Le sevrage ou quand l’allaitement fait place au biberon ! | Objectif Santé

Le sevrage ou quand l’allaitement fait place au biberon !

Le sevrage peut être une période à la fois déstabilisante pour le bébé aussi bien que pour la maman. En effet, fini les tétées ou presque… et bonjour les biberons ! Passer du lait maternel au lait industriel n’est pas une mince affaire. Doit-on sevrer avec du lait maternel ? Y a-t-il des étapes à suivre ? Des astuces pour bien réussir un sevrage ? Quoi qu’il en soit, le tout c’est d’y aller en douceur…

 Véritable soulagement pour certaines, pénible moment pour d’autres, le sevrage marque un tournant dans la vie du bébé.

Bonjour tétine, adieu mamelon !

Pour que l’étape du sevrage se déroule sans accroc, il faudrait commencer par habituer votre enfant à la tétine. Pour ce faire, vous pouvez tirer votre lait et le lui donner dans un biberon.  Afin qu’il le prenne plus facilement, l’idéal serait de tremper la tétine au préalable dans le lait maternel. Dans la mesure du possible, essayez de faire donner le biberon par une personne de votre entourage, ce peut être le papa, la grand-mère ou un autre membre de la famille. L’idée est que bébé ne vous associe plus à la tétée et pourra ainsi accepter le biberon plus facilement.

La préparation du sevrage

Si vous songez à commencer le sevrage à cause de la reprise du travail, mieux vaut commencer par le faire un mois avant. Votre bébé sera ainsi prêt le moment venu. Alors, comment s’y prendre ? Tout d’abord, commencez par remplacer petit à petit les tétées par un biberon : par exemple, la tétée du goûter ou encore celle du matin sera remplacée par un biberon. Il ne s’agit pas vraiment de refuser les tétées, mais plutôt d’initier bébé à ce nouveau mode d’alimentation.

Vous verrez que le nombre de biberons augmentera progressivement jusqu’à supprimer la fréquence des tétées. Bien sûr, ce sera à vous d’augmenter graduellement le nombre de biberons tout en réduisant  les tétées. Maintenez toujours le même rythme pour ne pas bousculer l’enfant.

Votre entourage pourrait vous aider du mieux qu’il peut dans cette aventure : le bébé acceptera par exemple d’être nourri par une tante en votre absence, ce qui vous soulagera sans doute.

Retenez que votre production de lait diminuera en même temps que la fréquence des tétées.

Quelle tétine choisir ?

Vous donnez le biberon oui, mais pensez également à la tétine ! En effet, il faudrait opter pour une qui soit la plus proche possible de celle du mamelon, c'est-à-dire avec un embout long et souple doté d’un petit trou. Ainsi, le bébé devra faire des efforts pour téter, tout comme il en a l’habitude avec le sein.

Petite astuce : renversez le biberon sur votre main pour voir si le lait coule tout seul. Si tel est le cas, il faudra songer à changer de tétine, car il ne faut en aucun cas qu’il coule. Pour savoir quelle tétine plaira le plus à bébé, vous pouvez lui en proposer une en caoutchouc et une autre en silicone. Ne vous inquiétez pas, il saura vous montrer sa préférence !

Et si bébé refuse la tétine ?

Au cas où bébé bouderait la tétine, vous pourrez lui proposer une tasse à bec. Prenez-le sur vos genoux puis inclinez doucement la tasse en la faisant couler goutte à goutte. Sinon, à l’aide d’une cuillère, faites couler doucement le lait dans le coin de sa joue, ainsi il n’avalera pas une trop grosse quantité d’un seul coup.

Vous pourrez également utiliser un compte-goutte, que vous trouverez facilement en pharmacie. Tout ce que vous aurez à faire, c’est de pomper le lait dans une tasse puis mettre l’embout dans la bouche de bébé en appuyant légèrement.

Si votre bébé est âgé de 6 mois ou plus, vous  pouvez demander au père de lui proposer un biberon le matin, de préférence un lait aromatisé à la vanille (l’idée, c’est qu’il ait un biberon au goût particulièrement agréable). Pendant que papa donne le biberon au bébé, maman, elle, peut en profiter pour se doucher et se changer, de sorte que bébé ne l’associe plus à la tétée du matin. Il est bon de savoir que le refus de la tétine ne dure habituellement pas plus de quelques jours, soit deux semaines tout au plus.

Et la maman dans tout ça ?

Pour la maman, le sevrage peut être un moment difficile sur le plan psychologique. Elle peut éprouver le sentiment de perdre l’intimité unique qui la relie à son enfant. Il est donc important que son entourage l’encourage et la choie, le temps qu’elle trouve le rythme qui lui convienne le mieux. Plus elle est sereine et détendue, plus cette étape sera moins difficile à franchir. Eh oui, une maman heureuse fait un bébé heureux ! Le sevrage, contrairement aux croyances, se joue à deux, il faut donc que les deux soient prêts à accueillir ce changement. Si jamais, vous vous sentez perdue, le mieux serait d’en parler à un spécialiste ou encore à d’autres mamans qui se retrouvent dans la même situation que vous. Grâce aux conseils et astuces de part et d’autre, vous saurez mieux gérer cette transition !

A lire aussi

 

Sur le même sujet

Allaiter son bébé en public: un geste encore tabou

Allaiter son bébé en public: un geste encore tabou

Les regards insistants et les critiques peuvent être un obstacle pour les mères qui allaitent leurs bébés en...

