Accroc à Facebook : liker ou ne pas liker, là est la question ! | Objectif Santé

Accroc à Facebook : liker ou ne pas liker, là est la question !

Être accroc à Facebook. Liker ou ne pas liker. Se prendre en selfie. « Unfriender » le meilleur ami d’hier qui devient le meilleur ennemi d’aujourd’hui. Parler à un « wall » en essayant de ne pas aller droit dans le mur. Facebook, drogue du quotidien ? Pour certains oui. Mais pour d’autres, Facebook est avant tout un moyen efficace de garder le contact avec les amis, partager ses joies et ses petits soucis, passer des messages politiques ou encore pour se faire de la pub.

C’est Monsieur Incontournable des réseaux sociaux en temps de période électorale. Infatigable, convaincant, jamais à court d’arguments. Christophe Troylukho, qui se définit comme un activiste 2.0, ne passe pas moins de quatre heures sur Facebook, la cyber-planète à Mark Zukerberg :

« Je considère Facebook comme une plateforme  d’engagement citoyen. Ce réseau social ne me permet non seulement de Garder le contact avec les amis et la famille d’ici et d’ailleurs, mais aussi de m’informer de l’actualité nationale et internationale. Son côté instantané me permet en deux clics et trois partages de toucher des milliers de personnes. Je ‘poste’ également des photos de moi, de mes journées, de mes balades à vélo avec mon fils ».

Pas d’addiction à Facebook, contrairement à celle que nous appellerons Luna. Des selfies à longueur de journées, des plats du jour comme de nuit, des états d’âme en dents de scie, cette jeune mère de famille sans emploi a trouvé par Facebook le moyen de combler un certain vide de son existence :

« Je me sens moins seule aujourd’hui. Grâce à mon compte et mon pseudo,  je partage ma vie avec mes amis et j’ai des admirateurs qui me font parfois des avances aussi. C’est un jeu (rires), je ne vais pas aller plus loin. Je me pourrai pas, mon mari me surveille, il est bien jaloux ! »

Cette surexposition de la vie privée sur Facebook agace Charlotte César au plus haut point. C’est pour cette raison qu’elle choisit avec soin ses amis : « Je choisis scrupuleusement avec qui je partage certaines informations.  Je ne vais pas m’étaler sur mes états d’âme et je reste toujours brève dans mes propos ». Et les photos alors ? « J’évite celles qui sont trop dénudées. Comme je suis ronde et que je l’assume, c’est le genre de message que je tiens à faire passer à travers mes photos ».

Les photos, Béatrice Bijoux Bellepeau en connaît un rayon. La dynamique proprio de Busy B utilise Facebook pour partager les photos de ses nouvelles collections. Mais il lui arrive aussi d’y passer du temps pour prendre des nouvelles des amis, surtout de ceux qui sont à l’étranger.

« Auparavant, dès que quelqu’un écrivait sur mon mur, j’étais outrée et me disais ‘Mais de quel droit’ !!! J’ai pris longtemps avant de comprendre le schmilblick ! Mais quand j’ai compris ce que cela pouvait apporter à mon entreprise, je me suis mise à fond pour maîtriser l’histoire ! Tout le monde est connecté aujourd’hui, d’une façon ou d’une autre aux réseaux sociaux ! J’y suis à fond pour capter ce flux de personnes, qui sont toutes des clientes potentielles ! Côté perso, ça me permet de garder contact avec mon fils, ma famille et mes amis à l’étranger ! »

Connectés oui, mais pas forcément contents de tout ce qui s’y passe. Si Luna est surtout excédée par le nombre de propositions indécentes reçues dès qu’elle « poste » une photo d’elle un peu olé olé, Charlotte est surtout énervée par les demandes de prêt factices : « Ce sont de vrais arnaqueurs. Et ne parlons pas de ces bondieuseries débitées à longueur de journée ! »

Christophe se dit quant à lui plus agacé par les attaques gratuites sur la personne et les infos non-vérifiées : 

« À la minute où l’info tombe sur Facebook, on la partage sans vérifier, et ça c’est un réel problème ! Et ce qui m’écœure aussi, c’est les messages à caractère raciste, de plus sous couvert de l’anonymat ».

Béatrice quant à elle exècre les règlements de compte sur Facebook, un peu comme si se crêper le chignon en ligne était tendance : « C’est d’un fatiguant ! Et puis, la tendance Big Brother me dérange aussi. Des décisions arbitraires de Facebook des fois d’interdire des ‘posts’ ou photos alors que d’autres mériteraient plus d’être sanctionnées ».

Du coup, se déconnecter de Facebook reste-il dans le domaine du possible ?

Charlotte a désactivé son compte un mois durant, sans que cela ne lui manque pour autant : « Je ne ressentais pas vraiment de manque, car c’est à ce moment que je me suis mise à la photo. Et cela m’a fait du bien ».

Béatrice s’est quant à elle fixé des limites : « J’ai établi des règles pour moi-même dès le départ, que je respecte scrupuleusement ! Si je n’ai rien posté par rapport au boulot et que je n’ai pas besoin de mesurer le taux de réactivité, je ne me connecte pas forcément ».

Christophe nous avoue qu’il pourrait le faire si cela s’avère nécessaire tandis que Luna écarquille les yeux et nous lance un grand « Non, impossible ! ».

Avec 1,01 milliards d’abonnés dans le monde et plus de 300 000 à Maurice, Facebook accroche, encore et toujours. Que l’on soit dans une logique de communiquer, de s’exprimer ou de passer un message commercial, la planète bleue de Mark Zukerberg a encore de belles rotations devant elle.

