Infections virales et infections bactériennes : comment les différencier ? | Objectif Santé

Infections virales et infections bactériennes : comment les différencier ?

Fièvre, nez qui coule, maux de tête, gorge irritée… ça nous est tous arrivé de nous réveiller un matin avec l'impression de ne pas être dans son assiette ! On se demande alors ce qui a bien pu nous rendre aussi malades. Il se peut que ce soit une infection virale, dans lequel cas elle s'en ira d'elle-même ou bien une infection bactérienne qui exige un traitement médical. Pour être en mesure de faire la différence, voici quelques éléments qui pourront vous aider.

Infections virales et infections bactériennes : comment les différencier ?

Les infections virales sont causées par des virus tandis que les infections bactériennes sont provoquées par des bactéries (on ne vous apprend rien !). Sachez que les virus et les bactéries entrainent tous deux des maladies infectieuses mais elles sont loin d’être les mêmes ! D’ailleurs, les modes de transmission, les traitements et les médicaments utilisés diffèrent grandement. Le point avec objectifsante.mu

Quelle différence entre virus et bactérie?

Le virus

Il s’agit d’un agent infectieux qui a besoin de pénétrer une cellule vivante pour vivre. Pour se reproduire, il utilise le métabolisme et les constituants de son hôte. Pendant longtemps, on a cru que les virus étaient 10 fois plus petits que la plus petite des bactéries, faute de quoi on confondait les gros virus avec des bactéries. Si certaines sont sans conséquence, d’autres peuvent être mortels, comme le virus du VIH par exemple.

La bactérie

Contrairement au virus, la bactérie est un micro-organisme vivant qui est généralement capable de se reproduire seul et de se développer très rapidement en masse. Sachez toutefois que toutes les bactéries ne sont pas pathogènes, c'est-à-dire susceptibles de causer une maladie. Notre tube digestif par exemple en comprend des milliards. D’autres en revanche sont très dangereuses, comme les pneumocoques et les méningocoques ou encore les staphylocoques et les streptocoques.

Quelles maladies peuvent-ils provoquer ?

Les virus

Ils sont à l’origine de maladies très connues comme les conjonctivites, bronchites aiguës, rhumes, rhinopharyngites, grippes, rougeoles, varicelles, gastro-entérites, herpès… La plupart des angines leur sont également attribuées. Parmi les autres maladies infectieuses causées par les virus, on compte notamment l’hépatite B, le Sida et le cancer du col de l’utérus.

Les bactéries

Elles provoquent des infections communes comme les otites, les furoncles, les angines mais aussi les  sinusites, panaris et infections urinaires. Parmi les infections bactériennes plus graves figurent les méningites, pneumonies, pestes, choléras, coqueluches, septicémies et la syphilis qui est une maladie sexuellement transmissible. Les bactéries sont également à l’origine d’intoxications alimentaires qui peuvent être mortelles : la salmonellose, listériose et toxoplasmose.

Quels sont les modes de transmission des infections ?

Transmission par les muqueuses respiratoires, digestives, sexuelles

Côté virus : par contact direct, postillons (rhume, grippe), embrassades, relation sexuelle (VIH). Parfois par l’environnement : l’hépatite A et la poliomyélite (IPV) peuvent se transmettre par boissons contaminées.

Côté bactéries : par contact direct ou gouttelettes de salive d’une personne infectée (otites, méningite). Elles peuvent également être transmises via des aliments mal cuits ou mal conservés.

Transmission cutanée

Côté virus : seringues infectées, piqûres de moustiques (dengue, chikungunya, fièvre jaune), morsures de chiens (virus de la rage).

Côté bactéries : morsure d’animal ou de façon indirecte via la terre souillée par exemple, la bactérie se faufilant par une plaie même minime (tétanos).

Comment lutter contre les virus et bactéries ?

Les virus : tout seul ou par antiviraux

Une bonne immunité naturelle permet de se débarrasser des virus bénins comme celui du rhume sans traitement. Contre la prolifération de virus plus sévères et en l’absence de vaccin, les antiviraux sont généralement utilisés. Sachez que les antibiotiques sont aussi nécessaires dans la majorité des cas de prévention d’infections bactériennes. Le taux de mortalité de la grippe par exemple est souvent due à une surinfection par la bactérie pneumocoque et non pas à un virus comme on pourrait le croire. Quand le système de défense est affaibli par l’âge ou par une attaque virale, cela favorise le développement de ladite bactérie.

