Le syndrome de la cabane : comment y faire face ? | Objectif Santé

Le syndrome de la cabane : comment y faire face ?

Cela fait des semaines, des mois que vous vivez confiné et vous appréhendez le déconfinement. Une période qui marque le retour à la vie normale pour certains, mas pas pour vous. Cela vous angoisse, vous stresse, vous avez peur. Vous souffrez peut-être du syndrome de la cabane. Non, ce n’est pas une blague, ce syndrome existe et il est bien connu. Quels sont les symptômes ? Comment y faire face ? On fait le point.

Le syndrome de la cabane : comment y faire face ?

Qu’est ce que le syndrome de la cabane ?

L’origine de ce terme est inconnue. C’est une expression utilisée pour décrire le fait d’être enfermé trop longtemps dans un endroit et d’avoir peur d’en sortir. On pense que le terme remonte au début des années 1900 et à la ruée vers l’or en Alaska. Les premiers colons américains vivaient dans des cabanes en bois d’où il s’isolaient pendant la totalité des hivers sombres et froids. A leur retour en ville, ils devenaient méfiants vis à vis des autres. Ils avaient peur de la vie sociale et éprouvaient une certaine nostalgie de leur vie de reclus. 

Le syndrome de la cabane correspond donc à une série d’émotions négatives et de sensations de détresse auxquelles les gens peuvent être confrontés lorsqu’ils ont été isolés ou coupés du monde. C’est un syndrome visible dans certaines professions comme les gardiens de phare. Mais aussi chez ceux qui sont coincés chez eux en raison de conditions météorologiques difficiles ou après une longue hospitalisation. Et à fortiori actuellement, en cas de confinement. 

Quels sont les symptômes ?

Ce n’est ni une maladie, ni une pathologie psychiatrique mais plutôt un état émotionnel transitoire. Ce syndrome implique une série d’émotions négatives et de détresse liées à la restriction des mouvements : irritabilité, ennui, un certain désespoir, une peur de tout ce qui pourrait arriver à l’extérieur. La détresse est très réelle et peut rendre difficile tous les aspects de la vie quotidienne. Sur le plan comportemental, de l’agitation et des difficultés à se concentrer. Chaque personne étant différente, les symptômes sont très variés. 

Pour savoir si vous souffrez de ce syndrome, il faut vous auto-évaluer en vous posant quelques questions:

  • Lorsque vous sortez de chez vous, êtes vous plus anxieux ou plus stressé ?
  • Avez vous l’impression d’être protégé seulement chez vous?
  • Avez vous peur de vous rendre dans un espace clos, un commerce par exemple ou prendre un transport en commun ?
  • Ressentez vous comme une crainte de recôtoyer d’autres personnes ?
  • Avez vous des angoisses lorsqu’il s’agit de retourner au travail ?

 Quelles sont les causes ?

D’un point de vue évolutif, le besoin d’appartenance à un groupe est l’un des besoins existentiels majeurs de l’Homo sapiens. Nous sommes tous d’abord des animaux sociaux. Dès le paléolithique, nous avons eu besoin de contacts et de relations régulières avec d’autres individus pour survivre. C’est pourquoi, l’isolement a un effet négatif sur notre esprit et notre corps. 

Pour une très large majorité d’entre nous, le confinement a sonné comme un changement radical de vie. Il nous a fallu l’accepter non pas comme une punition ou une privation de liberté, mais comme un moyen de nous protéger, nous même et nos proches, tout en participant à un effort collectif. Pour lutter contre la pandémie notre arme était de rester chez nous. Notre maison est donc devenu ce cocon protecteur nécessaire à notre survie. 

Avec le déconfinement, il faut se réhabituer à sortir et à s’adapter à un nouveau mode de vie, comme «avant». Mais pas tout à fait : porter des masques, maintenir une distanciation physique, pratiquer les gestes barrières,…. Arrive alors la peur : peur d’être contaminé, peur d’être malade, peur de la foule, peur de retrouver un quotidien stressant,…

Se confronter à ce nouveau monde et se ré-adapter à nouveau n’est pas toujours simple. Ce «n’est pas anodin et peut être mal vécu chez certaines personnes», explique Johanna Rozenblum, psychologue clinicienne.  