Sur le même sujet

La nomophobie, ou la peur de se trouver sans téléphone portable

La nomophobie, ou la peur de se trouver sans téléphone portable

Claustrophobie, arachnophobie, acrophobie...il y a toutes sortes de phobies, mais la phobie la plus moderne ou...

Lire

Comment avoir une relation saine avec les médias sociaux

Comment avoir une relation saine avec les médias sociaux

La plupart d’entre nous utilisons les médias sociaux sous une forme ou une autre. Rien de mal à cela. Cependan...

Lire

Sommes-nous tous devenus narcissiques ?

Sommes-nous tous devenus narcissiques ?

Depuis l’explosion des réseaux sociaux entre les stars mégalos, les «people», les anges de la téléréalité, les...

Lire

Selfies et photos, activité saine ou add

Selfies et photos, activité saine ou addiction ?

Faire des photos ou des selfies et ensuite les poster sur les réseaux sociaux, c’est tendance. Mais qu’est-ce...

Lire

Que serait le monde sans Internet ?

Que serait le monde sans Internet ?

Imaginez un monde sans Internet, sans réseaux sociaux, sans possibilité d’acheter, de faire des recherches, de...

Lire

A lire aussi

La mutuelle santé de nos jours

La mutuelle santé de nos jours

L'importance de souscrire à une bonne mutuelle santé de nos jours. Dans les circonstances actuelles, la s...

Lire

Sommeil : hommes/femmes des besoins différents

Sommeil : hommes/femmes des besoins différents

Vous et votre partenaire partagez le même lit, et peut-être vous endormez vous dès que vous posez la tête sur...

Lire

Placer son argent, comment ça marche ?

Placer son argent, comment ça marche ?

Tout d’abord, il est nécessaire d’avoir une vue d’ensemble des différents types de produit d’investissement di...

Lire
L'annuaire des professionnels

Sur le même sujet

La nomophobie, ou la peur de se trouver sans téléphone portable

La nomophobie, ou la peur de se trouver sans téléphone portable

Claustrophobie, arachnophobie, acrophobie...il y a toutes sortes de phobies, mais la phobie la plus moderne ou...

Lire

Comment avoir une relation saine avec les médias sociaux

Comment avoir une relation saine avec les médias sociaux

La plupart d’entre nous utilisons les médias sociaux sous une forme ou une autre. Rien de mal à cela. Cependan...

Lire

Sommes-nous tous devenus narcissiques ?

Sommes-nous tous devenus narcissiques ?

Depuis l’explosion des réseaux sociaux entre les stars mégalos, les «people», les anges de la téléréalité, les...

Lire
La réponse

Bonjour Monsieur Je comprends que vous ayez des difficultés à en parler mais rassurez-vous ; vous n'avez aucune raison d'ê...

Vous avez une question?

Les sujets plus

Se raser les parties intimes, pas conseillé du tout !

Se raser les parties intimes, pas conseillé du tout !

Ça pique trop ! Ce n’est pas propre ! Bah, tout le monde le fait… Pour des raisons d’hygiène ou simplement pou...

Lire

6 choses qui vous font échouer à votre examen du permis de conduire

6 choses qui vous font échouer à votre examen du permis de conduire

Vous avez échoué à votre examen de permis de conduire ? Ou, vous vous apprêtez à passer l’examen et avez peur...

Lire
Moi

Taches blanches sur la peau ? Voici les remèdes

Taches blanches sur la peau ? Voici les remèdes

Vous avez des taches blanches sur la peau ? Elles se trouvent sur le visage, le cou, l’abdomen ou les bras et...

Lire

Votre urine sent fort ? En voici les causes !

Votre urine sent fort ? En voici les causes !

L’odeur de votre pipi ne vous interpelle pas forcément. Après tout, ce n’est qu’une odeur d’urine ! Mais parfo...

Lire

Fellation : 7 conseils pour bien lui donner du plaisir

Fellation : 7 conseils pour bien lui donner du plaisir

Ce n’est un secret pour personne : les hommes adorent qu’on leur fasse une fellation. Mais attention, pas n’im...

Lire

Combien de cheveux avons-nous ? Pourquoi deviennent-ils blancs ? Les couper les rend-ils plus forts ? Etes-vous incollable sur les cheveux ? Faites le test pour le savoir !

Faites le test
10 question(s)

L’acné concerne uniquement les adolescents, manger du chocolat donne des boutons, il ne faut pas se maquiller quand on a de l’acné… les idées reçues concernant l’acné sont nombreuses mais sont-elles vraies ? Que savez-vous réellement de l’acné ? Faites ce test pour évaluer vos connaissances sur le sujet.

Faites le test
8 question(s)

On trouve tout un tas de produits minceur sur le marché : réducteurs d’appétit, boissons détox, pilules anti-graisses, produits allégés, etc. De plus en plus de personnes ressentent l’envie de maigrir au plus grand bonheur des laboratoires. Elles semblent bouder les alliés minceur que la nature leur offre. Mais les connaissent-ils seulement ? Et vous, saurez-vous les trouver ? Faites ce test pour évaluer vos connaissances sur les aliments minceur.

Faites le test
8 question(s)
Parlons-Nous
Vous souhaitez témoigner, partager votre expérience ? Contacter Anne Gaelle en écrivant à redaction@objectifsante.mu

Rechercher

L'annuaire des professionnels

Message envoyé!

Merci de votre message, nous vous répondrons le plus rapidement possible.

Contactez-nous

Ce formulaire recueille votre nom, numéro de téléphone et adresse e-mail afin que nous puissions répondre à votre demande. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.

Mettez du bien-être dans votre boîte mail

Abonnez-vous à la newsletter

Merci de vous être abonné.