat donne des boutons, il ne faut pas se maquiller quand on a de l’acné… les idées reçues concernant l’acné sont nombreuses mais sont-elles vraies ? Que savez-vous réellement de l’acné ? Faites ce test pour évaluer vos connaissances sur le sujet.

Faites le test
8 question(s)

On trouve tout un tas de produits minceur sur le marché : réducteurs d’appétit, boissons détox, pilules anti-graisses, produits allégés, etc. De plus en plus de personnes ressentent l’envie de maigrir au plus grand bonheur des laboratoires. Elles semblent bouder les alliés minceur que la nature leur offre. Mais les connaissent-ils seulement ? Et vous, saurez-vous les trouver ? Faites ce test pour évaluer vos connaissances sur les aliments minceur.

Faites le test
8 question(s)
Parlons-Nous
Vous souhaitez témoigner, partager votre expérience ? Contacter Anne Gaelle en écrivant à redaction@objectifsante.mu

Rechercher

L'annuaire des professionnels

Message envoyé!

Merci de votre message, nous vous répondrons le plus rapidement possible.

Contactez-nous

Ce formulaire recueille votre nom, numéro de téléphone et adresse e-mail afin que nous puissions répondre à votre demande. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.

Mettez du bien-être dans votre boîte mail

Abonnez-vous à la newsletter

Merci de vous être abonné.