Comment s’en sortir ? 

La syndrome de la cabane n’étant pas une pathologie reconnue, il n’existe pas de «traitement» standard. La solution qui vous convient le mieux dépend en grande partie de votre situation personnelle. Voici quelques conseils pour vous aider:

Etablissez une routine : Il faut donner du rythme à vos journées : levez vous et couchez vous à heures fixes, habillez-vous, suivez un horaire, fixez-vous des objectifs quotidiens.  Les routines donnent un sentiment de prévisibilité et de sécurité avec des mini « objectifs » à atteindre tout au long de la journée. Une bonne routine peut également atténuer l’anxiété.

Sortez de la maison : Sortez, même pour une courte période et donnez vous un but : aller dans une boutique, à la poste, faire le tour du pâté de maison,…. L’exposition à la lumière du jour peut aider à réguler les cycles naturels du corps, et l’exercice physique libère des endorphines, l’une des hormones du bonheur. Même une petite promenade peut vous aider à vous sentir mieux rapidement. Sortez, mais respectez les gestes barrières. Ce sont des outils qui sont rassurants en cette période d’incertitude.  

Arrêtez de trop penser : S'inquiéter n'est pas une maladie.  Mais lorsque vous pensez trop et que vous laissez ce trop plein de pensées envahir votre vie, cela finit par se transformer en anxiété. Et plus on pense, plus on exagère et plus on est anxieux. Il faut arrêter de trop penser et des techniques simple existent. Cela ne veut pas dire que vous ignorez la situation, cela veut dire que vous devez faire une pause - pas de nouvelles anxiogènes venant des réseaux sociaux ou de la télévision par exemple. Vous devez apprendre à vous détendre

Surtout, soyez à l’écoute de vous même, de vos ressentis pour éviter les crises de panique. Cela prendra le temps qu’il faudra mais vous y arriverez. N’oubliez pas que l’être humain est capable de s’adapter, d’évoluer. Soyez confiants et patients. Mais si vous avez besoin d’aide, n’hésitez à en parler à vos proches ou à un spécialiste. Il pourra vous aider à trouver des outils pour mieux accepter et vivre ce déconfinement. 

Sur le même sujet

5 outils pour apprendre à lire dans les pensées des autres

5 outils pour apprendre à lire dans les pensées des autres

On rêve tous de pouvoir deviner les pensées des autres. Et si cela était plus facile qu’on ne le pense ? Eh no...

Lire

Noëlophobes : votre guide de survie pour affronter Noël !

Noëlophobes : votre guide de survie pour affronter Noël !

Les chants de Noël, le père Noël, les cadeaux, les sapins, la messe de minuit, les repas en famille… Si beauco...

Lire

Pourquoi ce besoin de tout contrôler ?

Pourquoi ce besoin de tout contrôler ?

Vous connaissez peut-être, autour de vous, des personnes qui veulent tout contrôler : de leur carrière à leurs...

Lire

Conseils des astronautes pour mieux vivr

Conseils des astronautes pour mieux vivre le confinement

Vivre confinés est une expérience nouvelle pour la grande majorité d’entre nous… mais pas pour d’autres. Il ex...

Lire

7 façons d’être manipulé sans même le sa

7 façons d’être manipulé sans même le savoir

Chacun d’entre nous, et c’est humain, cherche à influer sur le comportement des autres. Mais certaines personn...

Lire

A lire aussi

Les pâtes peuvent vous aider à maigrir

Les pâtes peuvent vous aider à maigrir

Les pâtes ont été diabolisées presque autant que le pain. Elle font grossir, dit-on. C’est faux disent les it...

Lire

Covid-19 : l’ordre d’apparition des symptômes

Covid-19 : l’ordre d’apparition des symptômes

Fièvre, toux, difficultés à respirer…Les symptômes les plus fréquents de la Covid-19 nous sont désormais bien...

