Maladie de Parkinson : une pathologie affectant le mouvement contrôlé | Objectif Santé

Maladie de Parkinson : une pathologie affectant le mouvement contrôlé

La maladie de Parkinson est d’origine neurodégénérative et affecte progressivement le mouvement volontaire et contrôlé. Elle est causée par la destruction graduelle des neurones situés dans une région spécifique du cerveau appelée la substance noire. Ces cellules sont responsables de la production de la dopamine, un neurotransmetteur servant de messager entre les cellules cérébrales contrôlant les mouvements du corps.

Maladie de Parkinson : une pathologie affectant le mouvement contrôlé

C’est souvent à partir de 50 - 70 ans que les premiers troubles liés à la maladie de Parkinson apparaissent. Souvent confondus avec les signes de vieillesse, c’est lorsque les symptômes s’aggravent que le diagnostic devient plus évident. Et lorsque le diagnostic tombe enfin, on croit que 60 % à 80 % des cellules de la substance noire ont été déjà détruites.

 

Sommaire :

Les causes de la maladie de Parkinson

La cause de la destruction progressive des neurones est encore inconnue. Selon les scientifiques, il s’agirait d’un ensemble de facteurs à la fois génétiques et environnementaux. Il semblerait toutefois qu’ils soient tombés d’accord sur une chose : la génétique serait le facteur prédominant conduisant à l’apparition de la maladie avant l’âge de 50 ans, tandis que les facteurs environnementaux joueraient un rôle plus important que l’hérédité.

Quelques facteurs environnementaux mis en cause :

  • Une intoxication au monoxyde de carbone ou au manganèse
  • Une exposition prolongée ou précoce à des pesticides et autres polluants chimiques
  • La MPTP, une drogue qui contamine parfois l’héroïne et qui provoque l’apparition soudaine d’une forme grave et irréversible de la maladie. 

Les symptômes de la maladie de Parkinson

Les symptômes affectant la motricité se manifestent souvent d’un seul côté du corps et s’étendent à l’autre moitié après quelques années.

Dans la plupart des cas, le premier symptôme est l’apparition de « tremblements rythmiques non contrôlables d’une main », suivi de la tête et des jambes. Ces tremblements apparaissent principalement au repos ou en période de stress. Cependant, certains malades ne présentent aucun symptôme. À noter qu’un tremblement survenant lors d’une action, par exemple en soulevant un objet, n’est pas un symptôme de Parkinson.

Les symptômes les plus courants  Autres symptômes parfois observés 
• les tremblements  • fatigue 

• la lenteur et la rigidité 
 
• élocution lente 
• des problèmes d’équilibre 
• difficulté à écrire 

• une rigidité musculaire • posture voûtée
   
• constipation 
  
• troubles du sommeil

Le syndrome parkinsonien regroupe les symptômes semblables à la maladie de Parkinson et peut se manifester chez certaines personnes sans pour autant que le diagnostic du Parkinson soit posé. En fait, il existe un ensemble de maladies dites de « syndrome parkinsonien » et la maladie de Parkinson à proprement parler apparaît dans 85 cas sur 100. Les troubles du mouvement sont aussi des symptômes des maladies de syndrome parkinsonien bien que leur physiologie soit différente. En effet, le syndrome parkinsonien est dû à un déséquilibre du système cholinergique plutôt qu’au déficit en dopamine.

Les facteurs pouvant contribuer à l’apparition d’un syndrome parkinsonien sont entre autres : des dommages au cerveau causés par un traumatisme ou une tumeur, de petits accidents vasculaires cérébraux ou encore la prise de médicaments pour traiter les nausées, l’épilepsie, l’hypertension ou les troubles psychiatriques. Plusieurs autres maladies neurologiques peu fréquentes se manifestent aussi par un syndrome parkinsonien.

Les personnes à risque et les facteurs de risque

  • Les personnes âgées de 55 ans et plus.
  • Les hommes. En effet, ils sont plus victimes de la maladie que les femmes pour des raisons encore inconnues.
  • Une personne ayant des antécédents familiaux de maladie de Parkinson présente un risque plus élevé de développer la maladie. Mais le facteur génétique est plus important surtout lorsque le malade est jeune. 

Il semblerait que la dépression soit un facteur prédisposant à la maladie de Parkinson. Bien que cette hypothèse n’ait pas encore été vérifiée, il est possible qu’il s’agisse chez certains, une manifestation précoce de la maladie.

Quels traitements pour la maladie de Parkinson ?

Malheureusement, il n’existe pas encore de traitements pouvant guérir cette maladie. Cependant, il est possible d’atténuer les symptômes qu’elle provoque en utilisant des médicaments, mais aussi en prenant d’autres mesures adaptées. De manière générale, il est possible de contrôler les symptômes grâce à un traitement personnalisé.