Les bactéries : tout seul ou par des antibiotiques  

Bien souvent, notre système de défense suffit pour lutter contre les petites infections du nez, de la gorge, ou petites plaies. On a recours aux antibiotiques  dans les cas où l’infection touche les poumons, le cœur, les os ou concerne des personnes qui ont un système immunitaire affaibli (personnes âgées, malades). Les bactéries sont ainsi détruites ou sont incapables de se développer en masse. Dans ce genre de situation, le traitement devra être pris jusqu’au bout, même si l’état s’améliore avant. Le risque de rechute ne peut être écarté.

Comment se protéger des infections virales et bactériennes ?

Protection par la vaccination quand il est possible de le faire !

Côté virus : vaccins rougeole, polio, hépatites A et B. Le vaccin  contre la grippe est à faire tous les ans car le virus se transforme vite. Pour rappel, il n’existe toujours pas de vaccin contre le virus du Sida (le port du préservatif est donc important !).

Côté bactéries : vaccins méningite, diphtérie, tétanos, coqueluche, BCG anti-tuberculose, pneumocoque (qui elle est conseillée aux plus de 65 ans).

Précaution par le bon usage des antibiotiques

Il ne faut pas prendre des antibiotiques à tout va (sauf sous ordonnance médicale) ! Cela rendra les bactéries plus résistantes au traitement. De plus, les antibiotiques à spectre large éliminent aussi les bonnes bactéries qui protègent notre flore naturelle. Une fois détruites, elles laissent le champ libre aux bactéries pathogènes dans notre organisme. En revanche pour soigner une fièvre qui dure depuis trois jours, il est hautement recommandé de prendre des antibiotiques, même si l’origine de la maladie n’est pas bactérienne.

Précautions d’hygiène dans tous les cas

En priorité, se laver les mains fréquemment. Se tenir à distance des personnes infectées surtout pour les personnes âgées et les petits enfants : les seniors sont très fragiles et les enfants peuvent être très contagieux. Enfin, selon les risques : préservatif, moustiquaire, désinfection de matériel de soin et des plaies, bonne conservation des aliments et cuisson des viandes.

A lire aussi

 

Sur le même sujet

Les hémorroïdes : causes, symptômes et conséquences

Les hémorroïdes : causes, symptômes et conséquences

Lorsque les veines qui sont situées au niveau de l'anus et du rectum sont dilatées de manière anormale, e...

Lire

La PrEP : un médicament préventif 100% efficace contre le VIH

La PrEP : un médicament préventif 100% efficace contre le VIH

Selon deux autorités sanitaires françaises, la PrEP, traitement préventif vous protégeant contre le VIH est ef...

Lire

5 mythes sur les troubles de l'alimentation

5 mythes sur les troubles de l'alimentation

Même pour les professionnels qui les traitent depuis des années, les troubles des conduites alimentaires peuv...

Lire

«Des médicaments plus dangereux qu’utile

«Des médicaments plus dangereux qu’utiles»

Pour la 7ème année consécutive, la revue médicale française Prescrire vient de publier sa revue annuelle qui i...

Lire

La glossodynie ou «syndrome de la bouche

La glossodynie ou «syndrome de la bouche brûlante»

La glossodynie est parfois appelée «syndrome de la bouche brûlante» - un nom qui nous donne un indice importan...

Lire

A lire aussi

La dépression post-partum : une pathologie taboue entourée de mythes

La dépression post-partum : une pathologie taboue entourée de mythes

Après l’arrivée du bébé, une jeune maman est au comble d’une joie immense et d’un bonheur lumineux. En théorie...

Lire

Atrophie vaginale : un cauchemar pour les femmes ménopausées

Atrophie vaginale : un cauchemar pour les femmes ménopausées

A la ménopause, les femmes souffrent de bouffées de chaleur, de sautes d’humeur, d’insomnie ou encore d’angois...

Lire

Crème de jour : comment savoir si elle est adaptée à ma peau ?

Crème de jour : comment savoir si elle est adaptée à ma peau ?

Vous avez (enfin) pu acquérir la crème de jour dont parlent toutes vos amies. Mais êtes-vous sûre qu’elle vous...

Lire
L'annuaire des professionnels

Sur le même sujet

Les hémorroïdes : causes, symptômes et conséquences

Les hémorroïdes : causes, symptômes et conséquences

Lorsque les veines qui sont situées au niveau de l'anus et du rectum sont dilatées de manière anormale, e...