Lire

Ce que dit la forme de votre corps de votre santé

Ce que dit la forme de votre corps de votre santé

Quel fruit ressemble le plus à votre silhouette, la pomme ou la poire ? Ou peut-être votre corps a t-il plus u...

Lire
L'annuaire des professionnels

Sur le même sujet

5 outils pour apprendre à lire dans les pensées des autres

5 outils pour apprendre à lire dans les pensées des autres

On rêve tous de pouvoir deviner les pensées des autres. Et si cela était plus facile qu’on ne le pense ? Eh no...

Lire

Noëlophobes : votre guide de survie pour affronter Noël !

Noëlophobes : votre guide de survie pour affronter Noël !

Les chants de Noël, le père Noël, les cadeaux, les sapins, la messe de minuit, les repas en famille… Si beauco...

Lire

Pourquoi ce besoin de tout contrôler ?

Pourquoi ce besoin de tout contrôler ?

Vous connaissez peut-être, autour de vous, des personnes qui veulent tout contrôler : de leur carrière à leurs...

Lire
La réponse

Bonjour Monsieur Je comprends que vous ayez des difficultés à en parler mais rassurez-vous ; vous n'avez aucune raison d'ê...

Vous avez une question?

Les sujets plus

Se raser les parties intimes, pas conseillé du tout !

Se raser les parties intimes, pas conseillé du tout !

Ça pique trop ! Ce n’est pas propre ! Bah, tout le monde le fait… Pour des raisons d’hygiène ou simplement pou...

Lire

6 choses qui vous font échouer à votre examen du permis de conduire

6 choses qui vous font échouer à votre examen du permis de conduire

Vous avez échoué à votre examen de permis de conduire ? Ou, vous vous apprêtez à passer l’examen et avez peur...

Lire
Moi

Taches blanches sur la peau ? Voici les remèdes

Taches blanches sur la peau ? Voici les remèdes

Vous avez des taches blanches sur la peau ? Elles se trouvent sur le visage, le cou, l’abdomen ou les bras et...

Lire

Votre urine sent fort ? En voici les causes !

Votre urine sent fort ? En voici les causes !

L’odeur de votre pipi ne vous interpelle pas forcément. Après tout, ce n’est qu’une odeur d’urine ! Mais parfo...

Lire

Fellation : 7 conseils pour bien lui donner du plaisir

Fellation : 7 conseils pour bien lui donner du plaisir

Ce n’est un secret pour personne : les hommes adorent qu’on leur fasse une fellation. Mais attention, pas n’im...

Lire

Combien de cheveux avons-nous ? Pourquoi deviennent-ils blancs ? Les couper les rend-ils plus forts ? Etes-vous incollable sur les cheveux ? Faites le test pour le savoir !

Faites le test
10 question(s)

L’acné concerne uniquement les adolescents, manger du chocolat donne des boutons, il ne faut pas se maquiller quand on a de l’acné… les idées reçues concernant l’acné sont nombreuses mais sont-elles vraies ? Que savez-vous réellement de l’acné ? Faites ce test pour évaluer vos connaissances sur le sujet.

Faites le test
8 question(s)

On trouve tout un tas de produits minceur sur le marché : réducteurs d’appétit, boissons détox, pilules anti-graisses, produits allégés, etc. De plus en plus de personnes ressentent l’envie de maigrir au plus grand bonheur des laboratoires. Elles semblent bouder les alliés minceur que la nature leur offre. Mais les connaissent-ils seulement ? Et vous, saurez-vous les trouver ? Faites ce test pour évaluer vos connaissances sur les aliments minceur.

Faites le test
8 question(s)
Parlons-Nous
Vous souhaitez témoigner, partager votre expérience ? Contacter Anne Gaelle en écrivant à redaction@objectifsante.mu

Rechercher

L'annuaire des professionnels

Message envoyé!

Merci de votre message, nous vous répondrons le plus rapidement possible.

Contactez-nous

Ce formulaire recueille votre nom, numéro de téléphone et adresse e-mail afin que nous puissions répondre à votre demande. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.

Mettez du bien-être dans votre boîte mail

Abonnez-vous à la newsletter

Merci de vous être abonné.