Le traitement médicamenteux de la maladie

e traitement médicamenteux est axé principalement sur l’utilisation de la L-dopa (ou levodopa) qui a permis de mieux prendre en charge la maladie. Mais il ne faut pas oublier que le médicament doit être pris le plus tard à cause des nombreux effets indésirables qu’il peut provoquer. En effet, ces médicaments permettent de compenser le manque de dopamine qui découle de la destruction des cellules de la substance noire. Et tant que la L-dopa n’est pas essentielle au traitement, d’autres médicaments seront utilisés, à savoir les agonistes dopaminergiques.

Le traitement chirurgical du Parkinson

La neurostimulation ou stimulation cérébrale profonde est le traitement chirurgical utilisé pour soigner les cas particulièrement graves de la maladie de Parkinson. Tous les malades ne sont pas concernés par ce traitement. En effet, il vise particulièrement les personnes qui ne répondent plus de manière optimale au traitement médicamenteux à base de L-dopa. Durant l’intervention, une électrode est implantée dans le cerveau. Des impulsions électriques sont alors envoyées par l’intermédiaire d’un stimulateur afin de réduire les mouvements involontaires et les tremblements. Les résultats sont parfois spectaculaires.

La rééducation

Il s’agit d’un élément important pour la prise en charge des malades atteints de Parkinson. Dès que les premiers signes de la maladie apparaissent, il est nécessaire de faire des exercices de kinésithérapie afin de :

  • éviter de prendre de mauvaises postures
  • limiter les raideurs
  • conserver ses muscles en adoptant des exercices adaptés
  • limiter les contractures et les spasmes musculaires

Dans la même logique, il convient aussi de se tourner vers un orthophoniste afin d’aider le malade à surmonter les problèmes affectant l’écriture et l’élocution.

D’autres solutions thérapeutiques

En complément d’un suivi médical, il est aussi possible d’opter pour d’autres approches pouvant être utiles. Nous pensons notamment à l’acupuncture, l’acupressure, la technique Alexander (une forme de rééducation posturale qui a pour but de déshabituer les malades aux mauvaises postures au profit des bonnes) ou encore une cure thermale.

Comment prévenir cette maladie ?

Il n’y a encore aucun moyen de prévenir l’apparition de cette maladie. Toutefois, les recherches menées sur le sujet indiquent :

  • Que les hommes consommant des boissons à base de caféine comme le café, le thé ou encore le cola à raison de 1 à 4 tasses par jour pourraient bénéficier d’un effet protecteur contre la maladie de Parkinson. Nous parlons ici d’études de cohorte de grande envergure. Cependant, celles-ci ne démontrent pas le même effet chez les femmes.
  • Par ailleurs, il semblerait également que les personnes dépendantes à la cigarette seraient moins à risque, car la nicotine entraînerait la stimulation de la dopamine permettant ainsi de compenser le manque chez les malades. Quoi qu’il en soit, cet « avantage » ne pèse pas lourd sur la balance si l’on considère les répercussions que peut avoir le tabac sur la santé.

Lire aussi le témoignage d'Isabelle dont l'époux souffre de cette maladie

 

Sur le même sujet

Alzheimer : comprendre les causes pour prévenir ou retarder la maladie

Alzheimer : comprendre les causes pour prévenir ou retarder la maladie

La maladie d’Alzheimer est la forme la plus répandue de démence, terme générique utilisé pour décrire la perte...

Lire

Épilepsie : savoir la reconnaître, la soigner et la prévenir

Épilepsie : savoir la reconnaître, la soigner et la prévenir

Épilepsie provient d’un mot grec qui signifie « être saisi ». D’ailleurs, dans beaucoup de cas, la crise d’épi...

Lire

Sophie, 12 ans, atteinte de microcéphalie

Sophie, 12 ans, atteinte de microcéphalie

Sophie a 12 ans. Les médecins lui ont diagnostiqué la pathologie de la microcéphalie alors qu’elle n’avait que...

Lire

La démence sénile : faisons le point sur

La démence sénile : faisons le point sur cette maladie

« Ayo mo nepli cav ar li mwa ! » Qui ne s’est jamais plaint de sa grand-mère, de son grand-père ou d’une vieil...

Lire

Alzheimer : quand les pertes de mémoire

Alzheimer : quand les pertes de mémoire apparaissent-elles vraiment ?

L’Alzheimer est une maladie neurodégénérative qui entraine un déclin des facultés cognitives et de la mémoire....

Lire

A lire aussi

Mon enfant a de mauvaises fréquentations, que faire ?

Mon enfant a de mauvaises fréquentations, que faire ?

Lorsqu’un enfant grandit, il choisit lui-même ses activités, ses vêtements, ses amis… Et que faire lorsque ses...

Lire

Digestion : démêlons le vrai du faux

Digestion : démêlons le vrai du faux

La plupart d’entre nous avons une idée assez vague du fonctionnement de la digestion. Mais surtout il existe d...

Lire

Ces anciennes maladies font leur retour

Ces anciennes maladies font leur retour

L’humanité a passé les cents dernières années à éradiquer certaines des maladies les plus désagréables de la p...