Lire

La PrEP : un médicament préventif 100% efficace contre le VIH

La PrEP : un médicament préventif 100% efficace contre le VIH

Selon deux autorités sanitaires françaises, la PrEP, traitement préventif vous protégeant contre le VIH est ef...

Lire

5 mythes sur les troubles de l'alimentation

5 mythes sur les troubles de l'alimentation

Même pour les professionnels qui les traitent depuis des années, les troubles des conduites alimentaires peuv...

Lire
La réponse

Bonjour Madame Perdre du poids peut s'avérer être difficile mais n'est pas impossible. Il est important d'établir le type ...

Vous avez une question?

Les sujets plus

Se raser les parties intimes, pas conseillé du tout !

Se raser les parties intimes, pas conseillé du tout !

Ça pique trop ! Ce n’est pas propre ! Bah, tout le monde le fait… Pour des raisons d’hygiène ou simplement pou...

Lire

6 choses qui vous font échouer à votre examen du permis de conduire

6 choses qui vous font échouer à votre examen du permis de conduire

Vous avez échoué à votre examen de permis de conduire ? Ou, vous vous apprêtez à passer l’examen et avez peur...

Lire
Moi

Votre urine sent fort ? En voici les causes !

Votre urine sent fort ? En voici les causes !

L’odeur de votre pipi ne vous interpelle pas forcément. Après tout, ce n’est qu’une odeur d’urine ! Mais parfo...

Lire

Fellation : 7 conseils pour bien lui donner du plaisir

Fellation : 7 conseils pour bien lui donner du plaisir

Ce n’est un secret pour personne : les hommes adorent qu’on leur fasse une fellation. Mais attention, pas n’im...

Lire

Maladie de Parkinson : une pathologie affectant le mouvement contrôlé

Maladie de Parkinson : une pathologie affectant le mouvement contrôlé

La maladie de Parkinson est d’origine neurodégénérative et affecte progressivement le mouvement volontaire et...

Lire

Main droite qui gratte ? Quelle signification ?

Main droite qui gratte ? Quelle signification ?

Depuis quelque temps votre main droite gratte sans aucune raison apparente. A Maurice, nous associons souvent...

Lire

Les meilleures boissons "fait maison"pour perdre du poids

Les meilleures boissons "fait maison"pour perdre du poids

Vous avez des poignées d’amour et vous souhaitez les éliminer ? Grâce à un régime hypocalorique et un bon prog...

Lire

« Mon mari est alcoolique et ma vie est devenue un enfer »

« Mon mari est alcoolique et ma vie est devenue un enfer »

Elle n’en peut plus. Pendant 12 années, elle a vécu un calvaire avec son mari alcoolique. Elle a tout essayé,...

Lire

Comment réagir en cas de harcèlement moral au travail ?

Comment réagir en cas de harcèlement moral au travail ?

On entend souvent parler de harcèlement sexuel au travail et très rarement de harcèlement moral. Pourtant, c’e...

Lire

Produits light, allégés, 0%... Depuis bien longtemps, les produits garantis sans sucre ou sans matières grasses sont consommés par de nombreuses personnes. Mais savez-vous vraiment à quoi vous avez affaire ? Voici un quiz pour tester vos connaissances en la matière !

Faites le test
10 question(s)

Beaucoup d’idées fausses circulent sur l’alimentation avant et après le sport. Selon certains, un apport en sucre assure une meilleure performance. D’autres prétendent que le café est un bon carburant. Mais qu’en est-il vraiment? L’alimentation du sportif est-il un sujet que vous maitrisez ? Faites le test pour nous le prouver !

Faites le test
10 question(s)

Vous utilisez du shampooing toutes les semaines voire plusieurs fois par semaine. Mais que savez-vous vraiment du shampooing ? L’utilisez-vous correctement ? Faites le quiz ; il suffit de répondre par vrai ou faux !

Faites le test
8 question(s)
Parlons-Nous
Vous souhaitez témoigner, partager votre expérience ? Contacter Anne Gaelle en écrivant à [email protected]

Rechercher

L'annuaire des professionnels

Message envoyé!

Merci de votre message, nous vous répondrons le plus rapidement possible.

Contactez-nous

Ce formulaire recueille votre nom, numéro de téléphone et adresse e-mail afin que nous puissions répondre à votre demande. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.

Mettez du bien-être dans votre boîte mail

Abonnez-vous à la newsletter

Merci de vous être abonné.