Grossesse : témoignage d’une mère qui n’avait pas désiré son enfant | Objectif Santé

Grossesse : témoignage d’une mère qui n’avait pas désiré son enfant

L’annonce d’une grossesse est généralement un moment de joie intense pour les futurs parents. Joie d’une famille qui s’agrandit, joie de pouponner. Joie ? Pas toujours. Certaines grossesses portent leur lot de souffrance. Surtout quand il s’agit d’un enfant non désiré.

Grossesse : témoignage d’une mère qui n’avait pas désiré son enfant

Sandra (prénom fictif), 54 ans est mariée et mère de trois enfants. Enseignante de carrière, elle revient sur sa troisième grossesse, il y a de cela 25 ans : « J’avais déjà mes deux enfants, une adorable fille et un garçon. Mon mari et moi avions décidé de nous arrêter là pour des raisons de sécurité financière. Nous voulions offrir ce qu’il y a de mieux à nos deux enfants ».

L’avenir en décide autrement. Sandra, fervente catholique, ne prend pas la pilule et utilise la méthode naturelle comme moyen de contraception. Puis, c’est le choc. Un retard de règles, un test de grossesse positif et c’est le monde qui s’écroule : « Je me souviens avoir pleuré comme une madeleine. Comme si le ciel me tombait sur la tête. J’en ai voulu à la terre entière, à mon mari, au Bon Dieu, bref à tout le monde ! »

Ce troisième enfant ne rentre pas dans les projets de Sandra et de son mari. L’avortement étant illégal et impensable de par ses convictions religieuses, la future maman décide de garder l’enfant, mais en fait une maladie au quotidien :

« Je n’en voulais pas. Je ne désirais pas ce bébé. Je culpabilisais parce que j’étais une mauvaise mère, mais c’était plus fort que moi. Je ne l’aimais pas et je ne faisais aucun effort pour ».

Sandra n’annonce la nouvelle à personne, ni à ses amis, ni à sa famille. Elle évite les robes de grossesse, ne songe pas à acheter des vêtements pour bébé, ne prépare  même pas la chambre :

« Je pense que c’est vers le 5e mois que j’ai  commencé à le dire, et ce fut sans aucune conviction d’ailleurs. Quand je le sentais bouger, je n’avais aucun geste tendre, rien ! J’en ai parlé à mon mari, il me disait de faire des efforts, mais je n’y arrivais pas. Ce n’est pas que je ne voulais pas, c’est que je ne pouvais pas. C’était au-dessus de mes forces. Je me considérais comme une mère indigne et j’en pleurais souvent ».

À l’accouchement, les choses changent. C’est un garçon qui pousse ses premiers cris. Sandra en est tout émue : « Je le regarde et là tout change. Je me rends compte qu’il est là. Il a de petites mains, de petits pieds, c’est mon bébé et il est là… Je me demande comment j’ai fait pour ne pas le désirer. Et je me sens coupable du manque d’amour que  j’ai eu à son égard pendant ces neuf mois écoulés ».

La suite est hélas moins gaie. Le petit Jean-Noël sera l’enfant le plus difficile de cette fratrie. Turbulent, insolent et indiscipliné, il fera voir de toutes les couleurs à ses parents. S’il s’est aujourd’hui assagi, les séquelles de son enfance difficile sont là. Pour Sandra, ces blessures ne sont pas étrangères aux sentiments qu’elle a éprouvés pendant sa grossesse : « Je me dis toujours que Jean-Noël a hérité de ce caractère parce qu’il a senti dès le moment de sa conception que je ne voulais pas de lui. Que je ne l’aimais pas. Que je ne lui parlais pas.  Un enfant sent quand on l’aime. Même un fœtus le sent, j’en suis persuadée ».

Un enfant non désiré, ou quand la grossesse rime avec un immense sentiment de mal-être et de culpabilité.

A lire aussi

Sur le même sujet

Comment éviter les conflits familiaux durant les fêtes ?

Comment éviter les conflits familiaux durant les fêtes ?

Comment côtoyer un proche désagréable ? Que faire pour ne pas être grincheux en fin d'année ? Comment év...

Lire

Faut-il se mêler des disputes de nos enfants ?

Faut-il se mêler des disputes de nos enfants ?

Faut-il intervenir ou faut-il les laisser se débrouiller entre eux ? Face aux disputes de nos enfants, on est...

Lire

Comment réagir face aux gros mots des enfants ?

Comment réagir face aux gros mots des enfants ?

Votre enfant est âgé entre 5 et 7 ans et il laisse déjà échapper des gros mots. Serait-ce là une mauvaise habi...

Lire

Comment réagir face aux gros mots des en

Comment réagir face aux gros mots des enfants ?

Votre enfant est âgé entre 5 et 7 ans et il laisse déjà échapper des gros mots. Serait-ce là une mauvaise habi...