Lire
L'annuaire des professionnels

Sur le même sujet

Alzheimer : comprendre les causes pour prévenir ou retarder la maladie

Alzheimer : comprendre les causes pour prévenir ou retarder la maladie

La maladie d’Alzheimer est la forme la plus répandue de démence, terme générique utilisé pour décrire la perte...

Lire

Épilepsie : savoir la reconnaître, la soigner et la prévenir

Épilepsie : savoir la reconnaître, la soigner et la prévenir

Épilepsie provient d’un mot grec qui signifie « être saisi ». D’ailleurs, dans beaucoup de cas, la crise d’épi...

Lire

Sophie, 12 ans, atteinte de microcéphalie

Sophie, 12 ans, atteinte de microcéphalie

Sophie a 12 ans. Les médecins lui ont diagnostiqué la pathologie de la microcéphalie alors qu’elle n’avait que...

Lire
La réponse

Bonjour Monsieur Je comprends que vous ayez des difficultés à en parler mais rassurez-vous ; vous n'avez aucune raison d'ê...

Vous avez une question?

Les sujets plus

Se raser les parties intimes, pas conseillé du tout !

Se raser les parties intimes, pas conseillé du tout !

Ça pique trop ! Ce n’est pas propre ! Bah, tout le monde le fait… Pour des raisons d’hygiène ou simplement pou...

Lire

6 choses qui vous font échouer à votre examen du permis de conduire

6 choses qui vous font échouer à votre examen du permis de conduire

Vous avez échoué à votre examen de permis de conduire ? Ou, vous vous apprêtez à passer l’examen et avez peur...

Lire
Moi

Votre urine sent fort ? En voici les causes !

Votre urine sent fort ? En voici les causes !

L’odeur de votre pipi ne vous interpelle pas forcément. Après tout, ce n’est qu’une odeur d’urine ! Mais parfo...

Lire

Fellation : 7 conseils pour bien lui donner du plaisir

Fellation : 7 conseils pour bien lui donner du plaisir

Ce n’est un secret pour personne : les hommes adorent qu’on leur fasse une fellation. Mais attention, pas n’im...

Lire

Les positions sexuelles qui peuvent endommager le pénis

Les positions sexuelles qui peuvent endommager le pénis

Si les positions du Kamasutra permettent de mettre un peu de piment dans la vie sexuelle, elles peuvent aussi...

Lire

Le paraphimosis : une urgence médicale

Le paraphimosis : une urgence médicale

Le paraphimosis est une affection du prépuce qui ne peut survenir que chez les hommes et les garçons non circ...

Lire

Le Corossol peut-il aider à traiter le cancer ?

Le Corossol peut-il aider à traiter le cancer ?

Dans le but de guérir le cancer, de nombreuses personnes se tournent vers des remèdes alternatifs. Le corossol...

Lire

Le glutamate : un véritable danger pour la santé

Le glutamate : un véritable danger pour la santé

On entend tous parler du glutamate et de ses méfaits pour la santé, mais que savons-nous exactement du glutama...

Lire

Le papier aluminium, votre nouvel antidouleur préféré ?

Le papier aluminium, votre nouvel antidouleur préféré ?

« Ayo mama partou fer mal ! » Nous sommes nombreux à souffrir de douleurs : au cou, aux épaules, au dos, aux g...

Lire

L’acné concerne uniquement les adolescents, manger du chocolat donne des boutons, il ne faut pas se maquiller quand on a de l’acné… les idées reçues concernant l’acné sont nombreuses mais sont-elles vraies ? Que savez-vous réellement de l’acné ? Faites ce test pour évaluer vos connaissances sur le sujet.

Faites le test
8 question(s)

On trouve tout un tas de produits minceur sur le marché : réducteurs d’appétit, boissons détox, pilules anti-graisses, produits allégés, etc. De plus en plus de personnes ressentent l’envie de maigrir au plus grand bonheur des laboratoires. Elles semblent bouder les alliés minceur que la nature leur offre. Mais les connaissent-ils seulement ? Et vous, saurez-vous les trouver ? Faites ce test pour évaluer vos connaissances sur les aliments minceur.

Faites le test
8 question(s)

Produits light, allégés, 0%... Depuis bien longtemps, les produits garantis sans sucre ou sans matières grasses sont consommés par de nombreuses personnes. Mais savez-vous vraiment à quoi vous avez affaire ? Voici un quiz pour tester vos connaissances en la matière !

Faites le test
10 question(s)
Parlons-Nous
Vous souhaitez témoigner, partager votre expérience ? Contacter Anne Gaelle en écrivant à [email protected]

Rechercher

L'annuaire des professionnels

Message envoyé!

Merci de votre message, nous vous répondrons le plus rapidement possible.

Contactez-nous

Ce formulaire recueille votre nom, numéro de téléphone et adresse e-mail afin que nous puissions répondre à votre demande. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.

Mettez du bien-être dans votre boîte mail

Abonnez-vous à la newsletter

Merci de vous être abonné.