Lire

Dans le cadre de la semaine de l’allaitement maternel célébrée en début du mois, la Clinique Darné a organisé...

Lire

Lait infantile : lequel choisir ?

Lait infantile : lequel choisir ?

Le lait, l’aliment clé pour les bébés. Qu’il provienne de la maman ou qu’il soit fabriqué industriellement, jo...

Lire

Allaitement et allergies : que faut-il s

Allaitement et allergies : que faut-il savoir ?

Les allergies ou intolérances alimentaires nous concernent tous, quel que soit notre âge. En cas d’allergies,...

Lire

Une bonne alimentation est primordiale d

Une bonne alimentation est primordiale durant l’allaitement !

Nous savons tous que le lait maternel est l’aliment le plus adapté au nourrisson. Mais saviez-vous que ce que...

Lire

A lire aussi

Sourcils : les erreurs qui vous font paraître plus âgée

Sourcils : les erreurs qui vous font paraître plus âgée

En matière d’épilation de sourcils, personne n’est à l’abri d’une petite erreur. Sauf que certaines façons de...

Lire

Le daltonisme : symptômes, causes et traitement

Le daltonisme : symptômes, causes et traitement

En observant un géranium, le chimiste et physicien John Dalton s’est rendu compte qu’il ne voyait pas les coul...

Lire

Pourquoi est-on fatigué après une opération chirurgicale ?

Pourquoi est-on fatigué après une opération chirurgicale ?

Avez-vous remarqué que vous vous sentez toujours plus ou moins fatigué après une intervention chirurgicale ? M...

Lire
L'annuaire des professionnels

Sur le même sujet

Allaiter son bébé en public: un geste encore tabou

Allaiter son bébé en public: un geste encore tabou

Les regards insistants et les critiques peuvent être un obstacle pour les mères qui allaitent leurs bébés en...

Lire

Dans le cadre de la semaine de l’allaitement maternel célébrée en début du mois, la Clinique Darné a organisé...

Lire

Lait infantile : lequel choisir ?

Lait infantile : lequel choisir ?

Le lait, l’aliment clé pour les bébés. Qu’il provienne de la maman ou qu’il soit fabriqué industriellement, jo...

Lire
La réponse

Bonjour Monsieur Je comprends que vous ayez des difficultés à en parler mais rassurez-vous ; vous n'avez aucune raison d'ê...

Vous avez une question?

Les sujets plus

Se raser les parties intimes, pas conseillé du tout !

Se raser les parties intimes, pas conseillé du tout !

Ça pique trop ! Ce n’est pas propre ! Bah, tout le monde le fait… Pour des raisons d’hygiène ou simplement pou...

Lire

6 choses qui vous font échouer à votre examen du permis de conduire

6 choses qui vous font échouer à votre examen du permis de conduire

Vous avez échoué à votre examen de permis de conduire ? Ou, vous vous apprêtez à passer l’examen et avez peur...

Lire
Moi

Taches blanches sur la peau ? Voici les remèdes

Taches blanches sur la peau ? Voici les remèdes

Vous avez des taches blanches sur la peau ? Elles se trouvent sur le visage, le cou, l’abdomen ou les bras et...

Lire

Votre urine sent fort ? En voici les causes !

Votre urine sent fort ? En voici les causes !

L’odeur de votre pipi ne vous interpelle pas forcément. Après tout, ce n’est qu’une odeur d’urine ! Mais parfo...

Lire

Fellation : 7 conseils pour bien lui donner du plaisir

Fellation : 7 conseils pour bien lui donner du plaisir

Ce n’est un secret pour personne : les hommes adorent qu’on leur fasse une fellation. Mais attention, pas n’im...

Lire

Combien de cheveux avons-nous ? Pourquoi deviennent-ils blancs ? Les couper les rend-ils plus forts ? Etes-vous incollable sur les cheveux ? Faites le test pour le savoir !

Faites le test
10 question(s)

L’acné concerne uniquement les adolescents, manger du chocolat donne des boutons, il ne faut pas se maquiller quand on a de l’acné… les idées reçues concernant l’acné sont nombreuses mais sont-elles vraies ? Que savez-vous réellement de l’acné ? Faites ce test pour évaluer vos connaissances sur le sujet.

Faites le test
8 question(s)

On trouve tout un tas de produits minceur sur le marché : réducteurs d’appétit, boissons détox, pilules anti-graisses, produits allégés, etc. De plus en plus de personnes ressentent l’envie de maigrir au plus grand bonheur des laboratoires. Elles semblent bouder les alliés minceur que la nature leur offre. Mais les connaissent-ils seulement ? Et vous, saurez-vous les trouver ? Faites ce test pour évaluer vos connaissances sur les aliments minceur.

Faites le test
8 question(s)
Parlons-Nous
Vous souhaitez témoigner, partager votre expérience ? Contacter Anne Gaelle en écrivant à [email protected]

Rechercher

L'annuaire des professionnels

Message envoyé!

Merci de votre message, nous vous répondrons le plus rapidement possible.

Contactez-nous

Ce formulaire recueille votre nom, numéro de téléphone et adresse e-mail afin que nous puissions répondre à votre demande. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.

Mettez du bien-être dans votre boîte mail

Abonnez-vous à la newsletter

Merci de vous être abonné.