Lire

Doit-on régler ses comptes avec sa famil

Doit-on régler ses comptes avec sa famille ou simplement tourner la pa

Les rencontres familiales agissent souvent comme des déclencheurs faisant remonter à la surface de vieilles bl...

Lire

A lire aussi

Et si vous investissiez dans une maison écologique…

Et si vous investissiez dans une maison écologique…

Vous voulez vous sentir bien chez vous, tout en minimisant votre impact sur l’environnement ? Une maison écolo...

Lire

Les erreurs à ne plus commettre avec ses sous-vêtements

Les erreurs à ne plus commettre avec ses sous-vêtements

Lorsqu’il s’agit de choses qui sont mauvaises pour la santé, on pense au sucre, au gras, au tabac, à l’alcool...

Lire

Sommeil : hommes/femmes des besoins différents

Sommeil : hommes/femmes des besoins différents

Vous et votre partenaire partagez le même lit, et peut-être vous endormez vous dès que vous posez la tête sur...

Lire
L'annuaire des professionnels

Sur le même sujet

Comment éviter les conflits familiaux durant les fêtes ?

Comment éviter les conflits familiaux durant les fêtes ?

Comment côtoyer un proche désagréable ? Que faire pour ne pas être grincheux en fin d'année ? Comment év...

Lire

Faut-il se mêler des disputes de nos enfants ?

Faut-il se mêler des disputes de nos enfants ?

Faut-il intervenir ou faut-il les laisser se débrouiller entre eux ? Face aux disputes de nos enfants, on est...

Lire

Comment réagir face aux gros mots des enfants ?

Comment réagir face aux gros mots des enfants ?

Votre enfant est âgé entre 5 et 7 ans et il laisse déjà échapper des gros mots. Serait-ce là une mauvaise habi...

Lire
La réponse

Bonjour Monsieur Je comprends que vous ayez des difficultés à en parler mais rassurez-vous ; vous n'avez aucune raison d'ê...

Vous avez une question?

Les sujets plus

Se raser les parties intimes, pas conseillé du tout !

Se raser les parties intimes, pas conseillé du tout !

Ça pique trop ! Ce n’est pas propre ! Bah, tout le monde le fait… Pour des raisons d’hygiène ou simplement pou...

Lire

6 choses qui vous font échouer à votre examen du permis de conduire

6 choses qui vous font échouer à votre examen du permis de conduire

Vous avez échoué à votre examen de permis de conduire ? Ou, vous vous apprêtez à passer l’examen et avez peur...

Lire
Moi

Taches blanches sur la peau ? Voici les remèdes

Taches blanches sur la peau ? Voici les remèdes

Vous avez des taches blanches sur la peau ? Elles se trouvent sur le visage, le cou, l’abdomen ou les bras et...

Lire

Votre urine sent fort ? En voici les causes !

Votre urine sent fort ? En voici les causes !

L’odeur de votre pipi ne vous interpelle pas forcément. Après tout, ce n’est qu’une odeur d’urine ! Mais parfo...

Lire

Fellation : 7 conseils pour bien lui donner du plaisir

Fellation : 7 conseils pour bien lui donner du plaisir

Ce n’est un secret pour personne : les hommes adorent qu’on leur fasse une fellation. Mais attention, pas n’im...

Lire

Combien de cheveux avons-nous ? Pourquoi deviennent-ils blancs ? Les couper les rend-ils plus forts ? Etes-vous incollable sur les cheveux ? Faites le test pour le savoir !

Faites le test
10 question(s)

L’acné concerne uniquement les adolescents, manger du chocolat donne des boutons, il ne faut pas se maquiller quand on a de l’acné… les idées reçues concernant l’acné sont nombreuses mais sont-elles vraies ? Que savez-vous réellement de l’acné ? Faites ce test pour évaluer vos connaissances sur le sujet.

Faites le test
8 question(s)

On trouve tout un tas de produits minceur sur le marché : réducteurs d’appétit, boissons détox, pilules anti-graisses, produits allégés, etc. De plus en plus de personnes ressentent l’envie de maigrir au plus grand bonheur des laboratoires. Elles semblent bouder les alliés minceur que la nature leur offre. Mais les connaissent-ils seulement ? Et vous, saurez-vous les trouver ? Faites ce test pour évaluer vos connaissances sur les aliments minceur.

Faites le test
8 question(s)
Parlons-Nous
Vous souhaitez témoigner, partager votre expérience ? Contacter Anne Gaelle en écrivant à redaction@objectifsante.mu

Rechercher

L'annuaire des professionnels

Message envoyé!

Merci de votre message, nous vous répondrons le plus rapidement possible.

Contactez-nous

Ce formulaire recueille votre nom, numéro de téléphone et adresse e-mail afin que nous puissions répondre à votre demande. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.

Mettez du bien-être dans votre boîte mail

Abonnez-vous à la newsletter

Merci de vous être abonné.